Il m'arrive régulièrement de raconter sur Twitter des petites anecdotes de mon quotidien connecté avec mes appareils high-tech, petits morceaux de vie pour lesquels j'imagine que vous êtes nombreux à vous retrouver, vous qui passez sur ce blog. Et je me rends compte qu'un certain nombre de choses reviennent régulièrement, et colorent ma vie de petits bugs technologiques qui lui donne aussi une partie de sa saveur.

Voici donc à quoi peut ressembler une journée dans ma vie de geek, dans les grandes lignes bien sûr, j'ai abandonné les passages de moindre intérêt.

Article bien entendu trollesque et caricatural ;-)

6h30

Vie de geek réveil

photo flickr /  ryan carney

Le réveil sonne. Non, pas un gadget technologique capable de jouer mon morceau préféré, me lire mon horoscope et me projeter la météo au plafond, mais juste un bon vieux radio-réveil qui ne tombe pas en panne de batterie. Il ne faut pas déconner avec ça.

Un snooze. Deux snooze. Trois ... hé, ho, debout là dedans. Oui, ça pique, tu n'avais qu'à pas rester accroché sur les réseaux sociaux jusqu'à une heure impossible hier soir.

Allez hop on se lève, et on se prépare.

7h00

Vie de geek smartphone

photo flickr /  Maurizio Pesce

Premier vrai contact avec la technologie de cette journée, je débranche mon smartphone qui a chargé toute la nuit, et je le mets en route.

Oui, je l'éteins la nuit, geste qui semble exceptionnel pour bon nombre de mes congénères. Pour tout t'avouer, il m'arrive même parfois d'oublier de le rallumer pendant le week-end.

Mes proches ont d'autres moyens de me joindre en cas d'urgence, alors pas de soucis. Et les autres peuvent bien attendre que je sois disponible.

J'ouvre une ou deux applications d'actualités, pour avoir un condensé des infos dans le monde, dans le pays, sur différents thèmes qui me sont chers et sur certains mots clés sur lesquels je "veille".

Bien entendu, pas moyen de rester concentré sur la lecture, car les notifications affluent déjà, entre les twittos noctambules, quelques communiqués de presse programmés étrangement, et les différentes notifications des réseaux.

Hé les amis, il faudrait vraiment penser à dormir la nuit.

Je réponds rapidement aux notifications qui le mérite, et passe sur les autres pour le moment.

8h00

Vie de geek café

photo flickr /  Martin Cathrae

J'allume l'ordinateur au boulot. J'attends 17 minutes que Windows se mette en route, le temps de préparer le café et discuter avec les collègues.

Le PC est lancé, et je me souviens que j'ai un logiciel à installer : je cherche sur le net, ne trouve qu'un lien sur un site de téléchargement, clic sur télécharger, évite une première page de pub, attend que ça se lance, reclic, reprend une seconde vague de pub, ne retrouve pas le fichier téléchargé, puis le trouve, clic dessus, me tape 7 écrans de configuration, "oui je veux un raccourci dans le menu démarrer", "non pas sur le bureau", je décoche 14 cases d'installations de barres d'outils, et j'installe enfin mon programme.

14 minutes et 4 redémarrages plus tard, je suis prêt à bosser.

Il paraît que c'est mal, mais je commence souvent par traiter les derniers mails en attente. J'ai ainsi la joie de débuter la journée en pestant sur tous mes collègues qui ne savent pas utiliser la messagerie électronique. C'est parti pour la valse des sujets multiples dans la même conversation, avec des demandes importantes faites au détour d'une réponse, des mails trop longs, pas clair, sans objet, envoyés à tout le monde alors que c'est perso, sans la pièce jointe, encore sans la pièce jointe, TOUJOURS SANS LA PIÈCE JOINTE MAIS BORDEL TU VAS FAIRE UN PEU GAFFE AVANT D'ENVOYER.

10h00

Tweeter tue

C'est l'heure de la pause-tweetTM. Je pensais au début que c'était plus sain que la pause clope, aujourd'hui j'ai des doutes.

Il faudrait peut-être retirer le logo de Twitter et mettre un gros avertissement sur la page d'accueil.

Allez, 2 articles lus, 3 âneries envoyées, SURTOUT ne pas se laisser entraîner.

