J'ai le plaisir aujourd'hui de te faire partager mon test du LG optimus G, fer de lance haut de gamme du constructeur sud-coréen.

Lancé début 2013 et débarqué courant mars en France, il se positionne sur le segment déjà bien occupé des smartphones haute performance.

Après l'avoir eu une dizaine de jours dans les mains, voici ce que j'en retiens :

Caractéristiques techniques

LG Optimus G faceOn fait le tour rapidement :

- écran 4.7 pouces 720p pour une résolution de 1280 x 768
- processeur Quad core SnapDragon S4 Pro 1.5 GHz
- capteur photo 13 Mpx, et 5 Mpx en façade.
- 2 Go de mémoire RAM
- 32 Go de stockage interne, pas de port pour carte SD supplémentaire.
- compatible 4G
- Android en version Jelly Bean 4.1.2
- dimensions 131.9 x 68.9 x 8.45 mm, poids 145 g
- prix : très variable ! La majorité des boutiques le vend autour de 500€, mais on le trouve à partir de 400€ dans certaines enseignes.

Que dire de tout ça ? On tape en effet dans le haut de gamme, avec des caractéristiques proches du Nexus 4 fabriqué par... LG, et un peu en dessous d'un Samsung Galaxy S4 mais également pour un prix nettement inférieur.

De la puissance, un espace de stockage conséquent bien que non extensible, un excellent écran... sur le papier cela débute très bien pour cet Optimus G.

Avec en bonus la compatibilité avec le réseau 4G.

Tu trouveras tout le détail des caractéristiques sur le site dédié de LG.

Prise en main et premières impressions

LG Optimus G VS Samsung Galaxy NexusBonne surprise au premier abord, on quitte l'univers plastique que l'on retrouve chez l'immense majorité des smartphones Android pour se trouver face à une coque en verre donnant un aspect plus "haut de gamme" à l'appareil.

Le design est plutôt classique, épuré, rien de très original mais je le trouve globalement plutôt beau, inutile d'en faire plus pour moi. Un dessin rectangulaire, une fine bordure chromée, et un effet "reflet" au dos, le tout est réussi pour moi. Aucun bouton visible en façade, les 3 boutons de fonctions Android sont entièrement tactiles, juste en dessous de l'écran.

Cette fameuse coque en verre rend la prise en main assez agréable, bien que laissant l'impression d'un appareil assez glissant. Il faudra faire attention à ne pas le laisser s'échapper (on ne joue pas avec les mains pleines d'huiles quoi indecision).

Autre inconvénient, les traces de doigts qui ne se contenteront pas d'occuper toute la surface de l'écran mais qui gambaderont joyeusement sur le dos et la tranche de l'appareil. Mais rien de bien grave tu l'auras compris.

Au premier allumage j'ai été agréablement surpris par la bonne qualité d'affichage sur l'écran de 4.7 pouces. Mon Galaxy Nexus prend un coup de vieux même s'il ne s'en sort encore pas trop mal.

Luminosité, contraste, angles de vision semblent très bon et augurent de bonnes choses pour le confort d'utilisation.

Je n'aurai pas de commentaire particulier à te faire concernant les accessoires fournis, ce modèle de test m'ayant été transmis dans son plus simple appareil, seul avec son chargeur.

Utilisation et performances

LG Optimus G surcoucheAucune mauvaise surprise : le processeur quadri-coeur à 1.5 GHz et les 2 Go de RAM font très bien leur boulot. C'est très fluide en utilisation "normale", et pas d'essoufflement en vue pendant la lecture de vidéos ou les jeux (testés par mes soins : les voitures de Real Racing 3 et les zombies de Dead Trigger)

De ce côté, j'ai vraiment ressenti une différence avec mon fidèle Galaxy Nexus (pour rappel : dual-core 1.2 Ghz et 1 Go de RAM). C'est très subtil, mais cela semble plus fluide, plus véloce lors de l'utilisation et du passage d'un écran à un autre.

Le surf sur Internet sera évidemment très agréable, avec le navigateur intégré ou encore mieux avec Chrome, également installé.

N'étant pas un gros amateur de prise de vues je me fierai aux tests que j'ai pu lire à droite à gauche et à mon ressenti brut : c'est plutôt bon, le capteur de 13 MPx permet de faire des photos tout à fait honorables.

Pour la musique et les conversations téléphoniques, le son est correct avec un casque, le haut parleur n'est en revanche pas extraordinaire.

Point de vue autonomie, la batterie de 2100 mAh est correcte mais ne fera pas de miracle : tu pourras partir l'esprit tranquille la journée en utilisation assez soutenues (sans pour autant jouer pendant des heures), mais tu ne couperas pas à la recharge toutes les nuits. Il paraît qu'il faut s'y faire avec les smartphones d'aujourd'hui, il est certain que les performances de nos machines évoluent bien plus vite que les batteries qui les équipent.

Côté logiciel

LG Optimus G quick memoLG propose avec cet Optimus G sa surcouche Optimus UI 3.0.

Autant te prévenir tout de suite : je ne suis habituellement pas fan des surcouches. Passons sur les premières versions d'Android, où une interface comme Sense sur HTC apportait à mon sens un plus graphique. Mais depuis Ice Cream Sandwich : Android est beau, Android est fonctionnel. Inutile pour moi de lui ajouter une lourde interface par dessus.

Bon, je vais à présent mettre un peu d'eau dans mon vin. Il est tout d'abord inutile de reprocher à cet Optimus G une quelconque lourdeur d'utilisation. Je pense d'ailleurs qu'on ne sentirait pas la différence s'il était livré avec un Android "nu".

