Le soleil a commencé à s'installer sur le mois de juin, apportant avec lui un début de parfum de vacances d'été bien méritées, qui malheureusement pour beaucoup mettront encore quelques semaines à arriver (bon, évidemment, il a suffit que je prévois de publier cet article aujourd'hui pour qu'une pluie continue s'abatte sur une partie de la France, pas de bol).

La fatigue des semaines de travail accumulées commence à se faire sentir, l'envie de profiter des beaux jours, de traîner le soir en terrasse, de changer d'air... difficile dans ces conditions de garder le maximum de motivation pour bosser.

Mais à bien y regarder, il y a sans doute quelques petits trucs à tenter pour essayer de faire entrer un peu de "l'esprit" de ces congés tant attendu dans notre vie quotidienne.

Tu ne vois pas ? Voici quelques idées.

Savoir prendre ses distances au travail

photo Elen Nivrae

Je pense que nous connaissons tous le relatif "état de grâce" que nous rencontrons en retournant au boulot après quelques semaines de congés. Certes, la concentration peut être plus difficile à conserver, et il faut souvent quelques jours pour retrouver le rythme, mais nous paraissons plus détendu, nous abordons les problèmes avec plus de confiance et de sérénité. Le fait d'avoir changé d'air pendant une courte période, de nous être vidé la tête, aide beaucoup pour nous plonger dans cette attitude "zen".

Comment retrouver ces bienfaits même sans avoir pris de congés ?

Faire des pauses

On le répète souvent : faire des pauses dans sa journée n'est pas synonyme de perte de productivité, puisque ces moments peuvent au contraire nous aider à retrouver une concentration maximale lorsque nous nous remettons à nos tâches.

Il s'agit donc de penser à en prendre à intervalle régulier, et de penser à changer VRAIMENT d'environnement pendant cette courte interruption (et pas simplement de passer de l'écran d'un traitement de texte à celui de ta page Facebook. N'est-ce pas ?)

J'utilise régulièrement la méthode pomodoro dont je t'ai déjà parlé ici, qui a le mérite de fixer précisément les périodes d'activités et de relaxation.

Cela peut aussi consister à casser un peu la routine, pour aller déjeuner avec un ami un midi, au lieu du traditionnel plateau repas au boulot.

Séparer clairement ses activités

Sauf exception, car je sais bien que l'on ne fait pas toujours comme on le souhaiterait, il est important de ne pas "emporter" son boulot avec soi lorsque l'on rentre le soir.

Car même si l'on peut avoir l'impression de travailler dans un mode beaucoup plus détendu, dans le canapé avec son ordinateur portable sur les genoux, cela n'empêche pas que l'on reste l'esprit dans le travail, et que l'on ne récupère pas du tout de la même façon.

Pour les acharnés qui ont du mal à décrocher, il est possible de programmer une activité particulière immédiatement en rentrant pour couper son élan (faire du sport, de la musique, regarder sa série TV préférée...), de passer du temps avec sa famille ou des amis, ou simplement de penser à faire un bilan avant de partir du boulot, pour clore une fois pour toute la journée.

Ne pas oublier de... s'amuser

Une fois de plus, il ne s'agit pas de prendre le risque de bâcler son travail par une attitude désinvolte, mais de ne pas oublier de prendre du recul sur les choses, et de profiter de la moindre occasion pour prendre du plaisir au travail.

Tu as sans doute des collègues qui ont de l'humour, des histoires drôles à raconter, des moments de convivialité à partager, durant les pauses ou le repas... alors autant en profiter !

Faire sans cesse de nouvelles expériences

photo pixabay

Les périodes de vacances ne sont pas bénéfiques seulement pour le repos qu'elles peuvent nous apporter (certaines sont même parfois bien fatiguantes lorsque l'on voyage), mais aussi parce que nous en profitons généralement pour faire de nouvelles choses, découvrir des lieux et des cultures, faire des activités originales.

Mais pourquoi devrait-on attendre pour profiter de ces bon moments ?

Être attentif à ce qui se passe autour de soi

Il se passe forcément des choses dans notre environnement direct, auxquelles nous ne faisons pas forcément attention, pris dans notre comportement routinier. Une exposition intéressante peut avoir eu lieu en ville, un spectacle de passage, l'ouverture d'un nouveau restaurant, une fête originale à quelques dizaines de kilomètres... le genre de choses sur lesquels notre attention va se porter lorsque nous sommes sur notre lieu de vacances, mais que nous avons tendance à oublier dans la vie de tous les jours.

Faire le touriste dans son propre environnement

Là encore, nous sommes curieusement souvent beaucoup mieux informés de l'histoire de l'endroit où l'on aura passé quelques jours de vacances, que de notre propre ville ou région. Combien de musées, monuments, éléments du patrimoine se trouvant autour de nous, que n'avons nous jamais pris le temps de visiter ?

Alors n'oublie pas d'aller rendre visite à ton office du tourisme local de temps en temps.

Sortir de sa zone de confort

Avoir de nouvelles expériences consiste simplement parfois à tenter de nouvelles activités que nous n'avons jamais pratiqué, qu'elles soient sportives, artistiques, culturelles, gastronomiques...

Les occasions ne manquent pas, il suffit souvent de rester attentif et de saisir les opportunités ;-)

Faire le vide dans son emploi du temps

photo flickr / bark

J'imagine que certains me diront que tout cela est bien beau, mais qu'en pratique si nous nous sentons si bien en vacances, c'est parce que nous avons du temps disponible pour réaliser toutes ces choses... et que ce n'est absolument pas possible en dehors de ces courtes périodes.

Vraiment ?

Apprendre à dire non

Passé le temps de travail incompressible, les obligations familiales, administratives et de gestion du quotidien, j'imagine que tu n'es pas le dernier à donner des coups de main à droite ou à gauche lorsque l'occasion se présente. Les passionnés d'informatiques savent de quoi je parle.

C'est tout à ton honneur ! Mais si tu commences à sentir le stress monter par les tâches qui s'accumulent et la peur de ne pas pouvoir tout assurer, il est sans doute temps d'apprendre à dire non quelque fois. En expliquant clairement pourquoi, tes proches comprendront.

Ne pas se surcharger

Nous n'avons parfois pas besoin des autres pour nous surcharger de choses à faire, et certains semblent avoir particulièrement peur du vide en remplissant systématiquement le moindre quart d'heure dans leur agenda.

Si c'est ton cas, alors prévois plutôt de laisser des plages "libres", pendant lesquelles tu feras ce que tu souhaites sur le moment, sans avoir planifié à l'avance.

Profiter du soleil et de l'environnement

Avec les beaux jours, n'oublie pas de profiter du soleil même si tu sais être condamné à passer plusieurs heures par jours enfermé, ce n'est pas une excuse !

Car c'est l'occasion idéal d'aller travailler à pied ou à vélo, d'aller se promener en sortant le soir, de profiter des terrasses et des jardins...

 

D'autres astuces pour donner un petit air de vacances à ta vie quotidienne ?


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Ajouter un commentaire