Je te propose aujourd'hui une courte intervention de Bel Pesce, entrepreneur et auteur brésilienne, au cours de l'édition 2014 de TEDGlobal.

Elle explique de façon très simple les facteurs qui selon elle peuvent faire basculer nos rêves en une réalité, ou au contraire font qu'ils ne se réaliseront jamais.

Tu peux comme habituellement visionner la courte vidéo (6:11) sous-titrées, mais j'ai repris le texte avec mes commentaires en dessous.

 

 

"J'ai dédié ces deux dernières années à comprendre comment les gens accomplissent leurs rêves. Quand nous pensons aux rêves que nous avons, et à cette marque que nous voulons laisser dans l'univers, il est étonnant de voir les similitudes flagrantes entre les rêves que nous avons et les projets qui ne se font jamais. Je suis donc ici pour vous parler de 5 façons de ne pas suivre vos rêves."

Croire au succès instantané

Croire au succès instantané

"Vous connaissez l'histoire, non ? Ce type crée une application mobile et la revend très chère très rapidement. Cette histoire a l'air vraie mais je parie qu'elle ne dit pas tout. Si vous fouillez un peu plus, ce type a créé 30 applications auparavant et a fait une maîtrise sur le sujet ou un doctorat. Il a travaillé sur ce sujet pendant 20 ans.

C'est très intéressant. Moi-même, au Brésil, les gens croient que j'ai eu un succès instantané. Je viens d'une famille modeste, et deux semaines avant la clôture des inscriptions au MIT, j'ai entamé la mienne. Et voilà ! J'ai été reçue. Les gens peuvent croire que c'est un succès instantané, mais c'est seulement parce que pendant les 17 années avant cela, j'ai été une étudiante très sérieuse. Un succès instantané est toujours le résultat de tout ce que vous avez fait dans votre vie jusque-là."

Un conseil de bon sens, certains chiffres ayant vite fait ne nous faire tourner la tête. Il est bon parfois de se rappeler que rien ne tombe du ciel, et que même la chance est une compétence qui se travaille.

Penser que quelqu'un d'autre a les réponses pour vous

Penser que quelqu'un d'autre a les réponses pour vous

"Les gens veulent aider. Toutes sortes de gens : votre famille, vos amis, vos collègues, ils ont chacun une opinion sur le chemin que vous devriez prendre : « Non vraiment, tu dois prendre cette voie. » Mais une fois empruntée, il y a d'autres chemins à choisir. Et ces choix-là, vous devez les faire vous-mêmes. Personne n'a de réponses parfaites pour votre vie. Vous devez continuer à faire des choix. Les chemins sont infinis et vous allez trébucher, cela fait partie du processus."

Cela ne veut pas dire qu'il faut rester hermétique aux avis extérieurs, mais ne surtout pas tout prendre pour argent comptant. Chose que nous avons naturellement tendance à faire, en particulier avec nos proches... y compris s'ils ne maîtrisent pas du tout le sujet qui nous concerne.

Décider de se reposer quand une croissance est assurée

Décider de se reposer quand une croissance est assurée

"Quand tout va bien pour vous, vous avez une équipe géniale, vous faîtes des bénéfices, et tout fonctionne- on se dit qu'il est temps de s'arrêter. Quand j'ai sorti mon premier livre, j'ai travaillé très dur pour le distribuer partout au Brésil. Plus de 3 millions de personnes l'ont téléchargé, et plus de 50 000 copies ont été vendues. En écrivant une suite, l'impact était garanti. Même en ne faisant pas grand chose, il se vendrait bien. Mais bien n'est jamais bien.

Quand vous voulez escalader un sommet, vous devez travailler encore plus dur et escalader un sommet encore plus haut. Peut-être que sans faire grand chose, 200 000 personnes auraient lu mon livre, et c'est déjà génial. Mais en travaillant plus dur que jamais, je peux transformer ce chiffre en millions. Pour mon nouveau livre, je suis donc allée dans chaque état du Brésil. Et je peux déjà voir un sommet plus haut. Je n'ai pas le temps de m'arrêter."

Bon, que ça ne t'empêche pas de faire des pauses de temps en temps, mais ne pas se reposer sur ses lauriers semble là-aussi un conseil de bon sens.

Croire que c'est la faute de quelqu'un d'autre

Croire que c'est la faute de quelqu'un d'autre

"J'entends tous les jours des gens dire : « J'ai une idée géniale mais personne ne veut investir dedans. » « J'avais créé un produit génial, mais le marché est si mauvais, les ventes ne suivaient pas. » Ou bien : « Je ne trouve aucun talent, mon équipe est sous-performante. »

Si vous avez des rêves, il est de votre responsabilité de les concrétiser. Oui, c'est dur de trouver des talents. Oui, les marchés sont en crise. Mais si personne n'investit dans votre idée, si personne n'achète votre produit, c'est sûrement aussi de votre faute. Sûrement. Vous devez réussir à concrétiser vos rêves. Et personne ne réussit tout seul. Mais si vous n'y arrivez pas, c'est de votre faute et personne d'autre. Prenez la responsabilité de vos rêves."

Il est si facile de se trouver des excuses lorsque cela ne fonctionne pas, y compris inconsciemment, pour se soulager la conscience de se sentir responsable de l'échec. Alors que c'est sans doute notre perception de cette notion d'échec qui doit changer.

Croire que la seule chose importante est le rêve en lui-même

Croire que la seule chose importante est le rêve en lui-même

"Un jour, j'ai vu une publicité, c'était un groupe d'amis, ils escaladaient une montagne, une montagne très haute, et c'était très difficile. On pouvait les voir transpirer, c'était vraiment difficile. Ils grimpaient puis atteignaient enfin le sommet. Ils décidaient donc de fêter ça. « Oui ! On a réussi, on est arrivé au sommet ! » Deux secondes plus tard, ils se regardent et l'un dit, « Bon, on peut redescendre. »

La vie ne s'arrête pas à l'objectif final. La vie, c'est surtout le chemin que l'on parcoure. Oui, appréciez l'objectif, mais les gens pensent que vous avez des rêves, et qu'en concrétisant l'un d'eux, vous arrivez dans cet endroit magique où règne le bonheur. Alors que concrétiser un rêve, c'est une sensation momentanée, et votre vie ne l'est pas. Le seul moyen de vraiment réaliser tous vos rêves, c'est de réellement apprécier chaque étape de votre voyage. C'est le meilleur moyen.

Votre voyage est simple, il est fait d'étapes. Certaines seront parfaites. D'autres vous feront tomber. Celles qui sont parfaites, fêtez-les. Parce que certains attendent longtemps pour les célébrer. Si vous tombez, faites-en un apprentissage. Si à chaque étape, vous avez quelque chose à fêter ou à apprendre, vous serez sûr d'apprécier le voyage."

Alors bon voyage ;-)

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Ajouter un commentaire