[Test] Leap Motion, la révolution des interfaces est en marche ?

J'ai eu la chance de pouvoir jouer avec une Leap Motion pendant une semaine, et je ne me suis pas fait prier pour voir un peu ce que cette petite bête pouvait bien avoir dans le ventre.

Si tu débarques complètement, la Leap Motion est un système de reconnaissance gestuelle qui permet de prendre contrôle d'un ordinateur sans toucher à aucun périphérique, simplement en gesticulant devant. Enfin, en faisant bouger ses mains quoi.

La vidéo de présentation de l'appareil te permettra de te faire une rapide idée. Ce n'est cependant pas aussi simple que ça en l'air, mais j'y reviendrai plus loin.

Les fans de cinéma et de science fiction penseront inévitablement à Minority Report, et l'on se dirige en effet vers ce type de contrôle (et encore plus fort, sans les gants lumineux). Tu connais sans doute le Kinect de Microsoft qui permet de contrôler une console xbox, et bien on retrouve le même principe, même si la technologie est différente, et si la Leap Motion est censée être beaucoup plus précise.

Ça ressemble à quoi ?

Leap Motion

Pas d'immense appareil rempli de câbles et de capteurs, le Leap Motion se présente comme un petit boîtier plutôt design. Les photos d'illustrations ne nous trompe pas d'ailleurs, l'inspiration Apple est bien présente.

Il suffit de le brancher via USB et de le poser devant toi, de manière à ce que tu puisses agiter les mains juste au dessus (c'est important, des applications se basent sur une ligne imaginaire située juste à la verticale au dessus du boîtier pour effectuer certaines actions). Le boîtier est simplement accompagné de deux câbles de connexion USB, un court et un plus long.  Il te faudra aller télécharger comme un grand les pilotes sur la page dédiée, qui installeront en même temps un logiciel qui regroupera les applications que tu installeras.

L'appareil fonctionne pour le moment sur Windows 7 ou 8, et Mac OSX 10.7, avec une machine pas trop dans les choux niveau performances. Bon, pas de Windows XP, mais on peut comprendre, parlons de l'avenir. En revanche pas encore de Linux, ça me chagrine un peu plus, même si le support sera apparemment prochainement disponible. Cela devrait fonctionner sans trop de soucis, d'ailleurs des hackers n'ont pas attendu et une bidouille existe pour le faire tourner (en passant la vidéo dans l'article montre l'intérêt de cet outil pour le contrôle du bureau en 3D).

Prise en main

Leap Motion

Une fois branché et les pilotes installés, il suffit de lancer une application dédiée, puis de bouger les mains au dessus de l'appareil pour que ça fonctionne. Les gestes possibles sont cependant différents selon les applications, et c'est d'ailleurs une critique récurrente que j'ai trouvé dans les différents tests que j'avais pu lire, et que je partage après avoir moi-même essayé. Les concepteurs du produit ont sans doute voulu laisser le choix aux éditeurs d'applications, mais il est un peu dommage que certains gestes ne soient pas "universels". Par exemple balayer de droite à gauche pour passer / revenir en arrière, secouer pour fermer... Non, là chaque application à ses propres codes, il faut nécessairement les apprendre (et s'en souvenir).

Première surprise, la reconnaissance des gestes est très sensible, presque trop au début car il est très difficile de ne pas bouger d'un poil lorsqu'on a le bras en l'air. Cela augure cependant une grande précision une fois passé la période de rodage, qui risque cependant d'être assez longue. Il faudrait presque disposer de plusieurs modes ou d'un réglage rapide de la sensibilité pour pouvoir prendre en main progressivement l'appareil.

Du coup il est difficile de rester fixé à un endroit, comme pour cliquer sur un bouton, à moins qu'il soit suffisamment gros. Fatalement les interfaces actuelles des systèmes d'exploitation ne sont pas à la fête, seul Windows 8 en tire davantage profit. A titre de comparaison, on peut penser en parallèle aux commandes tactiles : si tu peux utiliser facilement une interface en faisant glisser tes gros doigts sur un écran, alors ça doit aller pour les gestes. En revanche dès que tu dois t'appliquer pour ne pas appuyer à côté, alors cela sera difficile avec le Leap Motion sans une bonne maîtrise de l'appareil.

Il y a bien une application qui permet de régler très finement chaque paramètre, elle est malheureusement payante et semble assez lourde à configurer. Certaines vidéos de démos montrent une maîtrise très précise de l'appareil, mais on imagine qu'il a fallu beaucoup de temps pour paramétrer l'ensemble.

Dommage que tout ne soit pas plus simple dès la sortie de la boîte, cela pourrait donner un vrai effet "whaou" qui renforcerait sans doute l'engouement autour du produit.

