7 trucs et astuces pour monter un PC

Je te l'ai déjà dit : monter soi-même son PC présente de nombreux avantages, en plus de la fierté du "fait maison" et du plaisir de se plonger dans cette aventure pour tout amateur d'informatique.

L'ami Nicolas de l'excellent blog Horyax était passé ici il y a quelques temps pour donner quelques bons conseils pour monter efficacement un PC, principalement axés sur le choix des composants.

Je ne reviendrai donc pas sur ce point, mais après avoir monté plusieurs machines pour mon propre usage et ceux de mes proches, voici quelques trucs et astuces qui pourraient t'être utile si tu te lances pour la première fois, inspirés en partie de ce bon article de LifeHacker.

Que du bon sens, mais une fois lancé on arrive vite à oublier certaines choses que l'on regrette ensuite.

Planifier un peu avant de se lancer

Monter PC planifier

Avant de foncer tête baissée dans la manipulation des composants, mieux vaut réfléchir un peu.

Tu auras assez peu de liberté dans le montage, chaque partie étant faite pour s'assembler précisemment d'une certaine façon, mais tu pourras généralement choisir :

- l'emplacement de la carte graphique : tu auras généralement plusieurs slots disponibles sur la carte mère, à toi de voir lequel sera le plus pratique en fonction des dimensions de ta carte graphique, de la taille de ton boîtier, et des autres composants à proximité (généralement ventirad, disque dur, et éventuel autre carte fille). Attention cependant que ce soient tous les mêmes (certains ports PCI Express 2.0 16X fonctionnent en réalité en 8X, 4X ou même 2X).

- l'emplacement du ou des disques durs, à voir en fonction de celui de la carte graphique, du nombre d'emplacements disponibles, et de la ventilation de ton boîtier (en particulier de l'entrée d'air à l'avant).

- éventuellement l'emplacement d'autres composants (lecteurs optiques et autres)

- l'emplacement des ventilateurs du boitier s'ils ne sont pas déjà intégrés à celui-ci et si tu as le choix.

- éventuellement le sens de montage du ventirad si son ventilateur est placé sur un côté.

- les zones de circulation des câbles : on se retrouve vite submergés par leur nombre, il est souvent malin d'essayer de les placer le plus proprement possible, voir de les faire passer sous la carte mère.

Beaucoup de ces points à réfléchir vont finalement conditionner deux choses : le rendu esthétique finale de ton montage, et surtout la qualité du flux d'air à l'intérieur du boitier. Mais j'y reviens plus loin.

Tester le matériel avant de tout installer dans le boîtier

Monter PC tester

C'est tout bête, et pourtant... tout excité par le montage de sa machine, on a vite fait d'être tenté d'aller au bout de l'installation, incluant la fixation de la carte mère dans le boîtier, le passage des câbles, et l'intégralité des branchements, avant de lancer une première fois sa machine.

Tu imagines donc le temps gaspillé si un de tes composants venait à ne pas fonctionner correctement. Sans parler du simple fait qu'il soit plus compliqué de vérifier les branchements et connexions de chaque pièce une fois tout fixé dans le boîtier.

Alors autant ne pas prendre de risque, et tenter une première mise en route avec simplement carte mère, processeur / ventirad, RAM, carte graphique et un écran. Si tu peux accéder sans souci au BIOS, alors ça doit être bon.

Pour aller plus loin tu pourrais également brancher un disque dur et installer tout de suite un système d'exploitation, mais ce n'est pas indispensable à ce stade.

Ne pas exagérer sur la pâte thermique

Monter PC pâte thermique

La pâte thermique est indispensable pour assurer un bon transfert de chaleur entre le processeur et le ventirad, j'espère donc que tu as pensé à en acheter avec tes composants.

L'installation du processeur est un détail du montage qui ne doit pas t'inquiéter plus que ça, cependant ce petit carré représentant à lui seul une partie non négligeable de la valeur de la machine, c'est souvent un moment un peu cérémonieux.

Concernant l'application de la pâte thermique, plusieurs écoles s'affrontent, l'essentiel à retenir est qu'il ne faut pas en mettre trop en pensant que ce sera plus efficace.

Une simple petite noix au centre, ou un petit boudin, est normalement suffisant, la pression entre les deux composants suffira à l'étaler convenablement.

