Serait-ce un des maux les plus importants de notre génération de connectés ? Le premier cauchemar des patrons, mais aussi des indépendants dont la majeure partie de l'activité se trouve collée le nez devant un PC ?

Notre capacité de concentration est mise à mal avec nos machines constamment branchées sur le monde grâce à Internet.

La tentation est grande d'aller flâner ailleurs, de consulter l'activité de nos amis sur les réseaux sociaux, de devenir l'esclave du flux incessant de mails. En plus des sources de déconcentrations classiques que peuvent être le téléphone ou les voisins de bureau.

Difficile d'avancer convenablement dans ces conditions.

Voici quelques idées pour se mettre une bonne fois pour toute au boulot de façon productive.

Stop aux notifications !

Quelle bonheur que toutes ces sollicitations qui nous donnent l'impression que l'on pense à nous !

Fenêtres pop-up sur l'écran du PC pour annoncer l'arrivée d'un nouveau mail, voyants lumineux sur le smartphone pour un nouveau SMS / mail / mention sur Facebook ou Twitter... Ou encore mieux pour les extrémistes de la notification, une combinaison de lumière, de son et de vibreur qui résonne dans tout l'immeuble, alertant également tout le quartier de ton activité sociale débordante. J'ai parfois l'impression que pour certains une machine à fumée pour alerter d'un nouveau message serait la plus belle invention du monde.

Voici pourtant une révélation : tu n'en perdras pas une miette mais si tu ne les consultes pas à la seconde où tu les reçois. Et pour entrer un peu plus dans le détail :

Sur ton PC : stop aux fenêtres pop-up des logiciels de messagerie avec le "teaser" d'un nouveau mail rendant l'envie de lire la suite quasiment insurmontable. Stop aussi à la petite icône dans la barre des tâches qui est certes moins visible, mais que ton oeil va rapidement apprendre à détecter la seconde suivant son apparition. Stop à toutes les superbes extensions pour ton navigateur te permettant de voir en direct l'activité de tes réseaux sociaux. Stop aux outils dédiés à ces mêmes réseaux sociaux qui t'inondent de fenêtre pop-up dans un coin de l'écran, voir même émettent un petit sifflement d'oiseau (le rêve !)

Réserve un temps pour lire tes mails, et éventuellement un temps de pause pour consulter les réseaux sociaux.

Sur ton smartphone (et / ou ta tablette) : stop aux notifications intempestives des réseaux sociaux. Tu peux éventuellement garder celle des messages directs si tes "amis" ne sont pas du genre trop envahissants. Cette dernière remarque valant aussi pour les SMS.

Évite les distractions

Même avec la meilleure volonté du monde, pas toujours facile de ne pas être dérangé en plein pic de productivité.

Et pourtant : la porte de ton bureau mériterait parfois d'être fermée à clé, ton téléphone mériterait parfois d'être éteint.

Si ce n'est pas possible la totalité de la journée, tes collègues ne t'en voudront pas forcément si une affiche sur la porte leur indique de temps à autres de repasser dans une heure, ou si un de tes clients tombent sur ton répondeur.

Cela doit être envisagé lorsque tu veux vraiment te concentrer pour accomplir une tâche.

De la même manière, attention à ta propre distraction : on commence par jeter un coup d'oeil rapide à son Facebook après avoir classé un dossier, et on se retrouve à consulter des dizaines de vidéos de chats sur un site hongrois (exemple totalement fictif, ne cherche pas indecision)

Si vraiment tu n'arrives pas à résister à la tentation, des outils peuvent d'ailleurs t'aider à limiter ton surf, par exemple des extensions pour Chrome comme Blockr ou StayFocusd, des logiciels comme Cold Turkey ou FocalFilter, ou des sites comme MinutesPlease ou keepmeout.

Un bureau minimaliste

Rien de tel qu'un bureau surchargé pour nous tenter de cliquer dans tous les coins. Retrouver au contraire une ambiance zen peut grandement nous aider à nous concentrer.

J'avais déjà fait un petit tour de la question il y a quelque temps, n'hésite pas à le (re)lire. Mais globalement : moins d'icônes sur le bureau (ou pas du tout), des fichiers et dossiers bien rangés, et tes programmes facilement accessibles.

Et si tu cherches des fonds d'écrans sympas pour rester concentré et motivé, je t'avais déjà présenté un site spécialisé, et l'ami Crack-net en a fait une chouette sélection récemment.