Bizarrement lors de mes tests sur mon PC (Windows 7, bécane un peu ancienne mais encore costaud niveau performance), le pointeur avait tendance à "décrocher" un peu et à perdre de temps en temps le mouvement. Ce n'était pas le cas lors d'une démo que l'on m'a fait, je mets ça sur le compte de mon installation (sans vraiment avoir d'explication).

Un catalogue d'applications, malheureusement peu fourni

Leap Motion

Pour tirer profit de la machine, il faudra installer des applications, certaines proposant de simples démonstrations de la technologie de contrôle gestuel, d'autres des jeux, et d'autres permettant de contrôler directement le système de son PC avec les mains.

Il y a pour cela un catalogue d'application, que je trouve un peu décevant, avec assez peu d'applications gratuites, surtout que les apps payantes n'ont même pas une version d'essai pour pouvoir se faire une idée (et permettre aux gentils testeurs de ne pas débourser des dizaines de dollars pour un produit qu'ils n'auront que quelques jours entre les mains. C'est con mais d'un point de vue marketing, je pense que c'est une erreur).

Il faut se créer un compte pour pouvoir télécharger des applications. J'ai testé un peu tout ce qui traînait, en tout cas en gratuit, voici un petit aperçu :

Pour prendre en main et se familiariser avec l'appareil

Orientation : une simple démo où l'on fait bouger des pixels à l'écran. Les deux mains sont prises en charge en même temps.

Water Waves Screensaver : un fond d'écran affichant une image de fond recouverte d'un effet d'eau que l'on peut faire bouger à la main.

Pour prendre le contrôle de son ordinateur

Leap Motion touchlessHandWAVE : sans doute ce qui paraît le plus utile, cette application permet de contrôler son PC grâce à des gestes simples. Par exemple pour un media center :  tourner pour augmenter / diminuer le volume, balayer à droite / gauche pour avancer reculer, ferme le poing pour play / pause. Avec la possibilité de paramétrer les actions affectées au différents gestes. Le top pour faire sensation dans une soirée. Attention cependant aux gestes parasites, c'est assez sensible, cela demande tout de même d'avoir un peu l'habitude.

L'alternative GameWAVE propose beaucoup plus de réglages, pour 3,99 dollars.

Touchless for Windows : permet de contrôler Windows, surtout utile pour Windows 8. Existe aussi pour Mac.

Pour contrôler le multimédia

Leap Motion Google EarthGoogle Earth : la célèbre application pour parcourir le monde pilotable avec ses mains, l'effet est assez bluffant et la prise en main intuitive. On se surprend vite à se balader partout, j'ai beaucoup aimé.

Nokia HERE : rien à installer cette fois puisqu'il s'agit d'une interface en ligne qui permet de faire voler un avion en papier au dessus de plans de villes. Le contrôle est ok, mais l'affichage pas top, ce serait bien mieux avec Google Maps ou Earth.

Art Kit et Painter Freestyle : dessiner en bougeant ses doigts devant l'écran, personnellement je n'y trouve pas un grand intérêt en comparaison à un écran tactile, c'est juste pour la démo. Il est très difficile d'être précis.

NY Times : voici une idée intéressante. Le célèbre titre de presse te propose une application permettant de parcourir une sélection d'articles tout en contrôle gestuel. Dommage que les gestes choisi ne soient pas des plus pratiques, comme le scroll en faisant des mouvements de rotation, la sélection en pointant, la fermeture en secouant. Mais dans l'esprit cela donne des idées d'applications intéressantes, on pourrait imaginer un lecteur de flux RSS pilotable de cette façon, affaler sur son canapé en pilotant son écran à distance. Je m'y vois déjà.

PhotoExplore pour Facebook : une idée intéressante là aussi, avec des gestes un peu plus logiques, qui permet de parcourir ses propres photos de son profil Facebook ou celles de ses amis.

Pour jouer un peu

Leap Motion KyotoKyoto : une jolie démo poétique, sorte de casse-tête ou l'on doit déplacer de petites boules lumineuses dans un beau décor, avec des sons d'ambiance. Malheureusement vite répétitif, et on ne comprend pas toujours ce qu'il faut faire.

Lotus : 4 expérimentations musicales, sans intérêt, et surtout avec une erreur fatale : le menu contrôlable aux gestes est incompréhensible, en tout cas je ne suis peut-être pas doué mais j'étais incapable de choisir ce que je voulais.

Digit Duel : bienvenue au Far-West dans ce jeu de duel, malheureusement difficile à contrôler, surtout du fait que l'on ne sait pas vraiment à quel moment le tir se déclenche. En principe cela se passe en traversant une ligne virtuelle située juste au dessus du boiter, mais en 3D les yeux rivés sur l'écran c'est assez dur à maîtriser.

RoshamBo : jeu de shifumi assez marrant et qui fonctionne plutôt pas mal, avec une ambiance visuelle et sonore plutôt drôle.

