Il nous arrive tous d'être nerveux ou tendu à l'idée d'exécuter une tâche délicate, de prendre une décision importante, de nous lancer dans un gros projet. D'avoir une boule au ventre dont on ne sait comment se débarrasser.

Elle peut signifier que le résultat est important pour nous. Ou que nous ne nous sentons pas capable d'y arriver.

Mais quelles sont les options qui nous sont réellement offertes pour affronter cette situation ?

1/ être attentiste : attendre de voir ce qui va se passer, en espérant que l'issue nous soit favorable.

2/ être conformiste : faire le minimum vital pour ne pas sortir des clous, pour ne pas nous attirer d'ennui.

3/ être actif : avoir la réaction la plus "normale" que l'on peut attendre dans ce genre de situation.

4/ être proactif : convertir ce problème en opportunité, en tirer un avantage. Faire mieux que la normale avec moins de moyens, ou en moins de temps. Prévenir son apparition à l'avenir.

Ne croit pas que ces quatre options sont classés par ordre de mérite, de la mauvaise à la bonne attitude : tous les problèmes ne nécessitent pas forcément de leur accorder plus d'importance qu'ils n'en ont réellement.

Avoir une attitude proactive en toute circonstance peut être une perte de temps et d'énergie.

Mais chaque problème mérite au moins que tu te poses la question de la manière dont tu devrais l'aborder.

Selon son importance. Selon les résultats que tu en attends.


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Tiens ça tombe bien je viens justement d'en prendre une ce matin, avec un peu ce genre de symptôme ... j'ai pris l'option 3 puis elle s'est convertie en 4 ... à suivre !

Portrait de Florian

Et puis être proactif ça combat le stress en faisant passer le stress pour de l’énergie : CQFD ?

Portrait de coreight

A condition de bien gérer le stress ;-)

Ajouter un commentaire