Je suis tombé récemment sur cet article de Frédéric Montagnon, daté de novembre 2012.

On passe sur le titre un peu racoleur, qu'il a d'ailleurs regretté ensuite, mais la réflexion apportée est intéressante : finalement, parmi tous les grands défenseurs du "Made In France" (j'adore l'ironie de cette expression), combien d'entre eux poussent jusqu'au bout leur idéologie, dans un secteur où l'hégémonie américaine n'est plus à démontrer : le web ?

Combien d'entre eux possèdent un blog WordPress, analysent leur trafic avec Google Analytics, quand ils ne stockent pas leurs données en ligne sur un compte Dropbox ?

Comme 90% des blogueurs j'en conviens. Je ne fais d'ailleurs pas exception. Mais mon CMS est d'origine belge, c'est déjà pas si mal cheeky

On pourrait se demander la pertinence de se limiter aux services d'une seule nation, alors que le web n'a par définition pas de frontière. Alors pas de jugement de valeur, chacun choisira avec les critères les plus importants pour lui, parmi les multiples débats : libre contre propriétaire, gratuit ou payant, français ou étranger...

Voilà qui devrait en tout cas alimenter la réflexion de nos hommes politiques et autres grands défenseurs des entreprises françaises.

Bien entendu, ce ne sont ici que quelques exemples accessibles au grand public parmi les plus connus, je te laisserai le soin de compléter cet article en commentaire.

Moteur de recherche

ExaleadIl est très difficile de se passer du moteur de recherche n°1 depuis bien longtemps, notre cher Google. Et les premières alternatives qui nous viennent à l'esprit ne sont pas forcément françaises.

Mais il y en a deux qui ont au moins le mérite d'exister.

Exalead se présente comme un moteur de recherche européen, et annonce indexer plus de 16 millions de pages web. La page d'accueil est plutôt austère, et je laisserai à chacun le soin de juger de la pertinence des résultats en fonction de ses requêtes.

Qwant a fait beaucoup parlé de lui lors de son lancement courant février 2013, présenté tout d'abord comme "une alternative française à Google", puis fortement décrié lorsque des internautes se sont rendu compte qu'il exploitait en fait les API d'autres services, comme le moteur de recherche Bing. Ses créateurs avancent cependant le fait que le "vrai" moteur de Qwant va progressivement monter en puissance.

On est en tout cas très curieux de voir ça.

Cloud

OVHLes services pour stocker et partager ses données en ligne ont le vent en poupe, avec l'avènement de services très populaires comme Dropbox et autres Google Drive.

Mais les acteurs français ne sont pas en reste, avec notamment l'offre d'OVH, bien connu pour ses hébergements web. Son offre hubiC propose des solutions allant de 25 Go gratuits à 1 To pour 99.99€ HT / an.

L'Etat français a également fait le choix d'investir dans deux projets rivaux : Cloudwatt d'Orange et Thalès, et Numergy de SFR et Bull.

N'oublions pas également le petit Bajoo, qui est certes loin d'avoir la notoriété de ses principaux concurrents, mais propose une offre complète et plutôt bien positionnée.

Création de blogs et systèmes de gestion de contenu

overblogLa France n'est pas en reste concernant les outils permettant de publier des sites web, avec quelques services connus dans le monde entier.

Overblog pour commencer, la plateforme d'hébergement de blogs créées en 2004 annonce recevoir aujourd'hui plus de 10 millions de visiteurs uniques par mois, en faisant l'un des sites les plus visités de France.

On ne peut pas passer à côté des célèbres blogs de Skyrock (ex : skyblog), qui totalisent plus de 32 millions de blogs dans le monde (et je n'en ai même pas un cheeky).

On peut également citer d'autres services moins connus comme e-monsite.

Côté CMS, il peut paraître un peu surprenant d'attribuer une nationalité à ces projets open source possédant des contributeurs dans le monde entier. Mais si on s'en tient à l'origine de ses créateurs, alors Dotclear mérite sans aucun doute d'être cité ici.

Et pour aller encore un peu plus loin, il m'était impossible de ne pas citer le framework PHP Symfony, l'un des plus utilisé au monde.

Hébergement de sites web

GandiLes sociétés proposant des services d'hébergement de sites Internet sont nombreuses, il est souvent difficile de faire un choix entre toutes les offres proposées.

Choisir des serveurs hébergés au plus près de son public est souvent conseillé pour des questions de vitesse de transferts des données. Et pourquoi pas tant qu'à faire retenir une entreprise française ?

Parmi les plus connus, OVH et Gandi (je suis personnellement client chez les deux), avec de nombreuses offres adaptées à tout type de public.

Hébergement de vidéos

DailymotionOn ne présente plus Dailymotion, le site d'hébergement et de partage de vidéos, un des principaux concurrents au grand YouTube.

Fondé en mars 2005, le service a su maintenir le cap malgré la concurrence impitoyable sur ce marché.

Cela bouge pas mal ces derniers temps à la tête de l'entreprise, puisque Orange est devenu l'unique propriétaire début 2013, et il semblerait que des pourparlers soient en cours avec Yahoo!.

Réseaux sociaux

ViadeoIl n'est pas simple de sortir son épingle du jeu dans un monde dominé par les plus grandes entreprises du web.

Mais tu connais sans doute Viadeo, le réseau social professionnel qui comptabilisait début 2013 pas moins de 50 millions de membres à travers le monde (source)

A côté de ce poids lourd du secteur, il existe aussi de multiples réseaux plus spécialisés.

Musique en ligne

DeezerDifficile de passer à côté de Deezer, le service d'écoute de musique en streaming qui a su se tailler une place de choix aux côtés des Spotify et autres Grooveshark, et a vu entrer à son capital quelques grandes figures du web français comme Xavier Niel ou Orange.

Avec 26 millions d'utilisateurs dans le monde, et des partenariats avec les plus grands noms du web comme Facebook, voici une belle preuve qu'on peut entreprendre et réussir sur le web en étant français. wink

Des outils pour webmasters

XitiOn termine avec des services bien utiles aux blogueurs et webmasters.

Côté monétisation, les régies publicitaires sont nombreuses, même en France, on peut par exemple citer ebuzzing, blogbang ou encore criteo parmi les poids lourds du secteur.

Et pour suivre le trafic de ses sites, il n'y a pas que Google Analytics puisqu'un service comme XiTi est bien connu des internautes (créé en 1996 s'il vous plaît !)

 

 

Voilà pour ce petit tour d'horizon concernant les principaux services du web à la sauce française. Je t'invite également à suivre la rubrique Made in France sur Presse-Citron et bien sûr le célèbre FrenchWeb.

Si cela te dit je ferais peut-être un article similaire concernant les fabricants de matériel.

Bon, à toi de bosser à présent : qui ai-je oublié ?

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

T

Commentaires

Portrait de David

Pour héberger des images, il y a imagesia.com au lieu du poids lourds qu'est imageshack.us.

Pour de l'emailing (moins grand public) il y a mailjet.

Après il y a netvibes que l'on ne présente plus mais ils ont complètement foiré le mobile par rapport à feedly qui a une application Android excellente.

Portrait de coreight

Merci pour les compléments !
Honte à moi d'avoir oublié Netvibes, surtout en cette période mouvante du côté des lecteurs de flux RSS.
Et ça me fait penser aussi à JoliDrive du même créateur.

Portrait de Mathieu

Dans les CMS tu peux ajouter spip aussi

Portrait de Simon

Dans le domaine du e-commerce il y a Prestashop qui a un beau succès !