Allez hop, j'y retourne. J'en profite aussi pour recharger mon smartphone.

10h45

vie de geek n00bs

photo flickr /  mdornseif

Au détour d'une conversation je donne un rapide coup de main à un collègue : "je comprends pas, mon ordi a planté".

Je désinstalle 4 antivirus, vide les 450 Go de données dans la corbeille, redémarre le PC 8 fois, et je finis comme tout le monde par accuser Windows.

Après un petit coup de pied discret dans la tour, cela semble refonctionner.

Voyant en partant mon collègue galérer pour finir son document, je lui explique pour la 14ème fois les raccourcis pour le copié-collé.

"Ah oui, ça je sais !"

Mouais... pourquoi tu ne les utilises pas alors ?

Je te jure, ce n'est pas toujours drôle d'être le geek de service.

13h00

Vie de geek raspberry pi

C'est l'heure de la pause déjeuner, comme je suis seul ce midi je rentre manger à la maison, ça fera une coupure.

J'en profite pour  recharger mon smartphone.

J'ai la bonne idée de regarder un épisode de ma série préférée en déjeunant. Juste le temps de lancer mon petit Raspberry Pi monté spécialement pour me servir de Media Center.

Oulà, c'est vrai que j'ai encore des trucs à configurer, ça va encore me prendre des heures ce week-end... mais après tout, quand on aime...

Allez, c'est parti, que personne ne me dérange.

14h30

Vie de geek marketing et iphone

photo flickr /  Yutaka Tsutano

Cet après-midi c'est réunion avec l'agence de comm' de la boîte, c'est cool, ça changera un peu.

Seul bémol, nos visions technologiques visiblement divergentes, eux ne semblant pas savoir qu'il existe d'autres mobiles que les "iPhones", et d'autres tablettes que les "iPad".

Je souffre en silence.

Allez, je ne suis pas rancunier, et je continue à m'intéresser à leurs propos, osant même  demander si la nouvelle version du site web aura un design responsive.

Yeux écarquillés et réponse cinglante : "Internet sur iPhone n'est pas encore mainstream, nous n'avons donc pas retenu de template spécifique dans le brief"

Ce que tu auras facilement traduit en : "le web mobile n'est pas encore une tendance significative, nous n'avons donc pas retenu de thème graphique spécifique dans nos plans".

Ou plus imagé : "Nous sommes de grosses buses en communication sur Internet, à la base on fait des belles plaquettes et des dossiers de presse, alors ne commence pas à nous gonfler avec tes questions pénibles"

16h30

Vie de geek social

photo flickr /  Tanja Scherm

Ouf, c'est l'heure de la libération, enfin, juste de la réunion, car j'ai encore quelques dossiers à attaquer pour la suite de la journée.

Je m'accorde tout de même une petite pause. J'en profite pour  recharger mon smartphone.

Ce court répit sera cette fois utilisé pour la publication de mon superbe article terminé à l'arrache hier soir. Il doit bien rester entre 7 et 19 fautes d'orthographes, mais tant pis, je publie.

Puis je poste le lien sur Twitter. Sur Facebook. Sur Google+. Sur Pinterest. Sur Scoop.it. Sur tumblr. Sur Hellocoton. Sur Diaspora. Sur Google Wave. Sur ello.

Mais oui, je sais qu'on peut tout automatiser, mais j'aime bien faire le tour des réseaux pour voir si tout le monde va bien.

19h00

vie de geek linux

photo flickr /  Dave Sutherland

Retour à la maison. J'en profite pour recharger mon smartphone.

J'allume mon PC, fedora démarre, et je me souviens que je dois là aussi installer mon logiciel.

Je vérifie sur la doc, j'ouvre la console, tape sudo yum install mon_logiciel, attends 20 secondes, et je suis prêt à bosser.

Enfin, "bosser", j'attaque en réalité la deuxième activité qui occupe mes journées, un mélange de blogueur-webmaster-rédacteur web-community manager.

Enfin bref, pour que ce soit plus clair pour ma grand-mère ; je fais des trucs sur Internet.

"Quoi mémé ?

Mais oui c'est légal. Mais non je suis pas un pirate. Mais non ça veut pas dire ça "hacker". Mais oui promis, je ferai attention."

