7 choses que je n'aime pas chez Apple

Apple construit d'excellents produits. Apple a révolutionné de nombreux marchés. Je suis loin d'être un fan-boy, je ne possède d'ailleurs aucun produit de la marque à la pomme. Et pour tout dire, je n'ai aucune envie de m'en équiper. Mais je sais reconnaître les qualités de l'entreprise. Le génie de son fondateur, qui, on l'espère, continuera à survivre avec l'entreprise.

Mais il y a vraiment des choses insupportables avec la marque. D'autres entreprises du monde high-tech ne font pas forcément mieux sur certains points, mais Apple rassemble plusieurs critères vraiment agaçants.

Les voici de mon point de vue :

Un système entièrement propriétaire

Apple propriétaire

L'argument qui revient sans doute le plus fréquemment de la part des détracteurs de la marque : impossible de faire ce que l'on veut avec un produit Apple.

La marque veut tout contrôler : les accessoires compatibles, les logiciels que tu veux installer, ceux que tu peux utiliser par défaut.

L'objectif affiché est bien entendu de proposer la meilleure expérience utilisateur possible grâce à une compatibilité parfaite entre les produits.

Mouais. Personnellement j'aime bien aller voir de temps si l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Une guerre des brevets sans doute exagérée

Apple brevets

Un des grands atouts de la firme à la pomme est sa capacité d'innovation, ouvrant des marchés en proposant des produits que les consommateurs n'osaient même pas rêver.

On peut aisément comprendre leur volonté de protéger ces coûts immenses de recherche et de conception de ses produits.

Mais cela va vraiment trop loin. Protéger un design innovant, des fonctions originales, cela tombe sous le sens. Certaines entreprises concurrentes ont sans doute été trop loin dans l'imitation.

Mais aller jusqu'à protéger le fait de glisser le doigt sur l'écran pour déverrouiller son smartphone, ou la forme rectangulaire au coins arrondis de ce dernier, cela frise vraiment le ridicule.

On aime lorsqu'Apple laisse loin derrière ses concurrents grâce à sa capacité d'innovation. Pas lorsqu'elle verrouille tout ce qui peut ressembler de près ou de loin à ses technologies.

Des réponses peu constructives aux critiques

Apple critiques

On se souvient tous de l'épisode de l'antenne déficiente de l'iPhone 4 en 2010, auquel Steve Jobs avait répondu naturellement à ses clients qu'ils tenaient simplement leur smartphone de la mauvaise manière. frown

Plus récemment lorsque certains acheteurs se sont plaint du dégagement de chaleur excessif du nouvel iPad, l'entreprise leur a laconiquement vanté les mérites de l'écran Retina et des performances de l'appareil, plutôt que d'apporter une réelle réponse.

Pourtant réputée pour sa stratégie de communication, la firme a sans doute quelques efforts à faire pour ce qui est de la "communication de crise".

Les censures d'applications

Apple censures applications

Certains trouveront l'Apple Store bien plus agréable à parcourir que le Google Play, ce dernier étant envahit d'applications de mauvaise qualités, pornographiques, voir potentiellement dangereuses.

Mais à quel prix ? Le processus d'approbation des applications est relativement rigoureux, mais amène parfois à des choix sérieusement contestable : application Wikileaks supprimée, dessins satiriques, ou simple BD apparemment pas au goût des responsables de la validation. Quand ce n'est pas un guide touristique qui est modifié et déconseillé au moins de 18 ans parce qu'il contient un village dénommé "Gland".

Apple veut prendre soin de ses utilisateurs... mais à ce niveau, cela s'appelle de la censure.

Des conditions de travail pour le moins contestables

Apple conditions travail

La tristement célèbre entreprise taïwanaise Foxconn produit de nombreux appareils pour le compte d'Apple, comme d'ailleurs pour une multitude d'autres entreprises du monde high-tech (Nokia, Dell, Samsung, Microsoft, Nintendo, HP, et j'en passe...)

Un monstre de plus de 1.2 millions d'employés dans le monde, dans lequel les scandales liés aux conditions de travail sont légions. Jetez un oeil à la fiche Wikipédia pour vous faire une idée, c'est assez terrifiant.

J'ai même l'impression que certains gros scandales n'ont pas eu l'écho mérité dans les médias de notre jolie contrée aux 35 heures. Je me trompe ?

Le code définit par Apple fixe une durée maximale de travail de 60 heures, là où le maximum légal en Chine est de 49 heures.

