Lorsque l'on est passionné par un sujet, où que l'on travaille dans un secteur d'activité qui bouge très vite (tu te doute que je pense au web et à la technologie, entre autres), on a généralement l'envie voire le besoin de se tenir informé de l'actualité.

Une activité qui peut s'avérer très vite extrêmement chronophage, surtout si l'on n'est pas correctement organisé.

A bien y réfléchir, j'ai personnellement mis en place au fil des années une stratégie que je pense assez efficace pour me tenir informé de l'actualité sans y passer trop de temps.

Cela se résume à l'utilisation de quelques outils que je connais bien, mais qui pourrait tout à fait être remplacés par d'autres si nécessaire (histoire de ne pas répéter les erreurs du passé)

Voici donc quelques idées.

Un outil de découverte

Veille techno découverte

Je commence par cette partie car je pense que c'est le point de départ si tu commences à t'intéresser à un sujet, et que tu ne connais pas encore précisément les "bonnes" sources d'infos à suivre.

Mais cette curiosité ne doit cependant pas s'arrêter à cette recherche initiale, et il me semble nécessaire de rester ensuite à l'affût des nouvelles sources pertinentes qui pourrait émerger.

Il s'agit donc de partir en quête de ces perles rares. Les réseaux sociaux sont à mon sens des outils idéals pour cet usage, à condition d'être organisé pour ne pas perdre trop de temps.

J'utilise pour ma part toutes les fonctions permettant de trier les sources d'informations : listes de Twitter, groupes de Facebook, cercles de Google+... et j'aime bien consulter les listes et abonnements des sources que je trouve les plus pertinentes.

Mon préféré : même si je suis présent sur de nombreux réseaux, Twitter rassemble pour le moment l'essentiel de ma veille à but de découverte (en plus de me permettre de rester en contact avec les copains du numérique... et de bien me marrer la plupart du temps).

Google+ viendrait en seconde position pour mon usage. A noter que StumbleUpon m'a amené pas mal de visiteurs ici depuis quelques semaines, ce qui m'a poussé à me replonger dans l'utilisation de cet outil qui est vraiment adapté à cet usage.

Alternatives libres : le choix est bien moins conséquent si l'on s'intéresse aux réseaux sociaux avec une philosophie libre, mais pour ne citer que les plus célèbres je prends personnellement du plaisir à me balader sur la Framasphère (le pod diaspora* francophone de référence). Les amateurs du principe de Twitter peuvent se retrouver sur identi.ca.

Un outil pour rassembler les sources d'infos et les surveiller

Veille techno outils sources d'infos

Passons aux choses sérieuses, car  il s'agit cette fois de rassembler les sources les plus pertinentes pour être sûr de ne rien manquer de ce qu'elles publient.

Chacun sa façon de faire, personnellement je trouve cette fois que les réseaux sociaux ne sont pas l'outil idéal pour ça, rares étant les comptes se limitant à y diffuser de l'information issue de leurs sites et blogs, le flux étant bien souvent "pollué" par un tas de considérations annexes peu utiles pour faire sa veille.

J'en reviens pour ma part à ce bon vieux lecteur de flux RSS qui, même si on prédit sa mort régulièrement, tire parfaitement son épingle du jeu pour cet usage : on rassemble les sources, on peut les trier et les classer, on peut connaître précisément le nombre d'articles qu'il nous reste à lire.

Mon préféré :  Feedly occupe cette place depuis de nombreuses années, je le consulte essentiellement depuis ma tablette.

Alternatives libres : il en existe des dizaines, j'ai même parfois l'impression que les libristes sont les plus attachés au système du flux RSS. Voici une belle liste pour commencer, tu peux par exemple jeter un oeil sur Fresh RSS monté par un compatriote que je vois passer de temps en temps sur les blogs libristes.

Un outil pour mettre temporairement de côté

Veille techno outil sauvegarde temporaire, article à lire

Il m'arrive régulièrement de tomber sur des articles qui me paraissent particulièrement pertinents et que j'aimerais lire à tête reposée, sans avoir nécessairement le temps de le faire sur le moment.

La solution consiste souvent à utiliser un outil de gestion de favoris (bookmarks, pour les anglophiles) pour les garder au chaud le temps nécessaire.

Chacun sa méthode une fois de plus, certains préféreront l'outil intégré au navigateur (à condition de pouvoir le synchroniser, sinon je ne vois pas l'intérêt), d'autres un service dédié comme pocket.

