Le navigateur est l'outil que nous utilisons tous les jours pour accéder au fantastique contenu d'Internet, et dans l'immense majorité des cas cela se passe sans encombre : nous tapons une adresse dans la barre prévue à cet effet, ou nous cliquons sur un lien, et le résultat s'affiche sous la forme d'une nouvelle page web sous nos yeux émerveillés.

Sauf qu'il arrive parfois que de drôles de messages difficilement compréhensibles pour le commun des mortels s'affichent à l'écran au lieu du site tant désiré.

On se contente souvent alors de fermer la page et d'oublier le site à tout jamais, ou de repasser plus tard, mais toujours sans oublier de pester après le navigateur, le web, les serveurs, les informaticiens, les geeks, et l'ensemble de la planète.

L'article du jour n'a pas vocation de t'empêcher de te plaindre contre la terre entière, car après tout ça te défoule, mais de t'aider à comprendre un peu mieux ce que cherche à te dire ce foutu navigateur. Car c'est encore mieux de savoir vraiment contre quoi on râle.

Les erreurs de certificat

Tu as sans doute déjà entendu parlé de la notion de "certificat SSL", sans pour autant savoir exactement de quoi il retourne.

En gros c'est un fichier installé sur un serveur qui permet d'assurer une connexion sécurisée entre celui-ci et le navigateur. Tu reconnais ce type de connexion par l'URL particulière en https, et l'apparition d'un petit cadenas quelque part sur ton navigateur.

Elle est utilisée pour la transmission de données "sensibles", par exemple lorsque tu te connectes au site de ta banque, mais on le trouve de plus en plus pour tout type de connexion (réseaux sociaux...)

Google a même commencé à créer une mini-panique parmi les éditeurs de sites web en laissant entendre que les sites possédant ce type de certificat seraient bientôt mieux référencés sur son moteur de recherche. Une précaution pourtant totalement inutile pour l'immense majorité des sites, comme ce blog par exemple. Vilain Google.

Lorsqu'un message d'erreur concernant le certificat de sécurité apparaît, c'est que la sécurité de ta connexion n'est pas assurée, et que le navigateur ne peut pas t'assurer l'identité du site auquel tu t'es connecté. Cela peut se produire par exemple lorsque tu essaies de te connecter depuis un Wi-Fi public et que n'importe quel petit malin tente d'intercepter des données en vol.

Tu ferais donc mieux de passer ton chemin. Il s'agit parfois d'un simple problème de mise en place du certificat par l'éditeur du site, mais il ne vaut généralement mieux pas tenter le diable.

Plus d'infos sur Wikipédia et sur ce site.

Les alertes de sites malveillants

Le message est assez clair : le navigateur considère que le site que tu vas visiter est dangereux : il peut contenir des logiciels malveillants (= malwares) ou tenter d'obtenir des données personnelles par hameçonnage (= phishing)

Si tu connais l'éditeur du site, ou tout au moins si tu lui fais confiance, il est possible que son site soit compromis. N'hésite pas en passant à lui signaler si tu sais comment le joindre par mail ou via les réseaux sociaux.

Dans tous les cas, rebrousse chemin tant que le problème n'est pas réglé.

Les erreurs 404 : pages non trouvées

(exemple de la page 404 de l'excellent How-To Geek)

Lorsque l'URL que tu as tapé dans la barre d'adresse de ton navigateur ne correspond à aucune page sur Internet, plusieurs cas de figures peuvent se présenter :

- soit c'est le nom de domaine qui n'est pas bon et n'existe pas (ex : coreilht.com), dans ce cas le navigateur s'occupe de t'afficher un message d'erreur.

- soit c'est la page sur le site concerné qui n'existe pas ou plus, ou le lien qui comporte une erreur. Dans ce cas c'est le site concerné qui t'affichera une page personnalisée, la fameuse "page d'erreur 404".

Avec le temps de plus en plus de site se sont lancés dans la création de pages 404 originales, c'est presque devenu un sport sur le web de faire la page la plus drôle ou décalée.

Quelques exemples sympas sur ce site dédié.

Les erreurs de serveurs

Les serveurs utilisés pour Internet ne sont que des ordinateurs dédiés à cet usage, qui en conséquence peuvent être touchés par des problèmes en tout genre, comme toute machine informatique : panne, erreur, charge de travail temporairement trop importante,...

Lorsque tu essayes d'accéder à des ressources se trouvant sur un serveur rencontrant se genre de problème, tu pourras alors te retrouver avec un message comme celui en illustration ci-dessus, ou quelque chose du genre "connexion impossible".

Le cas échéant il suffit la plupart du temps d'attendre un peu que tout rentre dans l'ordre. Ou là encore de contacter le webmaster si le problème persiste.

Tous les autres codes HTTP

image flickr / ntr23

Je n'entrerai pas dans des détails techniques qui t'importent sans doute assez peu, mais pour être complet :

Le HTTP désigne pour faire court le protocole utilisé par Internet pour permettre la communication entre le client (toi) et les serveurs (les ordinateurs où sont stockés les pages web).

Lorsque le serveur répond à une requête, il renvoie entre autre un code qui explique le statut de celle-ci. Pour résumer :

Les codes en 1.. (100, 101, 102) désignent un traitement en cours.

Les codes en 2.. (200 à 207, 210, 226) désignent un traitement réussi, soit totalement (200), soit avec quelques particularités pour les autres.

Les codes en 3.. (300 à 308, 310) désignent des redirections. Cela se produit fréquemment sans que tu ne t'en rendes comptes, par exemple lorsqu'un webmaster a modifié l'adresse d'une page, et renvoie alors les internautes automatiquement vers la nouvelle pour ne pas casser tous les liens qui amenaient autrefois vers elle.

Les codes en 4.. (400 à 418 et plein d'autres), les plus nombreux, correspondent à des erreurs du client ou du serveur web. On a par exemple cité le cas de l'erreur 404 un peu plus haut.

Les codes en 5.. (500 à 510, 520) correspondent à des erreurs du serveur que l'on a évoqué juste au-dessus.

Si cela t'intéresse, tu peux trouver la liste complète des codes HTTP ici, et quelques explications là.

BONUS !

Si tu as un doute lorsque tu n'arrives pas à accéder à un site, tu peux vérifier si cela vient de toi ou dudit site grâce à un excellent service : Down for everyone or just me ?

On ne peut pas faire plus simple, tu entres l'adresse du site inaccessible dans le champ prévu à cet effet, et il te répond (en anglais).

Deuxième bonus, pour que tu te familiarises avec les codes HTTP, et puisque cet article manquait cruellement de lolcats, je ne peux pas résister à la tentation de te renvoyer vers la galerie hilarante :

 

 

source HTTP Status Cats par GirlieMac

A voir aussi cette version dérivée si tu préfères les chiens.

 

J'espère que tu y vois plus clair dans toutes les misères que peux te faire ton navigateur. N'hésite pas à poser des questions si nécessaire, je ferai de mon mieux pour y répondre, ainsi que les barbus passants par là ;-)

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Chouette article, je précise juste qu'une erreur de certificat peut aussi signifier qu'il s'agit d'un certificat auto-signé et qu'il n'y a pas forcement de risque.

Ajouter un commentaire