Ceci n'est pas un article prenant parti politiquement, je ne pense pas que cela soit le lieu. J'avais prévu de le publier quel que soit le résultat de l'élection présidentielle. Sois donc tout à fait à l'aise en le lisant wink

Les français viennent de choisir la personne qui les conduira et les représentera pour les 5 années à venir.

Etant donné le contexte mondial, les mois, peut-être les années, qui vont arriver vont être difficiles, il y aura des décisions importantes à prendre. Des priorités à établir.

L'économie numérique ne fait sans doute pas partie des priorités essentielles. Tant de choses sont à prendre en compte, pour donner du travail à tous, un logement, la justice, l'éducation, la protection de l'économie de notre pays dans un monde en crise. Cela paraît déjà presque impossible rien qu'en l'écrivant.

Et nous en sommes tous bien conscient. Mais je pense que le monde du numérique et de la technologie ne peut pas être oublié. Il joue déjà un un rôle dans chacun des points que je viens de citer. Et peut sans doute en faire encore bien plus.

Monsieur le Président de la République, permettez-moi de m'adresser à vous comme s'il y avait une chance que vous me lisiez un jour.

Ceci étant dit, je ne suis pas fou, ceci est plus une figure de style que je voulais employer pour écrire cet article. Il s'adresse bien entendu aux lecteurs qui passeront par ici, et qui j'espère apporteront leurs contributions en commentaires, leurs points de vue, compléments, critiques. C'est comme ça sur le net, le partage et la libre expression sont de mise.

Je disais donc :

Monsieur le Président de la République, j'ai lu votre programme sur le sujet. Ainsi que celui du Président sortant. Nous ne sommes pas dupes, il y a toujours un (grand) écart entre les programmes annoncées et les réelles réalisations possible pendant un si court mandat.

Voici les points les plus importants qui me viennent à l'esprit. C'est une grosse synthèse, je ne voulais pas écrire un pavé juste bon à décourager les lecteurs. J'ai renvoyé autant que possible vers des sources qui me semblaient pertinentes.

Avant de commencer : Entourez-vous de personnes compétentes

LeWeb

Je ne doute pas que le choix de vos collaborateurs sera fait parmi les personnes avec lesquelles vous pensez pouvoir travailler le plus facilement, dans l'écoute, la concertation, la confiance.

Cependant, le monde de la technologie et du numérique est complexe, et il bouge chaque jour à une vitesse incroyable.

Il y a heureusement des spécialistes sur ces questions très pointues. Faites appel à eux, sollicitez-les, consultez-les, pour éviter les absurdités techniques, les incompréhensions, que nous avons pu connaître dans le passé. Ils seront ravis d'apporter leur contribution et de vous aider, qu'importe leurs opinions politiques.

Internet doit rester libre et ouvert

Internet libre et ouvert

source

Internet est le moyen de communication le plus complet et le plus efficace à ce jour pour interconnecter les populations du monde entier.

Il permet à chacun de créer, de partager, d'échanger avec ses concitoyens, d'accéder à l'information quasiment sans limite.

Il ne faut pas se cacher derrière de mauvais prétextes de protection des plus jeunes pour faire passer des lois inadaptées : Internet ne doit pas être filtré

Il ne faut pas confondre le réseau et les personnes et organisations qui l'utilisent. La neutralité est un principe fondateur d'Internet.

Ne nous cachez rien

Wikileaks

Les dernières années ont révélé au monde une chose très importante : les gouvernements, les entreprises, l'ensemble des grandes puissances de ce monde ne peuvent plus garder un secret très longtemps.

Le spectre d'organisations telles que Wikileaks planera sur les informations que vous souhaiterez garder pour vous.

Le culte du secret n'est plus de mise. Nous sommes entré dans l'ère de la transparence.

Apprenez à nos enfants à maîtriser le numérique

Enfant numérique

Les générations qui feront l'avenir de la France doivent être sensibilisées à l'utilisation des formidables outils offerts par le monde numérique.

