Et si les bordéliques avaient raison ?

On te répète sans cesse que l'organisation est très importante pour être productif, qu'il faut te sortir de la tête tous les petits tracas qui peuvent te déconcentrer, en tenant des listes de tâches, mais aussi en faisant le vide autour de toi, en commençant par... ranger ton bureau ?

Et pourtant... de grands créateurs, scientifiques, et inventeurs connus dans le monde entier étaient réputés pour être des bordéliques incurables : apparemment Steve Jobs, Albert Einstein, et Mark Twain étaient réputés pour ça (photos). Et parmi les contemporains on trouve de belles photos des bureaux en chantier de Mark Zuckerberg, Dennis Crowley (Foursquare), Max Levchin (Paypal....)...

Ne sont-ils que quelques exceptions ? Ou faut-il y voir le signe que l'apparente désorganisation peut avoir des effets bénéfiques ? J'ai trouvé quelques éléments intéressants sur le sujet

Trouver l'équilibre entre la créativité et l'efficacité

Bureau avant rangement

L'ordre conduirait à faire des choix rationnels, mais conventionnels, alors que le désordre serait favorable à la créativité. Je n'invente rien, c'est une étude de Psychologie de l'Université du Minnesota qui le dit.

Que cela ne t'invite pas pour autant à laisser traîner des chaussettes sales et restes de repas à côté de ton clavier, car il y a sans doute un bon équilibre à trouver.

Remettre un peu d'ordre autour de toi te permettra peut-être d'y voir plus clair et de te concentrer pour avancer sur ta liste de tâches, quand laisser traîner quelques livres, magazines, ou objets inspirants t'aidera peut-être à trouver des solutions originales à des problèmes épineux.

A toi de voir, mais il ne faut sans doute pas être ni trop maniaque, ni crouler sous une montagne d'objets hétéroclites.

Penser à la perception des autres peut nous aider à nous calibrer

Bureau après rangement

Cela dépendra de chacun, et de notre propre façon de gérer nos affaires, mais la vision d'un bureau trop bordélique, ou au contraire "trop propre" nous laissera rarement une bonne impression.

Le bureau trop bordélique donnera l'impression que l'on est incapable de s'organiser correctement dans son boulot.

Le bureau trop propre fera souvent penser à un bureau peu utilisé.

Ce sont des clichés, et tu te dis sans doute : "Mais je me fous de ce que les autres pensent de mon bureau, ce qui compte est le travail que je fournis".

Et tu as raison !

Mais cela peut je crois être une bonne manière de se motiver pour trouver le fameux équilibre dont je te parlais au point précédent : faire en sorte que ton bureau ne soit pas une décharge, sans pour autant bannir le moindre morceau de papier ou bouquin, de manière à ce qu'il paraisse "normal" à la vue des autres. Ce n'est pas pour eux, mais bien pour toi !

 

Voilà qui devrait mettre un peu de baume au coeur aux bordéliques, non ? :-D

Bon, malgré ça, ne me demande pas de  photos de mon bureau, j'ai trop honte !

Et je te laisse avec cette phrase attribuée à Albert Einstein : "Si un bureau encombré est le signe d'un esprit encombré, que signifie alors un bureau vide ?"

 

Commentaires

Portrait de Florian

Belle article, vive le bordel !

Et comme dab Einstein avait raison :)

Portrait de Jason

HAAAAAAAAAAAAAAAAAA !
Je viens de passer le weekend à tester pleins d'applis et à faire des plans pour améliorer ma productivité après avoir lu cet article : http://coreight.com/content/11-etapes-pour-ameliorer-ta-productivite

Et voilà que tu nous dit que finalement... ça ne sert à rien ?
Bon au moins si j'échoue à améliorer ma façon de travailler je pourrais dire que ce n'est pas une fatalité ! ;-)

Portrait de Florian

Hum... Pas tellement convaincu !
Peut-être que le fait d'avoir un bureau bordélique montre seulement le fait que l'on est une personne surchargé de travail.
Donc il y a soit un problème d'organisation et de gestion du temps, soit une charge de travail réellement effective (cela peut-être certainement le cas d'Einstein, ou d'autres "inventeurs").

Et de toute façon, si la relation "grand cerveau créatif" => "bureau en désordre" est vrai, rien ne dit que la réciproque soit vrai :)

Personnellement, je sais que le niveau de bordel chez moi est inversement proportionnel à ma motivation :)

Portrait de igor bogda

Mais bien sur, il manquerait plus qu'on nous dise que niveau hygiène c'est top d'avoir un bureau bordélique, qu'avec la prolifération de bactéries... que faut il pas dire pour justifier, l'injustifiable

Portrait de Souti

C'est intéressant mais les plus grandes perturbations ne viennent pas d'un bureau mal rangé mais des perturbations erratiques provenant des collègues de bureau, des mails intempestifs, des sollicitations téléphoniques des multi tâches à faire plus urgentes les unes que les autres etc.

En résumé le principal bordel vient de l'extérieur par de l'aspect d'un bureau.

J'envoie ce billet à mon patron tout de suite ! ^^

Ajouter un commentaire