Cela fait bien longtemps que je n'ai pas posté d'article dans cette rubrique "motivation du lundi", ce n'est pas que cela ne m'intéresse plus, mais la nouvelle organisation de ma vie me pousse à faire certains choix dans la gestion de mon temps. Alors si je continue à poster régulièrement ici, je me concentre sur ce qui fait le coeur de ce blog depuis ses débuts, les articles traitant du web et de la technologie.

C'est finalement assez ironique : c'est en partie grâce à tout ce que je partageais dans cette rubrique que j'ai eu le courage de me lancer, et à présent que j'y suis je ne prends plus le temps de continuer à l'alimenter.

Cela dit, si j'avais régulièrement des retours positifs sur ces petits articles destinés à nous booster en début de semaine, je constate que depuis bientôt 3 mois que je n'y ai rien ajouté, personne ne s'en plaint non plus, ce qui remet les choses en perspectives.

Je pense donc ne pas trop me prendre la tête à chercher des sujets à poster ici, mais simplement y publier de temps à autres les belles choses que j'aurai pu trouver.

C'est justement le cas avec une vidéo drôle et inspirante sur laquelle je suis tombé au hasard des réseaux sociaux (j'avoue ne plus savoir où exactement, merci à celle ou celui qui l'a partagé), où le célèbre acteur Jim Carrey explique à de jeunes diplômés ce qui l'a mené à faire cette carrière.

Une vidéo qui a pas mal tourné (près de 10 millions de vues), mais si ce n'est pas le cas pour toi je t'invite à prendre les 25 minutes nécessaires pour la regarder. Les sous-titres en français sont activés (merci aux traducteurs !), mais j'ai comme d'habitude repris l'essentiel en dessous si tu es pressé.

Jim Carrey ne peut évidemment pas s'empêcher de commencer son discours par de nombreuses blagues que je ne reprendrai pas ici, il faudra regarder la vidéo pour ça ;-)

"Ce que nous voulons vraiment semble tellement hors de portée que nous n’osons pas le demander à l'univers"

"La peur va être un joueur dans votre vie. Vous aurez à décider de la quantité. Vous pourriez passer votre vie entière à imaginer des fantômes, à vous soucier de la voie du futur. Mais tout ce qu'il y aura jamais est ce qui se passe ici, dans les décisions que nous prenons en ce moment, qui sont fondées soit sur l'amour ou soit sur la peur.
Plusieurs d'entre nous choisissent leur chemin basé sur la peur, comme un moyen pratique. Ce que nous voulons vraiment semble incroyablement hors de portée, et l'espoir de les voir se réaliser si ridicule, que nous n’avons jamais osé le demander à l'univers.
Je vous dis que je suis la preuve que vous pouvez le demander à l'univers."

"Mon père aurait pu être un grand comédien, mais il ne croyait pas que c’était possible pour lui. Il a alors fait un choix conservateur. À la place, il a obtenu un emploi sûr en tant que comptable, et quand j’ai eu 12 ans il a été licencié de ce travail sécuritaire. Notre famille a dû faire tout ce qu’elle pouvait pour survivre.
J’ai appris plusieurs grandes leçons de mon père. L'une des plus importante est que vous pouvez échouer dans ce que vous ne voulez pas, ainsi il vaudrait peut-être mieux tenter sa chance en choisissant de faire ce que vous aimez."

"Cependant, ce n’est pas la seule chose qu'il m'ait apprise. J’ai vu l’effet de l’amour et de l’humour de mon père et comment cela a modifié le monde autour de moi, et j’ai pensé que c’était quelque chose à faire.
Voilà quelque chose qui valait la peine que j'y consacre mon temps. Ça n’a pas été long avant que je ne commence à jouer. Et il a traité mon talent comme si c’était sa seconde chance."

"Quand j’ai eu environ 28 ans, après une décennie en tant que comédien professionnel, je me suis rendu compte que le but de ma vie a toujours été de libérer les gens de leurs préoccupations, tout comme mon père.
Quand j’ai réalisé cela, (...) je me suis consacré à ce ministère."

"Quel est le vôtre ? Comment allez-vous servir le monde ? Quelle sera votre contribution qui pourrait être utile à ce monde ?

C’est tout ce que vous devez comprendre. En tant que personne qui a fait ce que vous êtes sur le point de réaliser, je peux vous dire par expérience : l'effet que vous avez sur les autres est la monnaie la plus précieuse qui soit.

Parce que tout ce que vous gagnez dans la vie va pourrir et se désagréger, et tout ce qui restera de vous est ce qui était dans votre coeur."

