La netiquette, les règles de bonne conduite de l'Internet

Tout le monde utilise Internet tous les jours, et beaucoup pensent que l'absence de règles fixes pour le réguler, couplée à l'illusion de l'anonymat, en font un espace sans foi ni loi.

Et pourtant, dans l'idée de conserver cet espace de liberté le plus intéressant et agréable pour tous, un certains nombre de règles et bonnes pratiques implicites se sont imposées au fil du temps.

On emploie souvent le mot-valise de "netiquette" pour les désigner, terme un peu fourre-tout fait pour rappeler certaines notions essentielles.

En réalité il existe des règles officielles de la netiquette rédigée en 1995 par Sally Hambridge, à l'époque ingénieur chez Intel (une version française ici).

Le web et ses usages a cependant bien évolué depuis, je me suis dit qu'un petit point à ma sauce sur ce sujet pourrait t'être utile.

Quelques règles générales pour tous les usages

netiquette smileys

Une expression soignée : sur le fond...

Pour commencer, la courtoisie et la politesse sont de mise, comme pour un face à face, voir même encore plus puisque le ton de la voix et les expressions du corps ne sont pas visibles.

Évidemment pas de messages à caractère injurieux, diffamatoire, xénophobe, raciste, antisémite, homophobe, sexiste, d’incitation à la haine, à la violence ou en général tout sujet contraire à la loi et aux valeurs humanistes (ça fait une sacré liste, que l'on retrouve dans les CGU de nombreux services).

On veillera également à adapter son langage à ses interlocuteurs pour être sûr d'être bien compris.

...et la forme

Pour commencer, il est bien connu qu'écrire en majuscule donne l'impression que l'on crie. A n'utiliser qu'avec d'INFINIES PRÉCAUTIONS.

De même on veillera à ne pas abuser des smileys et abréviations. ROTFL :-) ;-) :-D XPTDR

Attention à l'orthographe, à bien utiliser la ponctuation... un peu de relecture est parfois nécessaire (même si c'est très dur lorsque l'on écrit de longs pavés, je sais de quoi je parle).

Et bien entendu... PAS DE LANGAGE SMS SUR LE WEB (oui, là je crie)

Quelques comportements impulsifs à retenir...

Tout d'abord, ne pas faire suivre les chaînes de messages ! Elles ont pour seul effet d'encombrer les réseaux... et d'ennuyer la plupart des destinataires. Partager quelque chose d'amusant ou de touchant avec ses proches, c'est normal, mais attention aux excès.

Sauf cas particulier, ne pas répondre à chaud sous le coup d'une émotion face à une attaque. Prendre le temps de rédiger une réponse constructive à tête reposée à des effets souvent bien plus efficaces.

...et un peu d'honnêteté à encourager

Bien sûr, le fait d'être caché derrière un écran ne doit pas nous donner l'idée de nous faire passer pour quelqu'un d'autre. Les conséquences peuvent parfois prendre des proportions importantes, autant pour celui qui s'est fait abusé et ses proches, que pour l'usurpateur.

Évidemment pas de mensonge délibéré, sauf à but satirique mais à condition que cela soit clairement identifiable. On veillera d'ailleurs à ne pas colporter de fausses rumeurs, en suivant une règle simple : ne jamais partir du principe que tout ce que l'on trouve sur le web est vrai (ou à jour).

Dans le même esprit, on fera en sorte de chercher un peu par soi-même avant de poser des questions.

Enfin, peu importe que l'on souhaite soi-même agir "au grand jour" ou rester dans un relatif anonymat sur le web : on veillera en tout cas à respecter l'anonymat des autres. Attention aux boulettes de vouloir trop en raconter.

Pour les communications "privées"

netiquette

Un peu de prudence concernant la confidentialité

J'ai mis "privé" entre guillemet, car les événements récents nous ont fait un bon rappel concernant la confidentialité des données sur Internet.

