Nous sommes souvent tentés de nous comparer aux personnes que nous croisons. Nous le faisons même souvent inconsciemment.

Ce collègue de travail qui est toujours de bonne humeur et termine les tâches qu'on lui confie avec de l'avance, alors que tu as du mal à boucler tes projets.

Cette vedette si à l'aise sur un plateau de télévision, alors que tu as du mal à ne pas rougir lorsque l'on t'interroge en public.

Cet ami qui poste régulièrement des photos sur Facebook de ses nombreux week-end et voyages, alors que tu n'as pas forcément le temps ni les moyens de partir si souvent.

Nous aimerions parfois leur ressembler.

D'accord, observer les autres peut être une très bonne source de motivation. Nous aimons tous avoir des "modèles" qui nous aident à visualiser un idéal que nous souhaiterions atteindre.

Mais nous comparer frontalement à eux nous met rarement dans de bonnes dispositions. Nous avons plutôt tendance à nous dévaloriser, à nous trouver "pas assez bien".

Nous devrions au contraire nous en servir pour nous fixer nos propres objectifs.

Pourquoi ? J'ai trouvé un exemple intéressant sur l'excellent blog ZenHabits.

Imagine cette situation : tu te fixes un petit programme de remise en forme, et te donnes beaucoup de mal à aller faire un petit footing deux fois par semaines. Et un matin, alors que tu es plutôt satisfait de ton parcours et de ta forme, tu te fais doubler par un coureur à pleine vitesse qui semble avancer avec une telle facilité que cela te dégoûte presque de continuer.

Démotivation

Pourtant, il te manque énormément d'informations :

- depuis combien de temps court-il ? Il vient peut-être juste de commencer son parcours, alors que tu as déjà couru sur plusieurs kilomètres.
- quel est son niveau réel ? Il court peut-être 4 fois par semaines depuis une dizaine d'années, alors que tu as commencé il y a seulement quelques semaines. Il s'entraîne peut-être pour un prochain marathon, alors que tu ne cours que pour entretenir ta forme.
- quelles sont ses autres occupations ? Sa course du matin est peut-être sa seule occupation active de la journée, alors que tu vas ensuite travailler pendant 10 heures, aller faire des courses, dîner avec des amis, et avancer sur un autre projet avant d'aller te coucher.
- qu'est-ce qui le motive ? Il est peut-être particulièrement en colère et court à toute allure pour se passer les nerfs, tandis que tu cours tranquillement à petite foulée sans chercher à battre un record.

On pourrait bien sûr trouver plein d'autres exemples.

Comment peux-tu te comparer à lui alors ? Vous courrez tout deux à la même heure au même endroit. Vos routes se sont simplement croisées à ce moment là.

C'est votre seul point commun.

Coureuse

Apprécie ta course. Essaye de faire mieux que ta précédente performance.

Mais si vraiment tu souhaites aller aussi vite que ce coureur aperçu au hasard d'un sentier, il va falloir en savoir un peu plus.

Et t'en servir comme une source de motivation pour atteindre tes objectifs.

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

T

Commentaires

Portrait de Daddt

Particulièrement instructif,merci !