L'étiquette de l'utilisateur de technologie en communauté

Ok, la technologie nous accompagne partout, c'est un fait désormais, et il faut dire qu'avec toutes les possibilités qui nous sont offertes aujourd'hui elle nous simplifie bien souvent la vie.

Cependant, bien qu'étant moi-même plutôt connecté au quotidien, je ressens au mieux de l'amertume, au pire de l'agacement, lorsque certains utilisateurs semblent perdre toute notion de savoir-vivre et de politesse au contact de leurs chers petits appareils connectés.

Alors voilà, j'ai tenté de faire le tour de la question, pour essayer d'imaginer comment on pourrait tous vivre dans la paix et la volupté avec nos gentils appareils, tous unis dans une belle harmonie de chatons rieurs et de poney arc-en-ciel (spéciale dédicace).

1/ Faire taire ses appareils

Smartphone couper notifications

Je vais te faire une révélation qui pourrait bouleverser à jamais ta vie ou celle de certains de tes proches : ton mobile est équipé d'UNE FONCTION VIBREUR !!! EXTRAORDINAIRE !!

Tu auras saisi que le cynisme employé ici est à la mesure de l'énervement que je ressens face aux gros lourds qui ne sont pas foutu de faire taire leur téléphone.

De préférence avec une sonnerie dont la ringardise ferait passer Dick Rivers pour le dernier artiste à la mode (mes excuses pour les fans de Dick).

Donc on regarde dans les paramètres, et on coupe la sonnerie, ou on en choisit une discrète pour les demoiselles et damoiseaux qui laissent leur appareil dans leur sac et risquent de ne pas sentir le vibreur.

C'est pourtant simple, bordel.

2/ Des conversations téléphoniques discrètes

Mobile conversations discrètes

Évidemment, rien ne sert d'avoir un smartphone qui joue la musique des bronzés à chaque notification si on reste ensuite discret en conversation. Le gros lourd s'emploiera alors pour que toutes les personnes autour de lui, dans la rue à côté, voir dans le quartier entier, entendent bien distinctement le contenu de sa vie passionnante racontée au téléphone.

"C'est pour dire à René qu'il aille directement chez Zézette parce que comme j'ai paumé les clés du camion, j'vais être emmerdé pour lui livrer l'armoire" (source pour les incultes)

Tu vois le genre.

Donc lorsqu'on est entouré, que ce soit en soirée chez des amis, à la terrasse d'un café, ou même simplement dans la rue, on ne braille pas comme un animal, et si vraiment la qualité de la communication est mauvaise on écourte la conversation quitte à rappeler plus tard.

3/ L'appel des réseaux sociaux, ou le syndrome de la perte d'attention

Addiction réseaux sociaux

Scène devenue banale est pourtant tragique, celle des accros à leurs smartphones chéris qui ne peuvent décrocher les yeux de leurs écrans et ne pas réagir à la moindre notification.

Comme s'ils avaient vraiment une vie plus trépidante dans le monde virtuel. Bien sûr que non, ça c'est ce qu'ils essaient de nous faire croire.

Certains membres de leur entourage les qualifient d'ailleurs souvent bêtement de geeks, ce qui a le don de me donner des pulsions effrénées de brisage de nuques.

Donc c'est simple : sauf si l'on a quelque chose d'intéressant à partager avec son entourage, on évite la consultation intempestive de son smartphone, et on profite un peu des gens autour de soi.

Et si vraiment la soirée est à chier et que tu fais ça pour tromper l'ennui, alors il est peut-être temps de te poser la question de l'utilité de ta présence ici.

4/ Ne pas oublier la vie privée

Technologie respect vie privée

Tu le connais aussi, celui qui mitraille de photos lors des soirées, et qui s'empresse de partager le tout sur les réseaux sociaux sans aucun filtre, si possible en mode public, et en taguant les personnes présentes bien entendu ?

C'est énervant hein ?

On peut commencer par faire preuve de pédagogie en expliquant rapidement le danger que cela représente, avec un petit couplet sur la confidentialité des réseaux sociaux, la sécurité des données tout ça tout ça.

Certains comprendront, d'autres supprimeront les photos incriminées en te traitant de gros lourd, et certains illuminés t'enverront joyeusement balader.

Alors au cas où, n'oublie pas de prendre aussi quelques photos gênantes de ses mauvais acolytes... juste au cas où.

5/ Des outils appropriés pour chaque usage

Mauvais outils

Tu les connais, les conversations importantes par la messagerie de Facebook au lieu de les tenir par mail, l'envoi de pièces jointes énormes au lieu d'utiliser un service de stockage / partage, l'utilisation de Twitter pour tenir des échanges privés à la manière d'un chat...

Chaque outil est généralement plus approprié à un usage précis, et s'il ne faut pas avoir peur de sortir du cadre de temps en temps, je crois qu'il faut le faire lorsque cela à un réel intérêt.

Ok, ce n'est pas toujours évident pour les personnes les moins à l'aise avec la technologie, mais autant faire soi-même des efforts et tenter de le faire comprendre aux autres.

6/ Ne pas transmettre de malwares

Virus

Le saligaud qui visite n'importe quel site louche, n'est pas fichu de lancer un scan d'antivirus, et clic sur tous les liens sans exception des mails qu'il reçoit, a toutes les chances de voir ses appareils tous plus infectés de virus, trojan et autres petites bêtes en tout genre.

Il possède souvent de surcroît une caractéristique supplémentaire : il est partageur. Ce ne sera donc pas le dernier à brancher sa clé USB pourrie sur ton PC pour te passer son dernier powerpoint hyper drôle de dauphins qui imitent un flamant rose (celui qui cherche sur le net si cela existe sera banni à vie du web).

Après tout, chacun fait ce qu'il veut avec ses machines... mais merci de ne pas contaminer celles des autres.

7/ Ne pas utiliser la connexion d'autrui pour des usages frauduleux

Téléchargement illégal

Je ne parle même pas de vilains pirates qui casse la clé de ton Wi-Fi, non, bien plus pervers que ça : un "ami" te demande ton code Wi-Fi pour se connecter, et il en profite pour finir de télécharger illégalement sa série TV préférée.

C'est mal. Vraiment très mal. Et si je te choppe chez moi, sois sûr que ton PC chéri fera un vol plané de plusieurs centaines de mètres.

Non mais.

 

Et toi, qu'est-ce qui t'agace le plus parmi toutes ces attitudes fréquemment rencontrées ?

D'autres idées ?

 

Commentaires

Portrait de Florian

Bien bel article :)
Le problème avec la technologie c'est que beaucoup l'utilisent comme vitrine d'eux même, pensant que lorsqu'ils en sont équipés ils peuvent oublier les autres... Alors que ça ne devrait être qu'un outil...

Portrait de polohb

Pour info c'est flamanT rose et non flamanD (les hab de la Flandre) ;)

Sinon d'accord sur bien des points avec toi :D

Portrait de coreight

Et qui te dis que je ne pensais pas à nos amis de Flandre ? :-p
Merci je corrige ;-)

Ajouter un commentaire