De bons outils pour être plus efficace

Lorsque nous avons besoin d'écrire quelque chose en restant concentré, combien de temps pouvant nous perdre à mettre en forme le moindre paragraphe ? Cela pourrait être une bonne idée de reléguer tout ça à la fin de l'écriture, non ?

Quelques outils peuvent t'aider à te concentrer sur l'essentiel, comme OmmWriter, Quabel, FocusWriter, ou tout bêtement un logiciel de prise de note basique comme Notepad.

Pour le reste, plein d'outils peuvent également t'aider à améliorer ta gestion du temps passé devant l'écran, je ne ferais pas une liste exhaustive ici, mais j'ai déjà traité par exemple la question des gestionnaires de tâches, de l'agenda, des flux RSS, des mails (avec également un zoom sur Gmail).

Retrouve aussi quelques idées pour transformer ta tablette en outil de productivité ultime, ou quelques conseils pour écrire un article rapidement.

Une technique pour garder une concentration optimale

Voici une méthode dont je voulais te parler car je l'applique depuis un petit moment, et je la trouve plutôt efficace dans de nombreux cas.

Elle permet de garder une concentration maximum tout au long de la journée si elle est appliquée de manière rigoureuse.

C'est la technique Pomodoro, dont tu as peut-être déjà entendu parlé, et qui consiste à découper ton temps de travail en intervalles très précis durant lesquels tu vas te concentrer sur une unique tâche en n'acceptant aucune distraction. En gros :

- tu choisis une tâche à effectuer.
- tu lances un minuteur pendant 25 minutes (= un pomodoro), avec une notification qui doit te forcer à t'arrêter à la fin de ce laps de temps.
- tu prends une courte pause de 5 minutes (avec le minuteur là aussi)
- tu recommences, et t'accorde une pause un peu plus longue (15-20 mn) tous les 4 pomodori.

Le plus dur est de respecter scrupuleusement les ordres du minuteur, la tentation étant souvent grande de vouloir terminer une tâche que l'on n'a pas tout à fait réalisée au bout de 25 minutes, ou au contraire d'arrêter le minuteur si l'on a terminé plus tôt. Et bien non, il faut soit reprogrammer un autre pomodoro pour finir, soit boucler le temps qui reste en terminant "encore mieux" la tâche (ranger le dossier correspondant dans l'armoire, trier les fichiers inutiles, réorganiser le classement...)

Je n'y croyais pas spécialement, et je me suis habitué à l'utiliser pour certaines longues journées avec un nombre important de tâches à effectuer, et cela m'évite de procrastiner et me permet de bien avancer sur certaines choses que je n'arrive jamais à faire autrement.

Elle me permet aussi d'organiser plus efficacement ce genre de journée, en estimant plus précisément le temps nécessaire pour chaque tâche.

Ce n'est pas toujours applicable, surtout dans les périodes de boulot vraiment urgent, mais dans des journées plus "classiques" je trouve cette méthode plutôt utile.

Tu peux trouver plus d'infos sur le site du créateur de cette technique (en anglais), ou une bonne explication en français sur ce blog.

 

Voilà pour ces quelques idées pour bien commencer la semaine, n'hésite pas à partager avec nous tes propres trucs et astuces !

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

T

Commentaires

Portrait de YKyu

Le pomodoro ? Je note. Il faudrait que je teste un de ces jours, la concentration n'étant pas du tout mon fort. Merci du tuyau, je vais lire l'explication de la technique, ça a l'air intéressant =)

Portrait de coreight

En tout cas ça ne marche pas trop mal pour moi ;-)

Portrait de Svorgeiidi

J'avoue qu'un ami m'a parlé de la méthode Pomodoro, que j'utilise depuis quelques jours, et je dois avouer que je trouve ça vraiment efficace pour le moment ! :)

Portrait de coreight

Je n'irai pas dire que ça a changé ma vie, mais cette technique me permet d'abattre une bien plus grande quantité de travail les jours où j'ai une multitude de "petites tâches" à effectuer.
Le rhytme qu'elle impose permet de garder la concentration tout au long de la journée, et la motivation en nous accordant des petites pauses régulières.
Ce n'est pas applicable tout les jours, suivant ce que l'on a à faire, mais c'est à garder sous le coude ;-)
 

Portrait de seiteta

Super article !
Je suis également un fervent défenseur des bureaux minimalistes ainsi que de la technique Pomodoro.

Portrait de Fatiha

Très bien d'avoir parlé de la méthode pomodoro, j'en avais parlé sur mon ancien blog préhistorique : http://fatiha.canalblog.com/archives/2011/09/06/21953649.html