Block54 : jeu style Jenga où il faut retirer des blocs sans faire tomber la tour, difficile à prendre en main.

Telekinetic : jeu de "shoot" ou l'on doit envoyer des caisses sur des robots simplement en faisant bouger la caméra avec la main, et en fermant le poing pour attraper les caisses et en l'ouvrant pour les lancer. Cela fonctionne très bien. Le jeu est moche et vite lassant, mais laisse augurer de très bonnes choses pour d'autres jeux.

SkyWard : jeu ou l'on dirige une pince pour déplacer attraper et empiler des cubes. Plutôt marrant et la prise en main est pas trop mal foutue.

Loc : jeu de labyrinthe avec des pièces à déplacer. Marrant deux minutes

Cut the ropes : jeu où il faut défier les lois de la physique pour nourrir un petit monstre vert. Marrant et plutôt bien foutu, même si le contrôle gestuel se limite à faire des gestes simples pour couper des ficelles.

 

Tu l'auras compris, dans l'ensemble rien de transcendant, on a du mal à sortir de la simple démonstration technique. Certaines applications sont très dispensables, d'autres au contraire laisse présager des usages vraiment intéressant de ce mode de contrôle gestuel.

J'ai rencontré également plusieurs plantage d'applications lors de mes tests. Rien de méchant, mettons ça sur le compte de la jeunesse.

L'avenir des interfaces de contrôle ?

Leap Motion

Soyons honnête : il est sans doute encore un peu tôt pour profiter pleinement de ce petit boîtier.

Le catalogue d'application est encore assez pauvre, le temps d'adaptation est assez long, et il n'est pas si simple de régler correctement le boîtier pour combiner précision et agrément d'utilisation.

Mais ce n'est qu'un début. Je crois comme beaucoup que notre façon de contrôler nos appareils high-tech va profondément se transformer dans les années à venir. La révolution des interfaces est sans doute en cours.

Cependant, je ne me vois pas contrôler totalement un appareil de la sorte. Ce serait plutôt un complément, soit des interfaces actuelles clavier - souris qui ont encore de beaux jours devant elles, soit d'un combo interface tactile / contrôle gestuel / contrôle vocal.

Car maintenir ses mains en lévitation trop longtemps est loin d'être confortable. Mais pouvoir effectuer certaines actions d'un simple mouvement apporte un vrai plus.

Ce genre de contrôle serait très utile aussi sur d'autres appareils comme nos télévisions, pour laquelle le contrôle se limite à quelques commandes simples : modifier le volume, changer de chaîne... S'il suffit d'appuyer sur un bouton, alors un simple geste de la main doit être capable de faire la même chose. Adieu les télécommandes perdues entre les coussins du canapé.

Sans parler des possibilités de contrôle d'objets connectés lorsque nos mains ne sont pas disponibles pour appuyer sur un écran ; dans la cuisine, en bricolant...

Alors on l'achète ou pas ?

Si tu es amateur de technologie, la tentation de jouer avec ce genre d'appareil est très grande. Bonne nouvelle, on le trouve depuis peu à 89.90€ à la FNAC, ce qui évite un import coûteux des États-Unis.

Pour le grand public, je pense qu'il est encore un peu tôt pour en avoir une utilisation efficace au quotidien. Mais il faut s'attendre à le voir débarquer un peu partout, HP vient par exemple de l'intégrer à un de ses PC portable.

Pour plus d'infos, il existe un blog francophone spécialisé qui semble assez actif.

En tout cas, tout ça bouge, et ce n'est que le début !

 

Un immense merci à Nicolas d'Imeji Design pour le prêt spontané de ce petit jouet. Une agence de communication à la pointe de la technologie qui s'investit notamment beaucoup sur le NFC.

Commentaires

Portrait de Florian

Merci pour ce test bien complet :)

Bonne fin de semaine l'ami !

Portrait de Diprog

Ah sympa le test ! J'avais présenté l'objet il y a bien un an sans pouvoir le tester. 89€ à la FNAC, ça va encore.. mais bon est-ce vraiment utile.
A la limite pour faire des démos ça peut impressionner le public :)
En tout cas, bon test :)

Portrait de coreight

De rien les gars, si vous avez l'occasion de mettre la main dessus n'hésitez pas, au moins pour tester ;-)

Portrait de christelle

Un test bien complet en effet. Bon pour ma part je pense qu'on en est encore au stade de la découverte en ce qui concerne cette technologie. Le tactile est actuellement à la monde, grâce aux tablettes et à la téléphonie, et il a encore de beaux jours devant lui car bien des choses sont encore à découvrir et à mettre en place. Maitrisons le tactile avant de passer à la gestuelle qui pour l'instant reste du gadget et du ludique.

Ajouter un commentaire