5 réseaux sociaux à suivre cette année

Les réseaux sociaux sont nombreux, au point que nous ne savons déjà plus où donner de la tête. Et pourtant, chacun sa spécialité, et chaque internaute peut trouver son compte parmi cette diversité.

Et rien ne dit que Facebook conservera sa domination indéfiniment. Certains signes semblent même inquiétants pour le réseau aux centaines de millions d'utilisateurs.

Sur la quantité de service alternatifs ou complémentaires existants, certains méritent notre attention, de part leurs fonctionnalités innovantes, la qualité de leur conception, ou l'expérience de leurs fondateurs.

Petit tour d'horizon des réseaux à suivre :

Pheed

pheed

Un réseau social payant. Avouons qu'il fallait oser. Enfin, ne caricaturons pas trop vite : l'idée derrière ce réseau est de permettre à ses utilisateurs de monétiser certains de leurs contenus.

Limiter l'accès à ceux qui payent pour voir en somme.

L'intérêt ? On l'imagine bien pour les célébrités suivies par des milliers de fans, prêt à lâcher quelques euros pour accéder à du contenu exclusif.

Pour le reste, l'interface est plutôt bien faite, et le site comporte quelques fonctionnalités plutôt bien pensées.

Le service a beaucoup fait parler de lui à son lancement en octobre dernier, mais avouons pour le moment qu'il reste encore très confidentiel. Gageons qu'il réussira à séduire quelques grosses célébrités pour assurer son succès (certaines y sont déjà inscrites)

Dans les arguments de ceux qui n'y croient pas, on trouve par exemple la grande difficulté à faire payer du contenu numérique si facilement partageable.

Mais qui aurait prédit le succès de Facebook ou Twitter à leurs débuts, bien que basés sur d'autres modèles ?

Une version mobile existe, mais uniquement sur iPhone, la version Android est annoncée pour bientôt (c'est vrai quoi, autant ne pas commencer par la plateforme comportant le plus d'utilisateurs dans le monde angry)

Si tu as envie de tester, tu peux dès à présent m'y retrouver.

thumb

thumb

Une idée simple qui a tout pour devenir un gros succès : charge une de tes photos sur le site, et demande simplement l'avis des autres utilisateurs : que pensez-vous de mes nouvelles lunettes ? De cette coupe de cheveux ? Préférez-vous cette voiture en rouge ou en bleu ?

Les réponses se font simplement via un petit pouce levé ou baissé (thumb up ou thumb down), ou par des commentaires.

Si le concept peut paraître simpliste, l'application connaît depuis sa création une forte implication de ses membres, avec pas moins de 800 avis données pour un utilisateur moyen, et près de 4 heures passées chaque mois (source)

L'application est disponible sur l'App Store et le Google Play,  je n'ai néanmoins pas réussi à me connecter lors de mes tests ni sur ma tablette, ni sur mon smartphone Android.

Medium

Medium

La solution à l'orgie d'information des réseaux sociaux ? Si tout le monde peut s'inscrire sur ce site, il en faut un peu plus pour pouvoir y poster du contenu.

Il n'est en effet possible de contribuer sur le site que par invitation... pour le moment, le réseau promettant d'ouvrir cette fonctionnalité à tous prochainement.

Néanmoins, les fondateurs de Medium, qui ne sont pas moins qu'Evan Williams et Biz Stone, créateurs de Twitter, misent beaucoup sur la qualité du contenu pour leur nouveau réseau social, en mettant par exemple à la une les publications ayant rassemblées le plus de vote.

L'esthétisme assez réussi est également un point fort du service : images grand format, texte clair et au centre de la page, pas de fioritures venant perturber la lecture.

Un réseau à suivre sans aucun doute.

Medium

Branch

Branch

On retrouve les deux fondateurs de Twitter dans leurs oeuvres, avec cet autre réseau lancé en même temps que Medium.

Celui-ci permet de poursuivre les conversations initiées sur Twitter, de façon un peu plus confortable : si la discussion s'anime et que vous vous sentez un peu à l'étroit sur le réseau au petit oiseau, lancez un "Branch" et invitez les autres utilisateurs à vous rejoindre.

Pas besoin de se créer un compte, puisque la connexion se fait via son compte Twitter (bien qu'il soit également possible de se connecter avec son adresse mail).

Un réseau à part entière, ou une simple extension de Twitter ?

Nous verrons comment évolue ce service.

Branch

CircleMe

CircleMe

Un réseau un peu plus âgé que les précédents, puisque lancé fin 2011, mais qui poursuit son évolution en intégrant au fil du temps de nouvelles fonctionnalités.

L'idée centrale du service est de regrouper les utilisateurs autour de leurs centres d'intérêts : vous indiquez ce que vous préférez dans les différents catégories (musique, lieux, livres, passions...) et vous pouvez ajouter du contenu sur la page de chaque élément enregistré, et interagir avec la communauté.

J'ai tout de suite été séduit par l'apparence et la facilité d'utilisation du site, mais je n'ai pas vraiment poursuivi l'expérience très longtemps, surtout depuis la mise en place des communautés sur Google+, qui reprennent ce principe des centres d'intérêts, et en lesquelles je crois beaucoup.

Mais l'expérience utilisateur de CircleMe peut je pense séduire une base importante d'utilisateurs.

Tu peux m'y retrouver ici.

Quelques autres services et outils "sociaux" à suivre également

Sans être des réseaux sociaux à part entière (bien que la définition soit difficile), voici quelques services qui feront peut-être du bruit cette année :

- Chirpify, qui propose le paiement directement depuis Twitter.

- Flayvr, une application mobile qui propose de créer automatiquement des albums à partir de ses photos, et de les partager.

- Chirp (pour échanger des infos entre smartphones... avec des ondes sonores)

 

Si d'autres services te semblent particulièrement prometteurs, n'hésite pas à les ajouter en commentaire.

As-tu testé quelques uns de ces services ?

Commentaires

Chouette liste, je vais aller voir ça d'un peu plus près ... et voir si je peux poser un lien ou deux ! ;)

Portrait de Marcoose

Je suis en pleine découverte de Pearltrees http://www.pearltrees.com/
Ça promet mais ça consomme du temps qu'on a pas forcément.

Ajouter un commentaire