Je me souviens avoir déjà passé du temps à l'étaler avec une carte téléphonique sur toute la surface du processeur, c'est en réalité inutile car c'est surtout le centre du CPU qui est concerné.

Donc pas de prise de tête, et on n'en met pas trop.

Pour plus d'infos, un dossier complet ici ou ce petit guide pratique.

Prendre garde à la manipulation des disques durs

Monter PC manipulation disque dur

Evidemment, cette pièce est particulièrement fragile, on prendra donc garde à ne pas lui donner de choc lors de la manipulation.

Mais les disques durs fonctionnant à base de champs magnétiques pour l'enregistrement des données, mieux vaut également éviter de les soumettre à trop de perturbations. Un de ses ennemis est l'électricité statique que nous avons dans le corps, il est heureusement assez facile de s'en décharger en touchant un appareil en métal (je suis adepte du gros radiateur, certains se contentent du boitier du PC).

D'ailleurs l'emballage en plastique contenant le disque dur neuf est censé le protégé pendant le transport, mieux vaut le sortir au dernier moment juste avant le montage.

Pas de quoi être parano, juste un peu prudent.

Veiller à la bonne circulation de l'air

Monter PC circulation de l'air

Voici le secret pour garder un PC silencieux, et des composants en bonne santé.

Tu auras bien entendu pris soin au préalable de choisir un boîtier bien équipé en ventilateurs, ou mieux d'en acheter séparémment, ainsi qu'un ventirad digne de ce nom (n.b. : les ventirad "stock" vendus avec les processeurs sont généralement plus que moyens).

Il faudra ensuite réfléchir à leurs emplacements, et veiller à les mettre dans le bon sens (une petite flèche sur la tranche indique en principe le flux d'air).

Je n'entrerai pas dans le détail, mais dans les grandes lignes c'est assez simple : le mieux est de faire entrer l'air frais en bas en face avant (donc devant les disques durs), l'air va se réchauffer à l'intérieur et donc monter en haut du boîter, et tu pourras l'extraire en haut à l'arrière. Tout dépendra après de ta configuration précise.

Et il est important que le flux d'air rencontre le moins d'obstacles possibles sur son chemin, donc prend bien soin de ranger tes câbles, de les fixer au boîter autant que possible, voir d'en faire passer un maximum sous la carte-mère.

Les boitiers de bonne qualité comporte généralement tout un tas de fixations et ouvertures pour faire passer proprement les câbles, c'est un critère de choix non négligeable.

Oublier les CD d'installation

Monter PC CD installation

Les gentils constructeurs ont l'habitude de fournir avec leur matériel de beaux CD d'installation permettant d'obtenir sans même chercher les pilotes et autres logiciels utiles.

Cependant, entre le moment où le CD a été gravé et celui où tu vas installer ton matériel, il peut s'être écoulé un certain temps, et avec lui une multitude du mise à jour des pilotes et logiciels rendant ainsi ton CD déjà obsolète.

Mieux vaut dans la plupart des cas aller chercher directement les derniers pilotes sur le site du constructeur. En tout cas je te le conseille.

Garder soigneusement les boîtes, sachets, manuels et pièces de rechanges

Monter PC rangement

Je te connais, tu seras tellement excité de voir enfin fonctionner ta nouvelle machine que tu risques fort de tout balancer en vrac dans un des cartons, et de jeter ce qui te semble inutile sur le moment sans trop réfléchir (bah oui, il faut bien penser à libérer la table du salon que tu squattes depuis 1/2 journée).

Enfer et damnation, le jour où tu auras le moindre souci, tu seras bien embêté pour retrouver le bon câble, les bonnes vis, tu perdras du temps à chercher la notice, sans parler de la galère si tu dois faire un retour en SAV.

Mon conseil : utilise au maximum tous les sachets plastiques d'origine pour conserver les pièces de rechanges, réunis l'essentiel bien identifié dans une des boîtes (j'aime bien celle de la carte mère), et stocke les petites boîtes dans une plus grosse (celle du boitier doit faire l'affaire par exemple). Enfin, fait comme tu veux, l'essentiel est que tu t'y retrouves facilement.

 

T'es-tu déjà lancé ? D'autres trucs et astuces te paraissent importants ?

Commentaires

Portrait de Xhark

Personnellement j'évite le flash de BIOS sans onduleur au cul du pc. On ne sait jamais...

Ajouter un commentaire