A noter que Feedly que je citais juste au dessus embarque un outil "Save for later" justement fait pour ça. Mais je ne l'utilise plus aujourd'hui car je suis assez exigeant, je t'en parle tout de suite.

Mon préféré : et oui, c'est une nouvelle fois Trello que j'utilise, qui prend décidément de plus en plus de place dans ma vie numérique. Je me suis récemment créé un tableau "Lectures" dont tu peux apercevoir un extrait dans la capture ci-dessus. Je te disais que je suis exigeant, car vu la quantité d'infos que j'ingurgite, il me faut la possibilité de classer par thèmes, puis d'ajouter des repères visuels si nécessaires, des commentaires... Trello est vraiment top pour ça.

Alternatives libres : si ma méthode à la mode Trello t'intéresse, tu pourrais jeter un oeil sur Libreboard ou Kanboard, cités par l'ami Nicolas dans un précédent article.

Un outil pour enregistrer et classer

veille techno outil sauvegarde et classement

Dernière étape : enregistrer les bonnes infos quelque part pour pouvoir les retrouver rapidement le jour venu.

On pourrait parfaitement utiliser le même outil que pour la sauvegarde temporaire, c'est d'ailleurs je pense ce que la plupart des gens font, et c'est ce que je faisais aussi autrefois.

Je ne sais pas vraiment pourquoi, mais je trouve finalement plus confortable d'utiliser deux outils distincts, je m'y retrouve mieux au quotidien. Chacun sa façon de faire à ce niveau.

Mon préféré : delicious m'accompagne depuis de nombreuses années, je crois même que c'est l'un des premiers services web auquel je me suis inscrit. Il est simple et fait parfaitement le boulot, avec son système de tags et son moteur de recherche performant.

Alternatives libres : je pense bien entendu à l'outil Shaarli créé par le célèbre sebsauvage.

 

Voilà donc ma méthode : la découverte, l'agrégation et le classement des sources, la sauvegarde temporaire, le classement définitif.

N'hésite pas à nous préciser ta propre façon de faire dans les commentaires, et les outils que tu utilises.

Allez, c'est pas le tout, j'ai encore 884 articles à lire dans mon lecteur de flux RSS ;-)

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de Pascale

Ca fait du bien de lire un article qui propose des alternatives libres. Merci !

Portrait de Cascador

Intéressant merci !

Et donc tu ne fais pas de sauvegarde définitive de certains articles (au cas où ils disparaîtraient) ? On peut citer des extensions comme ScrapBook et Fireshot.

Tcho !

Portrait de thebloom

Salut :)

Je fais presque comme toi puisque j'utilise Twitter, Feedly et Pocket aussi :)

Bon article ;-)

Portrait de Little Nemo

Il y a un outil auquel personne ne pense ou ne ne connait : Zotero.
Pour moi c'est l'outil dans lequel je stocke et organise toute ma connaissance informatique et pratique. Et quand je dis tout, c'est tout !
Zotero est un outil concurrent de EndNote, donc dédié principalement à la bibliographie. C'est peut-être cet aspect qui le rend invisible au grand public. Et pourtant c'est une base de donnée personnelle qui peut aisément être déroutée de son objectif initial car elle permet de stocker en son sein toute info provenant du web (lien et/ou capture de la page pour lecture hors ligne ou pérennité de l'information), d'y associer des notes, des fichiers (soit intégrés à la base, soit liés à un emplacement de votre ordinateur), d'organiser ces données en arborescence personnelle (par exemple organisation en projets), d'exporter tout ou partie de cette arborescence : un nouveau participant arrive, hop, je lui expédie un export du dossier projet Tartempion et il a instantanément toutes les infos sur ce projet (les fichiers joints ou liés peuvent être exportés avec).
Pourtant Zotero est un simple plugin de Firefox à la base et même si une version standalone est disponible pour l'usage avec d'autres navigateurs, je préfère l'intégration dans Firefox (plus directe je trouve).
Évidemment multi-plateforme, gratuit (mais non libre).
C'est devenu pour moi un incontournable absolu.
https://www.zotero.org/

Portrait de fred

salut

j'ai découvert inoreader qui est aussi bien que Feedly

Excellente synthése ;-)

Portrait de nicolas

Merci pour votre article

Portrait de Christophe

En alternative libre à Pocket, on a l'excellent Wallabag, dont une instance est proposée par framasoft : https://www.framabag.org

Portrait de Evariste

Je plussoie pour inoreader : un excellent lecteur de flux RSS, pratique, et qui ne dépayse pas les habitués de feu-GoogleReader.

Ajouter un commentaire