Mieux vaut être prudent avec les informations que l'on y fait circuler, car rien n'est vraiment en sécurité. Une image que je trouve intéressante : ne rien écrire que l'on n'oserait pas mettre sur une carte postale.

Malgré tout, lorsque des échanges se font avec des outils censés garder les conversations privées (mails, messageries privées des réseaux sociaux...), on fera attention à ne pas communiquer d'échanges privés à des tiers sans autorisation de l'autre partie.

Quelques conseils de rédaction

J'ai déjà écrit un long article sur le sujet concernant les emails, qui peut s'appliquer à d'autres supports. Quelques rappels dans les grandes lignes :

- un titre clair et précis,
- un seul sujet par message,
- rester bref et concis,
- mettre en valeur les choses importantes,
- maîtriser les pièces jointes,
- bien utiliser les fonctions Cc et Cci.

Ne pas oublier aussi de se relire avant d'envoyer. Un mail envoyé ne peut pas être rattrapé, mieux vaut faire un peu attention.

Un peu de discernement et de patience pour terminer

J'ajouterai également de ne pas envoyer de grandes quantités d'information non demandées : voilà qui devrait limiter le SPAM et les pubs lourdingues.

Enfin, laisser le temps de répondre avant de supposer que le destinataire n'a rien reçu et de le relancer trop vite. Si un message est vraiment urgent, précise-le dans le mail initial ou indique un délai.

Pour les communications "publiques"

netiquette

Pour tout le reste (forums, réseaux sociaux, blogs,...), on reprendra la plupart des éléments précédents, avec quelques points particuliers à ajouter :

Cibler son auditoire

Tout d'abord, mieux vaut savoir un peu à qui tu t'adresses. Que ce soit totalement public comme sur un site web ou un forum public, ou en apparence privé comme sur réseau social type Facebook, ne jamais oublier que tout le monde est susceptible de voir tes publications un jour, incluant ton patron et ta famille, et qu'Internet peut stocker les informations très longtemps.

On veillera également à ne pas transformer un espace de conversation conçu pour un groupe en une conversation privée entre 2 personnes. Que celui qui n'a jamais pesté contre une conversation de ce genre sur Twitter me jette la première pierre.

Sur les sites web et les blogs, ne pas oublier que ces espaces appartiennent à leurs auteurs, et garder à l'esprit qu'ils sont libres de ce qu'ils y font. Mieux vaut souvent se renseigner un peu sur la culture et l'état d'esprit de l'auteur avant de réagir trop rapidement.

Suivre les règles écrites et implicites

Sur certains supports comme les forums, ne pas oublier de lire les règles d'utilisation fixées par les webmasters pour être sûr d'être dans les clous.

Enfin, respecter les droits des auteurs : on ne fait pas de copies sauvages sans autorisation, et on ne s'attribue pas le travail de quelqu'un d'autre.

 

 

Voilà pour le moment, n'hésite pas à préciser et compléter en commentaires.

On se rend compte finalement que l'esprit général pourrait se résumer en une simple phrase :

Ce que vous ne diriez pas lors d’une conversation réelle, ne prenez pas Internet comme bouclier pour le faire (tweeter ça)

 

sources :

Wikipédia
Netiquette Guidelines
The Net: User Guidelines and Netiquette

 

 

Commentaires

Portrait de Webtuto

ne pas faire suivre les "chaînes de messages" et j'ajouterai ne pas relayer les hoax ;)

sinon très bon article, le respect et la politesse sont de rigueur partout y compris sur le web

[lien supprimé]

Portrait de coreight

Merci beaucoup.
En revanche ton commentaire me donne une autre idée : "ne pas ajouter de lien d'auto-promotion sans aucun rapport avec le sujet en signature d'un commentaire" (surtout qu'il est déjà possible de lier son site sur son pseudo"
Je l'ai donc supprimé bien entendu ;-)

Ajouter un commentaire