Le choses sont-elles cependant en train d'évoluer ? Tim Cook a visité des usines de son fournisseur en mars 2012, chose que Steve Jobs n'avait jamais faite, et Apple a apparemment décidé de mettre la main à la poche pour améliorer les conditions de vie des salariés asiatiques.

Il est en tout cas temps que cela change.

Un respect de l'environnement tout relatif

Apple environnement

Les entreprises du monde high-tech sont bien malheureusement loin d'être exemplaires sur le sujet. Apple a tout de même réussi la performance d'être classée deux fois en dernière position d'un classement des entreprises de produits électroniques sur des critères écologiques.

C'était en 2006 et 2007, et l'entreprise a fait des efforts depuis, remplaçant certains matériaux par d'autres recyclables.

Mais comme la plupart de ses entreprises concurrentes, la marge de progrès est encore grande.

Les fanboys !

Apple fanboys

Entendons nous bien sur la définition : on ne parle pas simplement de personnes qui apprécient les produits de la marque, et qui en possèdent plusieurs (voir tous !)

Mais bien des acharnés capables de camper des jours devant un Apple Store pour la sortie d'un nouveau produit, ou qui sont incapables d'admettre le moindre défaut à leur marque de prédilection.

Rien de plus énervant que quelqu'un qui perd sa capacité de jugement et de prise de recul à cause de la force marketing d'une entreprise.

 

 

Apple est un maître du design. Apple fabrique des produits qui fonctionnent à merveille. Apple place l'expérience des utilisateurs de ses produits au centre de ses préoccupations. Apple a révolutionné a plusieurs reprises le monde de la technologie.

Mais si l'entreprise californienne continue de déchaîner les passions, ce n'est pas uniquement de ce point de vue.

Elle possède pourtant toutes les cartes en main pour devenir LA marque du XXIème siècle.

Ton avis sur la question ?

 

Commentaires

Portrait de Fred

J’aime les produits Apple parce qu'ils prennent des risques.
Mais plusieurs points que tu décris plus haut m'ont définitivement calmé.

Une seul phrase de Steve Jobs a suffit pour me décider à me séparer de mon iPhone pour un Android : "je ne veux pas d'un monde de blogueurs".

De son vivant, Steve ne nous aimait pas, ni toi, ni moi...

Portrait de Xapur

Perso je ne supporte pas le fait de devoir passer par iTunes dès que tu veux mettre une musique ou une sonnerie. J'ai des iPods et il faut montrer patte blanche pour le moindre truc, alors qu'avec les autres marques, tu branches sur le port USB et via un copier/coller c'est fini !

Portrait de geraud

d'accord pour le design et l'innovation mais la fiabilité n'est pas au rendez pour moi.
j'ai acheté un macbook pro 15 pouce il y a 1 an, bilan une carte mère défectueuse au bout de 15 jours, le track pad au bout de 9 mois et une 2eme carte mère au bout de 11 mois. je me sens obligé de prendre l'apple care parce que vu le prix du macbook et la fiabilité. résultat 2000 euros en tout!

Portrait de Le Marroneur

Entièrement d'accord avec cet article. Je rajouterai un 8e point : une stratégie marketing sans vergogne aucune consistant à pousser des produits (très bons certes) au moyen de pression sociale (ah t'as pas d'iPhone, t'es trop has been) auprès d'une cible qui souvent n'en a pas besoin, et surtout avec une politique tarifaire frôlant l'indécence.

Une illustration circule d'ailleurs en ce moment sur le Web, représentant une famille dont les enfants énumères les devices qu'ils possèdent : "iPhone !", "iPad !", "iPod !" et le père : "iPaid !"

Payer si cher et cautionner qu'on nous prenne pour des billes, même avec des produits d'excellentes qualités, mais complètement fermés, je ne suis pas fier de notre société...

Portrait de Le Marroneur

Waouh les fautes ! Désolé j'aurais dû me relire...

Portrait de Maya

Bon, on peut entendre toutes ces critiques. Mais en même temps ces critiques peuvent se lire "à l'envers."
Système trop rigide ? donc système bien sécurisé ! ce qui est le cas.
Censures d'applis ? donc moins de problèmes avec des applis vérolées...
Guerre des brevets ? j'imagine aussi des softs et cela est vraiment pénible que des concurrents te piquent tes idées.... donc je leur donne raison dans leur démarche...
Mauvaises réponses ? ça c'est clair, ils ont bien merdé sur ce coup....
Je partage ton avis sur le coté détestable de l'attitude de leurs fanboys....
Enfin pour ce qui concerne le job des enfants et le respect de l'environnement, ne vous faites pas d'illusion les gars : ils en sont tous au même niveau.... tous à la recherche d'économies....