Entendons-nous bien : il ne s'agit pas uniquement de les protéger de contenus susceptibles d'être néfastes à leur épanouissement.

Il s'agit de maîtriser les outils, pour être capable de trouver l'information pertinente et de la partager, et d'être en mesure de compléter sa formation de manière autonome.

Il s'agit d'améliorer sa productivité, grâce aux outils informatiques, pour se débarrasser des tâches les moins valorisantes et pouvoir disposer de davantage de temps pour créer de la valeur ajoutée.

Encouragez les entreprises innovantes

Entreprises web françaises

La France a des atouts. Il n'est peut-être pas trop tard pour la faire devenir une grande puissance du monde numérique. L'outrageante hégémonie américaine dans le secteur n'est pas due au hasard.

L'accès à Internet en France est l'un des plus élevés au Monde, avec des débits élevés et des coûts raisonnables. Même si la fracture numérique existe, et des efforts sont à faire pour lutter contre ces inégalités.

Des entreprises innovantes existent, d'autres ne demandent qu'à se développer, ou à se créer. L'Etat ne peut pas laisser passer ces chances de croissance dans un secteur qui prend toujours plus d'importance dans l'économie mondiale.

N'oubliez pas les petits web-entrepreneurs

Web entrepreneur

e-commerçants, micro-entrepreneurs, blogueurs,... le web peut permettre de créer facilement une activité, à part entière ou complémentaire à son emploi principal.

Le statut d'auto-entrepreneur a permis de régulariser bon nombre de ces petits entrepreneurs du web. Nous sommes cependant bien d'accord : il n'est pas question dans ce cas de faire concurrence à des artisans ou entreprises déjà établis.

Ce statut simple à mettre en place et à suivre, doit permettre d'entrer facilement dans le monde de l'entrepreneuriat, pour un revenu complémentaire. Ou pour éventuellement s'orienter plus tard vers un statut plus pérenne.

Protégez les créateurs, mais rendez leurs oeuvres accessibles à tous

Hadopi

Le monde de l'information a changé. Toute recherche de contrôle et de limitation du partage sur les réseaux n'est qu'une utopie inutile et coûteuse.

Le modèle complet de financement de la création doit être repensé.

Cela sera long. Cela demandera de gros efforts pour l'ensemble des parties concernées.

Mais nous ne pouvons plus continuer à nous accrocher à une industrie qui n'a pas su prendre le virage du numérique. Ce n'est pas dans l'intérêt des créateurs, ni dans celui des citoyens.

Ce quinquennat doit marquer le début d'une remise à plat complète de la diffusion de la culture et des modes de rémunération des créateurs.

N'oubliez pas le rôle essentiel de la technologie pour protéger notre environnement

Technologie et écologie

Je m'éloigne un peu ici du numérique pour parler de technologie au sens large, car cela me paraît primordial.

Les considérations économiques ont largement éclipsé le thème de l'écologie de la campagne présidentielle. Il me semble qu'il avait occupé une place bien plus importante en 2007.

Ce n'est pas pour autant que les problèmes ont diminué. Il est urgent d'agir.

L'innovation technologique aura un rôle déterminant dans la lutte contre le changement climatique, pour développer l'utilisation d'énergies renouvelables, la réduction de la consommation énergétique, l'utilisation de matériaux propres.

 

 

Monsieur le Président de la République, voilà pour ce court résumé des points qui me paraissaient importants. N'hésitez pas à repasser par ici de temps en temps, vous pourrez constater que l'on s'amuse bien la plupart du temps. indecision

Voici en supplément quelques excellentes ressources (à compléter) :

http://www.laquadrature.net/fr
http://www.framasoft.net/
http://www.april.org/

Bon, ami lecteur, j'arrête là mon délire, j'espère que cela t'a plu. Ça m'a fait bizarre d'utiliser le vouvoiement pendant tout un article. laugh

J'attends tes remarques et commentaires !