"Votre besoin d'acceptation peut vous rendre invisible dans ce monde"

Jim Carrey peinture

"Mon choix de libérer les gens de l’inquiétude m’a amené au sommet d'une montagne. Regardez où je suis. Regardez ce que j’ai à faire partout où je vais. Je vais devenir émotionnel parce que c’est vraiment extraordinaire pour moi de penser à ça.
J’ai fait quelque chose qui fait que les gens présentent le meilleur d’eux-mêmes partout où je vais."

"Mais vous les amis, vous êtes tellement en avance sur le jeu, vous savez déjà qui vous êtes. Et cette paix que nous recherchons se situe quelque part au-delà de la personnalité, au-delà de la perception des autres, au-delà de l’invention et du déguisement. Même au-delà des efforts.
Vous pouvez joindre le jeu, combattre les guerres, jouer avec la forme autant que vous voulez, mais pour trouver la vraie paix vous devez laisser tomber votre armure.
Votre besoin d'acceptation peut vous rendre invisible dans ce monde.
Ne laissez rien se poser sur le chemin de la lumière qui brille à travers cette forme.
Risquez d'être vu dans toute votre gloire."

Il présente ensuite la peinture monumentale qu'il a apporté avec lui.

"La peinture est une des façons qui libèrent de l'inquiétude, un moyen d'arrêter le monde grâce à la participation totale du mental, du spirituel et du physique. Mais même avec ça, vient un sentiment d’insatisfaction divine parce que finalement, nous ne sommes pas les avatars que nous créons. Nous ne sommes pas les photos sur la pellicule.
Nous sommes la lumière qui brille à travers."

(note : cela pourrait très bien s'appliquer aussi aux avatars que nous créons sur les réseaux sociaux)

"Tout le reste n’est qu'un écran de fumée et de miroirs gênant mais pas vraiment convaincant. J’ai souvent dit que j’aimerais que les gens puissent réaliser tous leurs rêves de richesse et de célébrité afin qu'ils puissent réaliser que ce n’est pas ça qui apporte le sens de l’accomplissement.
Comme plusieurs d'entre vous j’étais inquiet d’aller dans le monde et d’accomplir quelque chose de plus grand que moi.
Jusqu'à ce que quelqu'un de plus intelligent que moi m’ai fait réaliser qu'il n'y a rien de plus grand que moi. Mon âme n’est pas contenu dans les limites de mon corps, mon corps est contenu au sein de l'infini de mon âme. Un champ unifié. Un champ unifié de rien dansant sans raison particulière, sauf peut-être pour se réconforter et se divertir lui-même."
(...)

"Nos yeux ne sont pas des téléspectateurs, ils sont aussi des projecteurs qui déroulent une deuxième histoire sur l'image que nous voyons tout le temps devant nous. La peur écrit ce script et le titre du travail est “Ça ne sera jamais assez”.
Regarderez-vous quelqu’un comme moi et direz-vous :
Comment pouvons-nous espérer atteindre ces genres de hauteurs ?
Comment pouvons-nous faire une peinture qui est trop grande pour notre maison?
Comment pouvons-nous voler si haut sans un appareil respiratoire spécial?
Ceci est la voix de l’ego et si vous l’écoutez il y aura toujours quelqu'un qui fait mieux que vous, peu importe ce que vous gagnez.
L’ego ne vous laissera pas vous reposer. Il vous dira que vous ne pouvez pas arrêter jusqu'à ce que vous ayez laissé une marque indélébile sur la terre, jusqu'à ce que vous ayez atteint l'immortalité.
Cet ego trompeur nous tentera avec la promesse de quelque chose que nous possédons déjà."

"Votre travail n’est pas de comprendre comment cela vous arrivera, mais d'ouvrir la porte dans votre tête. Et lorsque la porte s’ouvre dans la vie réelle, franchissez-là."

"Ne vous inquiétez pas si vous manquez le signal car il y a toujours des portes qui s’ouvrent. Elles continuent de s’ouvrir et quand je dis “la vie ne vous arrive pas à vous, elle arrive pour vous”, je ne sais pas vraiment si c’est vrai.
Je fais seulement un choix conscient, de percevoir les défis comme quelque chose de bénéfique pour que je puisse y faire face de la manière la plus productive. Vous allez développer votre propre style. Cela fait partie du plaisir.

Vous êtes prêts et capables de faire de belles choses dans ce monde, et quand vous traverserez ces portes aujourd'hui vous n’aurez que deux choix : amour ou peur.
Choisissez l'amour et ne laissez jamais la peur vous retourner contre votre coeur enjoué.

Merci beaucoup."

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de BAdr

TOP !!!

Merci beaucoup pour ce partage

tellement inspirant !!

Portrait de Sébastien

Très puissant. Il faudrait y consacrer un bon moment pour en tirer une bonne substance.

Ajouter un commentaire