[Test] Motorola moto g, le meilleur d'Android à moins de 200 €

Un nouveau test de smartphone aujourd'hui, avec un modèle sous Android très intéressant pour bien des aspects.

Le moto g est le dernier des deux seuls smartphones sortis par Motorola sous l'ère Google, la compagnie d'origine américaine ayant été revendue au chinois Lenovo fin janvier 2014.

Après un Moto X plutôt bien accueilli par la critique dans le segment du "haut de gamme à coût abordable", Motorola récidive avec un smartphone de très bonne facture proposé à un tarif encore plus agressif.

Mais voyons un peu ce qu'il a dans le ventre.

Caractéristiques techniques

Motorola moto G- Android 4.3 d'origine, mais la mise à jour pour KitKat est déjà disponible.
- écran 4.5 pouces 1280 x 720 px
- processeur Qualcomm quad-core 1.2 GHz, 1 Go de RAM
- stockage interne 8  ou 16 Go, non extensible par carte SD
- caméra 5Mpx, caméra frontale 1.3 Mpx
- connectivité Bluetooth 4.0; Wi-Fi b/g/n, micro-USB, jack 3.5 mm, radio FM, GPS.
Pas de 4G ni de NFC
- batterie 2070 mAh
- disponible uniquement en noir d'origine, mais des coques de couleurs remplaçant la partie arrière du mobile sont disponibles (autour de 15€ pour une coque simple et 30€ pour un étui avec rabat protégeant l'écran)

En gros un mobile plutôt équilibré, avec la dernière version d'Android, un processeur puissant, peut-être un peu court en stockage pour certain, un APN moyen, et une batterie correcte.

Mais c'est son positionnement tarifaire qui le rend véritablement intéressant : à partir de 160€ pour le modèle 8 Go, autour de 200€ pour le 16 Go.

Autant dire tout de suite que la concurrence à ce prix n'est pas aussi alléchante. Mais j'y reviendrai plus loin.

Design et prise en main

Motorola moto G

Dans la boîte, le strict minimum : kit mains libre blanc (mais pourquoi blanc ?! Enfin, c'est une question de goût), un adaptateur secteur avec micro USB (blanc aussi)

On se trouve face à un appareil finalement assez grand pour sa taille d'écran, de même dimension que le moto X pourtant doté d'un écran nettement plus grand (4.3 VS 4.7 pouces), et à peine plus petit que mon nexus 5 et son écran 5 pouces (comparer la taille)

Pas de folie dans le design, mais un mobile plutôt sobre, entièrement noir laqué en façade, avec simplement un peu de chrome sur le haut parleur tout en haut, et sur les boutons latéraux. L'arrière est  noir mat, pas d'autre choix de couleur d'origine. Motorola a préféré opter pour une offre de coques en option venant remplacer la partie arrière (la face avant restera donc invariablement noire). Des étuis avec rabat protégeant l'écran sont également disponibles. Remarque que cela permettra aux fans de personnalisation d'en acheter plusieurs pour changer l'apparence du smartphone selon son humeur.

L'appareil tient bien en main, le toucher de la coque arrière est assez agréable, j'ai été cependant un peu surpris par le poids comparé à mon nexus 5 (143g contre 136g), mais rien de gênant. L'ensemble semble très bien fini et robuste.

L'accès à l'emplacement pour la carte SIM se fait en retirant la coque arrière, pas évidente à décrocher en passant. Surprise sous le capot, malgré le fait que la batterie soit bien visible, une mention indique clairement qu'elle ne doit pas être retirée par l'utilisateur (sous-entendu : sous peine d'annuler la garantie). Autant pour des appareils qui ne s'ouvrent pas du tout pour des questions de design, je veux bien comprendre (bien que je n'approuve pas), mais là je trouve ça un peu mesquin.

Au final pour cette première prise en main, rien de bouleversant côté design, mais un produit bien fini avec le petit plus de pouvoir le personnaliser, à condition de dépenser quelques euros supplémentaires.

Écran, utilisation et performances

Motorola moto G

Bonne nouvelle dès l'allumage, si le mobile embarque d'origine la version 4.3 d'Android, la mise à jour vers la version Kitkat est immédiatement proposée.

Et l'autre bonne nouvelle, en tout cas pour moi : l'absence de surcouche ! Tu sais peut-être que je ne les porte pas dans mon coeur et que je trouve Android suffisamment abouti pour ne pas avoir à l'encombrer avec une interface différente. De la même façon, tu ne trouveras pas une tonne de logiciels pré-installés par le constructeur, là uniquement les principaux services Google, les fonctions classiques des smartphones (téléphone, répertoire, appareil photo...), et seulement trois applications Motorola : Assist pour déclencher des actions en fonction de conditions particulières (coupure de la sonnerie la nuit ou en réunion... pratique), Migrate pour transférer facilement ses données d'un smartphone à un autre (superflu pour moi), et une application de Radio (utilisable uniquement avec les écouteurs puisque ce sont eux qui font office d'antenne).

Remarque que le constructeur propose également un tas d'autres applications à télécharger sur le Google Play, à voir. Je trouve en tout cas très bien vu de ne pas surcharger l'appareil et de laisser le choix à l'utilisateur.

Enfin, je dis sans surcouche, en réalité quelques mini modifications ont été intégrée comme la forme de certains icônes, ou le nom de l'opérateur toujours affiché en haut à gauche (pas très utile).