Et puis il faut dire que LG a pensé à quelques fonctionnalités plutôt bien vue. Quelques exemples :

- des applications en mode QSlides sous forme de fenêtres que l'on peut placer sur l'écran au dessus d'une autre application, et rendre plus ou moins transparente. Au choix : Vidéos, Internet, Mémo, Agenda, Calculatrice. Du vrai multitâche sur un smartphone.

- un logiciel de prise de note QuickMemo permettant d'écrire comme un bloc note, mais aussi par dessus l'écran, par exemple pour commenter une image ou une page web.

- un écran d'accueil plus développé avec pas moins de 7 écrans différents (contre 5 habituellement), et la possibilité de redimensionner ses icônes.

- une zone de notification un peu plus fournie, je dirais presque encombrée, avec des raccourcis vers les fameuses Qslides Apps, le réglage de la luminosité, et quelques raccourcis vers des réglages du téléphone (connectivité, sonnerie, mode d'économie d'énergie...)

- les pages des applications un peu mieux rangées que sur l'Android d'origine, en séparant les applications pré-installées, celles téléchargées par l'utilisateur, et les widgets du smartphone. On peut d'ailleurs réorganiser les icônes comme bon nous semble.

- LG propose également des thèmes graphiques qui modifient en même temps le fond d'écran et l'apparence des icônes. Histoire de personnaliser un peu plus son appareil.

LG Optimus G MiracastOn retrouve également quelques logiciels et technologies spécifiques à LG, ou encore peu répandues :

- la technologie Miracast, qui permet de partager très facilement son écran avec un autre appareil compatible, comme une TV. Encore peu répandu, mais sans doute une techno d'avenir.

- smartshare pour partager rapidement sans fil des fichiers entre des appareils DLNA. Pour la Freebox  Revolution par exemple, j'ai été surpris de la simplicité pour me connecter à ma box et son disque dur externe, et ainsi accéder à mes photos, ma musique, et lire directement mes films sur le smartphone.

- quelques logiciels pratique comme un carnet de note, un dictionnaire, une radio FM... Pratiques, d'accord, mais personnellement je préfère vraiment ne pas avoir tout ça pré-installé sur mon smartphone. Je veux rester libre de choisir et d'installer ce que je veux, sans avoir à faire le ménage sur un appareil fraîchement acquis me rappelant les mauvaises manies de beaucoup de constructeurs d'ordinateurs. Si vous créez des logiciels sympas pour vos clients, c'est tout à votre honneur, mais mettez-les en téléchargement sur le playstore, j'irais piocher ce dont j'ai vraiment besoin. Mais je suis sans doute (déjà) un vieux grincheux.

Au final, une interface que je trouve personnellement un peu plus confuse que le bel Android Jelly Bean d'origine, mais qui apporte quelques fonctions intéressantes, peut-être même quelques idées à souffler à Google pour les prochaines mises à jour de son OS mobile.

Et quelques logiciels superflus pour moi, mais que d'autres trouveront utiles.

Le LG Optimus G face à la concurrence

Galaxy S4, HTC One, Sony XPeria Z... la guerre des smartphones Android haut de gamme

Samsung Galaxy S4Le segment du haut de gamme Android est bien occupé, toutes les grandes marques proposant un vaisseau amiral lancé à la course à la puissance, à la résolution d'écran, et aux fonctionnalités. Mais à bien y regarder, cet Optimus G prend un positionnement assez intéressant, car peut-être un peu moins bien équipé que les modèles phares de la la concurrence, mais proposé à un prix très compétitif (comme je le disais en introduction, entre 400 et 500€, lorsque les autres sont plutôt entre 500 et 600€, voir plus).

A toi de voir en fonction de ton budget et de tes exigences.

Le Nexus 4, par ... LG

nexus 4Difficile de ne pas comparer ces deux appareils du même constructeur, proposant des fonctionnalités finalement assez proche. Avec tout de même un meilleur capteur photo et plus de stockage pour l'Optimus G. C'est d'ailleurs peut-être à ce niveau que ton choix peut se faire :

299€ pour le Nexus 4 8 Go, 349€ pour la version 16 Go, et à partir de 400€ pour l'Optimus G 32 Go.

Et sinon, un Android d'origine pour le Nexus 4, et la surcouche LG pour l'Optimus.

Encore une fois, question de goût et de budget.

iPhone 5 et 4S

iPhone 5Si sur le papier les deux dernières générations d'iPhone avec leurs écrans plus petites et de plus basse résolution, leur processeur dual ou mono core, leur mémoire de 1 Go, il ne faut pas pour autant en tirer de conclusion trop hâtive. L'une des forces des iPhones étant justement une parfaite intégration entre le matériel et la partie logiciel, le confort d'utilisation et la qualité de conception font qu'ils sont encore loin d'être hors course.

Reste le tarif... à partir de 679€ pour l'iPhone 5, et 579€ pour le 4S (ce dernier sortie en octobre 2011 on le rappelle). Apple se positionne réellement comme du très haut de gamme, chacun jugera si cette dépense est justifiée.

 

Et n'oublions pas bien sûr les derniers Blackberry comme le Q10 et les Windows Phone haut de gamme comme le Nokia Lumia 920 ou le HTC 8X. Il y en a pour tous les goûts.

Les plus

- le design et l'aspect global : sobre, élégant, efficace

- la qualité de l'écran

- les performances irréprochables

- la surcouche LG, fluide et assez bien pensée, qui apporte quelques bonnes idées.

- la connectivité 4G pour ceux sensibles à cet argument.

Les moins

- malgré la surcouche plutôt réussie, je préfère toujours Android nu et débarrassé de la tonne de logiciels pré-installés.

- l'autonomie encore un peu juste

 

J'espère que ce test t'aura été utile. Merci à LG pour le prêt, j'ai tout de même eu un petit pincement au coeur en le renvoyant ;-)

 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

T