Ces mauvaises habitudes qui te tirent en arrière

Nous avons beau essayer d'avancer dans une direction, rêver éveillé de réaliser certains projets, il nous arrive parfois de faire du sur-place, de ne pas parvenir à faire ce dont nous avons pourtant tellement envie.

S'il peut y avoir des raisons tout à fait valables, inutile de se chercher des excuses : nous sommes souvent les seuls responsables de cette situation.

Il y a en effet quelques mauvaises habitudes bien ancrées qui nous retiennent, comme si quelqu'un nous attrapait par le col et nous tirait en arrière.

Tu ne vois pas ? Voici de quoi te rafraîchir la mémoire :

Procrastiner

Procrastiner

Le temps est l'une des ressources les plus rares lorsque l'on veut avancer sur un projet. Plus que l'argent. Plus que les compétences.

Tu ne pourras pas augmenter indéfiniment la quantité disponible, même en réduisant ton temps de sommeil, ou en sacrifiant certaines tâches rébarbatives mais indispensables (aller faire les courses, faire le ménage, ranger tes affaires...)

Réfléchis cependant à tout le temps que tu utilises à des choses secondaires, comme buller devant la TV ou sur le web alors que tu devrais essayer d'avancer sur tes projets.

Il n'est pas question de devenir l'esclave de tes projets, et nous sommes d'accord qu'il est important de se réserver des temps de détente. Si tu n'arrives plus à avancer, tu as sans doute besoin d'une pause.

Mais attention aux mauvais prétextes.

Ne pas se fixer d'objectifs et de tâches

Objectifs tâches

Je le répète régulièrement ici : les vagues concepts lointains ne se matérialiseront jamais si tu ne définis pas clairement l'objectif que tu te fixes, et une liste de tâches à accomplir pour y parvenir.

Naviguer en eaux troubles comporte de gros risques de perdre ta motivation et de ne plus avancer.

Rester bloqué sur un échec

Echec

La démotivation nous prends vite, surtout lorsque nous n'arrivons pas aux objectifs que nous nous étions fixé, malgré tous nos efforts.

Et pourtant, tu pourrais t'y préparer, en étant conscient d'une chose : tout ce dont on peut être sûr, c'est que tout ne se passera pas comme prévu.

Mieux vaut alors être prêt à rebondir dans ce genre de situation, imaginer des routines qui te permettront de te sortir de ces mauvaises passes.

Manquer d'originalité

Originalité

La tentation est souvent grande de céder à la facilité et de reproduire les recettes qui marchent, que l'on a soi-même inventé par le passé, sans chercher à créer quelque chose de nouveau, ou pire, que l'on va aller chercher dans le travail les autres.

Chercher l'inspiration dans l'existant n'est pas une mauvaise chose, tant que cela ne nous pousse pas à reproduire bêtement sans apporter sa touche personnelle, son originalité, sa personnalité.

Trop s'isoler

S'isoler

Si l'isolement permet de se concentrer sur des périodes définies de travail, sans distraction, en restant fixé sur l'essentiel, difficile d'avancer pleinement sur des projets importants sans le retour d'autres personnes, sans échanger avec la communauté.

Que ce soit au travers du web ou par des rencontres IRL, ne passe pas à côté des opportunités d'obtenir des avis critiques, des inspirations, des idées.

 

D'autres idées ?

Commentaires

Petite liste plutôt sympa et assez complète, dans le sens où tous les domaines sont concernés : social, moral, organisation/action, ...

Il me semble que toutes celles qui sont proposées, la plus handicapante est vraiment de rester bloqué sur un échec. Cela veut aussi dire qu'à un moment donné, il y a une volonté et une action. Mais plus après cet échec ...

Je rajouterai, dans pour rester dans la mouvance, "ne pas apprendre de ces échecs". Einstein ne disait-il pas que "la folie, c'est refaire la même chose en espérant un résultat différent" ...

Ajouter un commentaire