 

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de Juan

Bravo pour cet article très complet. Tu as bien fait de commencer par ce qui, à mes yeux, est le plus important " s'entourer de personne compétentes ". Sans cela tous les autres points ne pourront être respecté car ils seront mal appréhendés. Malheureusement je pense que la politique n'est qu'une histoire de copinage et ce n'est jamais le plus compétant qui est choisi.
Mais nous verrons, j'espère me tromper.
@ plus
Juan alias Jeft

Portrait de Julien

Le status d'auto entrepreneur n'a pas été remis en question pas Hollande? Il me semble que si...

Portrait de Shakan

En effet d'ailleurs c'est l'une des raisons pour laquelle je n'ai pas voté pour lui.
Mais d'après ce que j'ai compris le statut va être réformé ce qui ne présage rien de bon sur ce qui faisait l'avantage de ce statut en l’occurrence celui de se lancer sans se faire étrangler par des cotisations et j'en passe et des meilleurs.

"Des entreprises innovantes existent, d'autres ne demandent qu'à se développer, ou à se créer. L'Etat ne peut pas laisser passer ces chances de croissance dans un secteur qui prend toujours plus d'importance dans l'économie mondiale."

En tant que directeur d'entreprise, je ne demande qu'une chose à l'état... qu'il nous foute la paix.

On n'a pas besoin de protection face à la "mondialisation", on n'a pas besoin d'investissements publics ahurissants, on a simplement besoin d'air.

Malheureusement c'est tout le contraire que semble vouloir faire FH.

Sinon pour la transparence et l'opposition à la censure je suis d'accord à 100%.

Portrait de coreight

 
 
 
Bien entendu, aider les entreprises ne veut pas forcément dire les prendre par la main, mais souvent simplement ne  pas  leur ajouter de contraintes supplémentaires, surtout en France...
Merci pour ta contribution !
 

 

 

Cela dit il y avait bien un candidat qui proposait l'abrogation pure et simple d'Hadopi et toutes les réglementations liberticides ...

Portrait de geerk

"Apprenez à nos enfants à maîtriser le numérique" : non... c'est le rôle des parents.

Pour le reste, on vous laisse le droit d'y croire, l'état de grâce dure en général quelques semaines, on est encore dedans, rêver n'a jamais fait de mal.

Je fais partie de ceux qui ont déjà compris que sitôt fermé le dernier bureau de vote, les électeurs ne sont plus que des imposables pour Mr Hollande. Pas grand chose donc à attendre, quelques miettes par-ci par là peut-être...

Le soir des élections, Mr "Moi président" a vite enfilé le petit costard de son prédécesseur en montant dans ses jets privés pour faire "président des riches", le lendemain matin sa concubine faisait virer 2 journalistes qui avaient manqué de respect à sa noble personne (dont un simplement sur Twitter !) pour faire "président de la liberté": non, vraiment je n'attends rien de ce couple là.

Portrait de Tayo

J'aurai tendance à dire que pour une politique essayant de limiter le chômage, le web n'est malheureusement pas la meilleure solution. Le rapport CA / nombre d'employés n'y est pas le plus élevé.

Sinon :
"Apprenez à nos enfants à maîtriser le numérique" : non... c'est le rôle des parents.
Je valide pleinement, et de toute manière, ils apprennent très vite ces canailles ;P
Je suis toujours étonné par ma petite cousine de 5 ans qui se débrouille très bien.

Portrait de coreight

Concernant l'éducation, je suis d'accord qu'il ne faut pas minimiser le rôle des parents, mais tout le monde n'a pas les compétences pour enseigner ça à ses enfants (comme tu le rappelles très justement Tayo, les enfants sont souvent bien plus au courant !)
Je crois donc que le système éducatif a un rôle majeur à jouer, mais pas seulement sous forme de "cours d'informatique", mais en intégrant pleinement ces outils aux matières "classiques" pour faciliter l'apprentissage, développer la curiosité, aider les enfants à approfondir, à rechercher par eux-même, à raisonner.
Beau programme n'est-ce pas ?

Ajouter un commentaire