L'écran 4.5 pouces de 1280 x 720 pixels semble de bonne qualité et plutôt fidèle en terme de rendu des couleurs, seule la luminosité maximale est un peu faible et pourra poser quelques problèmes en extérieur.

Le processeur quad-core 1.2 GHz et les 1 Go de RAM sera largement suffisant pour bien des utilisations, un vrai atout pour un mobile dans cette gamme de prix. Aucun ralentissement noté lors de mes tests, et j'imagine que l'on pourra lui en demander beaucoup sans le voir faiblir.

Le son, que ce soit aux écouteurs ou avec le haut parleur, n'est pas d'une qualité extraordinaire, mais le volume élevé permettra une utilisation sans souci même en environnement bruyant. Mes quelques essais en conversation m'ont laissé une bonne impression quant à la qualité de l'écoute.

Côté photo, seulement 5 Mpx, c'est moins que la plupart des concurrents directs qui sont plutôt à 8 Mpx, mais ça ne fait pas tout, et les prises de vues m'ont paru plutôt bonnes. Peut être un peu plus limité par faible luminosité, mais c'est malheureusement le lot de bien des smartphones. Tout ça sera un peu juste pour les vrais amateurs de photos au smartphone, mais pour la plupart des utilisateurs je pense que cela sera suffisant.

Autonomie

Motorola moto G

Je n'ai pas encore testé l'appareil assez longtemps pour pouvoir être très précis, mais les différents tests que j'ai pu lire sur le net arrivent à le faire fonctionner entre 1 journée et 1 jour 1/2, en utilisation relativement intensive, ce qui me paraît cohérent.

Ce n'est pas extraordinaire, mais mieux que certains haut de gamme qui ont parfois du mal à tenir la journée.

Le Moto G face à la concurrence

Motorola moto G concurrence

Dans cette gamme de prix, inutile de chercher ailleurs que dans l'offre pléthorique de smartphones Android. Ceux qui ont attiré mon attention dans la même gamme de prix :

L'Acer Liquid E2, résolution d'écran inférieure (960x540), 4Go de stockage mais port microSD, APN 8Mpx (comparatif)

Chez Wiko, l'offre est très large (trop ?) car ce segment est justement la spécialité du constructeur français, on trouvera donc :

Le Cink Peax 2 avec là aussi une résolution d'écran inférieure (960x540), 4Go de stockage mais port microSD, APN 8Mpx et un appareil plus fin et léger (comparatif)

Le Cink Five, pour ceux qui souhaitent un format 5 pouces et un stockage amovible au prix de quelques concessions (plus gros, qualité de l'écran) (comparatif)

Le Darkmoon, un peu plus cher (environ 180€) plus fin mais plus grand avec son écran 4.7 pouces, batterie 1800 mAh, stockage amovible, 8Mpx (comparatif)

Les plus

- un tarif très compétitif, sans doute le meilleur rapport qualité-prix dans cette gamme.

- la qualité de fabrication

- le bon équilibre de l'ensemble : écran, performances...

- la mise à jour immédiate sous Android 4.4.2 Kitkat, et pas de surcouche !

- les possibilités de personnalisation grâce à des coques colorées

- l'option radio que certains utilisateurs apprécieront

Les moins

- une seule couleur d'origine, les autres en option payante en changeant la coque

- la batterie non amovible malgré un accès facile par la trappe arrière

- pas de 4G ni de NFC (mais ce n'est pas vraiment étonnant dans cette gamme de prix)

- les 8 Go (dont seulement 5 utilisables) de la première version seront peut-être un peu juste pour les plus gourmands.

- APN 5 Mpx quand la concurrence en propose 8, même si cela ne fait pas tout.

 

En conclusion, je pense que ce moto G est un excellent appareil, sans doute le meilleur dans cette gamme de prix, sans gros défaut et capable de proposer le meilleur d'Android à moins de 200€.

Je n'hésiterai pas à le conseiller, ce que j'ai déjà fait, pour les amateurs de belle technologie souhaitant profiter d'un smartphone de bonne qualité sans se ruiner.

Après le rachat de Motorola par Lenovo, espérons que le constructeur poursuivra dans cette voie.

 

Le Moto G au meilleur prix :

 

Commentaires

Portrait de Fred

Perso, pas de port microSD = Next !

Quand à l'alternative Wiko, à éviter à tout prix, une bonne recherche sur gogole en dit long sur la qualité de leurs produits et le SAV ^^ Il y a un Wiko Cink Peax dans mon entourage dont le bouton power a lâché au bout de 6 mois.

Portrait de coreight

Le coup de l'extension de stockage possible dépend en effet des usages, pour ma part je me rends compte que je n'en ai finalement pas tant besoin (assez peu de photos et de musique, et je fais le ménage régulièrement dans mes applications) en utilisant en plus à fond le stockage dans les nuages pour pouvoir retrouver mes données sur tous mes appareils.
Quant à Wiko, j'ai entendu autour de moi plutôt de bons échos, mais je n'ai jamais eu l'occasion de les tester vraiment. Merci pour ton témoignage en tout cas !

Portrait de Yann Riviere

Je l'ai acheté en décembre et j'en suis très content pour un téléphone que je compte utiliser 1 an/ 1 an et demi en attendant un prochain gros smartphone.
Le seul reproche est au niveau de la mémoire, quand on est un utilisateur d'un service de streaming audio, ça devient vite problématique. (Google Play personnellement)

Portrait de coreight

Merci pour ton témoignage !

Ajouter un commentaire