Portrait de Lionel BENIS

Le système dit propriétaire semble ne pas convenir à certaines personnes mais je ne vois vraiment pas ce qu'on peu lui reprocher. Il est de loin le plus stable et le plus simple. Il est faux de dire qu'Apple contrôle les logiciels pouvant être installé. Ce n'est que le Mac App Store qui soumet à vérifications les logiciels.

Ceux qui dissent qu'il est "impossible de faire ce que l'on veut avec un produit Apple" doivent venir me montrer car je ne vois pas. Les personnes qui utilisent un autre OS modifient-ils leurs système autrement ? ou le modifient-ils seulement ?

La marque veut tout contrôler, bien-sur, si Apple veut fournir la meilleur expérience à ces clients elle doit contrôler la fonctionnalité des accessoires, des applications, ... mais quelle est le lien avec la compatibilité entre les iDevices ?

Quand aux brevets d'Apple très pointilleux ils servent avant tout à ce protéger. Ils n'ont jamais attaqué un concurrent avec de tels brevets. Microsoft a su faire un produit concurrent sans copier.

Le situations de crises sont des faux problèmes. Le chauffe de l'iPad n'a jamais entrainé de class action ou de plaintes de consommateurs mais uniquement de sites web spécialisés dans les testes poussés.

Je suis d'accord sur le fait qu'Apple cherche à être trop Neutre, ce qui peut poussé à faire de la censure.

C'est au moment du Chapitre "Conditions de travail" que j'ai décidé d'écrire ce commentaire car c'est juste ENORME.
Ce ne sont pas les conditions de travail d'Apple mais de Foxconn comme le dit l'article. Alors pourquoi lit-on "Apple n'hésiterait apparemment pas à demander des temps de travail hebdomadaires de plus de 60 heures, là où le maximum légal en Chine est de 49 heures." ? il faut être en accord avec ces propos.
Peut-être qu'il y a des heures supplémentaires, mais elles ne sont pas imposés par Apple, mais par Foxconn pour les commandes de Samsung, Microsoft, Google, ...

Chose juste, Tim Cook a visité des usines de son fournisseur et Apple a décidé de contribué à améliorer les conditions de vie des salariés de Foxconn. Sauf qu'elle est la seule à contribué alors que les salariés de Foxconn bossent aussi pour d'autre marques.

Quand aux critiques de l'environnement, basé sur des résultats obtenus en 2007, merci mais faudra repassé. Et puis comme pour le reste de l'article merci de comparé aux concurrents mieux que "Mais comme la plupart de ses entreprises concurrentes, la marge de progrès est encore grande."

FanBoy je le suis surement, mais une chose est certaine je le serait de plus en plus tant que les articles HT s’acharneront contre Apple parce que c'est le seul moyen de faire le Buzz. Apple contrairement aux autres ne copie pas.
Critiquer oui, mais intelligemment et uniformément. Merci

Portrait de Fred

"Apple contrairement aux autres ne copie pas"

T'es sur ? Donc Apple a inventé la tablette ?

Rhââ les FanBoys...

Portrait de Lionel BENIS

J'ai utilisé le terme copié et pas "volé"
Comme disait l'autre, "Les bons artistes copie, les grands artistes volent".

Apple a certainement volé des technologies qui n'étaient pas exploités mais elle ne copie pas des produits sur le marché.
Tu sais Apple a été une des premières voir la première à lancer une tablette tactile dans les années 90.

Portrait de Fred

J'imagine que tu parles du Newton MessagePad 100, qui était plus un PDA avec stylet lancé pour contrer les produits de Palm qui se vendaient comme des petits pains à l'époque.

Une des premières, certes, la première, pas du tout.

Portrait de coreight

Merci tout d'abord Lionel pour ce long commentaire argumenté. Je vais essayer de te préciser ma pensée.

- il me sera très long et difficile de t'expliquer l'intérêt des systèmes libres et ouverts, je te renvois pour ça sur d'excellentes sources comme Framasoft ou le site de l'April. J'utilise moi-même des logiciels propriétaires, d'autres libres : j 'ai tendance à toujours choisir bêtement ce qui me convient le mieux, selon les cas. Mais j'aime avant tout avoir le choix. Le choix de modifier le clavier de mon smartphone, et de choisir son navigateur et son client mail par défaut. Et de pouvoir échanger des données entre mon mobile et mon ordinateur, sans être obligé d'installer un logiciel lourd et qui pour moi est complètement inutile.

- tu écris : "Il est faux de dire qu'Apple contrôle les logiciels pouvant être installé. Ce n'est que le Mac App Store qui soumet à vérifications les logiciels." => c'est bien ce que je dis, non ?

- "Ils n'ont jamais attaqué un concurrent avec de tels brevets". Ah bon. Il est clair que Samsung a clairement abusé sur le design de certains de ses produits. Mais attaquer sur le slide to unlock ou la complétion automatique des mots, ça me paraît contre-productif. Question de point de vue.

- "les situations de crises sont des faux problèmes". Je ne vois pas vraiment ce que tu veux dire.

- concernant les questions de conditions de travail et d'environnement, je crois avoir été suffisamment clair dans l'article : j'ai bien indiqué que les concurrents ne faisaient souvent pas mieux. Mon article parle des choses que je n'aime pas chez Apple, ce qui ne vaut pas dire que je défends ses concurrents. Tu comprends bien qu'il m'était impossible dans cet article de ne pas évoquer ces points trè s importants. Et j'ai là aussi indiqué les voies d'amélioration qu'Apple semblait vouloir emprunter depuis quelque temps, ce qui me semble plutôt positif.

- "Apple contrairement aux autres ne copie pas" => Apple innove beaucoup, je l'ai là aussi rappelé plusieurs fois. Mais il ne faut pas être naïf non plus.

Je ne pense absolument pas faire preuve d'acharnement vis-à-vis de la marque, je pense avoir essayé d'être suffisamment nuancé et constructif dans cet article. Je parle d'ailleurs sur ce blog régulièrement de la marque, que ce soit pour parler des applications disponibles sur ses appareils, pour donner des astuces sur leur utilisation, que pour parler globalement de l'entreprise et de son histoire.

Souligner les points forts, remarquer les points faibles : c'est comme ça que je conçois avoir l'esprit critique.

A ta disposition pour en débattre.

 

 

Portrait de Lionel BENIS

Merci avant tout pour ton approfondissement.

Pour ce qui est des logiciels il n'était pas question du Mac App Store (MAS) dans l'article mais de l'ensemble des programmes visiblement. On installe ce que l'on veut.

Je suis d'accord que les attaques judiciaires sont assez nuls mais toute les compagnies auraient fait la même chose. Car il s'agit avant tout de marquer les esprits en disant haut et fort "On ne se laissera pas faire".

Pour les situations de crise j'ai mal formulé mais on ne peut pas dire qu'avoir quelques utilisateurs qui trouvent que l'iPad chauffe soit une crisse.
Par contre sur l'AntennaGate, Apple s'est expliqué et a quand même offert un Bumper à tout les consommateurs ainsi que l'échange du téléphone si les gens étaient trop mécontent. Aurait-on trouvé mieux ailleurs ?

Le trucs c'est que les points importants sont les problèmes de tout les constructeurs. Je ne vais pas te dire comment écrire ton article car je n'ai pas de leçon à donner mais personnellement j'aurais insisté sur les contracts de travail des employés en Magasins qui sont très durs.

Pour la copie j'ai expliqué mon propos à Fred, qui d'ailleurs m'a répondu que Palm avait été le premier à vendre des PDA/tablettes, j'ai été client Palm et on a tous connu l'état de Palm juste avant le rachat par HP. Situation qui a empiré et aujourd'hui HP n'est plus présent dans le segment des tablettes.

Pour finir j'aimerais dire que je ne suis pas Pro Apple car j'ai aussi des critiques sur cette marque et lorsque des gens tel que Microsoft et Nokia sortent un produit innovant je sais les applaudir. Le soucis est qu'aujourd'hui nous avons une situations en triangle avec d'un coté Apple, de l'autre Google, Sam & Co et puis le plus petit avec Nokia, Microsoft.

Portrait de CabelKawan

Bonjour

La seule chose à ne pas oublier, c'est d'utiliser la technologie et les logiciels qui nous conviennent. Le reste ne sera que débats inutiles... entre les fans d'Apple, de Microsoft, de Google, de Samsung ou autres. Qui, comme tous les fans, seront aveuglés par leur(s) passion(s).

Portrait de coreight

(concernant le passage sur les temps de travail de plus de 60 heures, c'est en effet une erreur de rédaction, que je vais corriger tout de suite dans l'article. Merci d'avoir attiré mon attention sur cette imprécision !)

Ajouter un commentaire