21h00

vie de geek SAV

photo flickr /  tyle_r

Le téléphone sonne, un ami en galère avec son ordi tout neuf.

"Aucun problème, tu sais bien que ça me dérange pas".

Sauf que les explications par téléphone ressemblent à un sketch :

"Clique sur le bouton à gauche. A GAUCHE !

Mais oui tu peux fermer cette fenêtre. Ferme la fenêtre. FERME LA !

Mais non pas toi, LA FENÊTRE !

Bon laisse tomber, je prends la main. Ouvre TeamViewer et donne moi le code... ça y est j'ai pris le contrôle.

Beurk mais c'est qui qui prend cette pose suggestive en fond d'écran ?! Ah pardon.

T'aurais pu prévenir.

Remarques qu'avec les 4850 raccourcis sur le bureau, j'aurais pu ne pas la voir."

Quelques bidouilles et je me rend compte qu'Internet ne suffira pas, et qu'il faudra peut-être que j'ouvre la bête pour jeter un oeil à l'intérieur à l'occasion. Est-ce vraiment une bonne idée, je me le demande.

21h30

vie de geek blogueur

photo flickr /  Vicki's Pics, massacré par mes soins (avec le premier design du blog !)

Avant de m'y remettre, un petit coup d'oeil sur le seul réseau social où toutes mes relations IRL sont présents.

Voyons voir : 2 citations dégoulinantes, 3 photos de bébés, 4 de chats, 2 déclarations d'amour, 2 private jokes incompréhensible, 15 commentaires que je ne sais pas à qui attribuer vu que plus personne ne porte son nom ni sa photo comme avatar.

Ça ne s'arrange pas, je pensais pourtant avoir été clair.

Allez, trêve de plaisanterie...

It's blogging time !

Ne prends pas peur, si la phrase en anglais, ce n'est pas des restes de la réunion comm' de cet après-midi, mais juste une façon de me mettre en condition pour ma "veille" quotidienne, largement faite à partir de sites anglophones.

Je parcours en travers mes flux RSS, lis plusieurs articles, en mets en favoris, utilise beaucoup Google, Translate, Wikipédia...

L'actualité est toujours aussi riche, difficile de décrocher sans manquer pas mal de choses.

Mais allez, j'ai un article à boucler, alors je m'y colle.

Musique en streaming en fond sonore, la page de mon CMS sur l'écran de droite, un navigateur et GIMP sur l'écran de gauche, et je suis lancé.

Je tape frénétiquement des mots, des phrases, des paragraphes, mais ça, je t'ai déjà raconté.

Allez, c'est bon, il sera prêt pour être publié demain.

23h45

Vie de geeks mails

photo flickr /  TM Weddle

Pour ne pas complètement perdre le fil de ma boîte mail, j'essaye de me forcer à y consacrer 15 minutes chaque jour.

La joie de bloguer s'accompagne de celle de recevoir de multiples messages tous plus passionnants les uns que les autres, comme :

- des dizaines de communiqués de presse, pour plein de produits high-tech et de nouveaux services web, ça c'est cool, mais aussi pour une tonne de trucs hors sujet (sorties cinéma, poker, volets roulants...)

- des invitations pour plein d'événements, tous à Paris, tous en semaine,

- des sollicitations pour un tas de partenariats douteux : "je vous offre gratuitement un article ! (avec 2 liens vers le site de mon client)", "vous me faites de la pub gratuite, et je vous offre 2 porte-clés !", "je vous propose un échange de lien avec mon super site superpokerstarpro.dk"

Mais d'accord je fais la fine bouche, en réalité il y a aussi des choses sympa, des contacts avec quelques grandes marques, parfois des produits à tester, de temps en temps des cadeaux à vous offrir...

Il faut juste prendre le temps de faire le tri.

00h00

Vie de geek développeur

photo flickr /  David Gray

Allez courage, j'avance un peu sur quelques projets, il ne faut pas se reposer sur ses acquis.

Et puis il faut bien dire que j'adore ça.

C'est assez motivant à cette heure là, au calme, et ça conditionne un peu le cerveau à continuer à y réfléchir la nuit pour avoir de brillantes idées le lendemain. Enfin, ça arrive de temps en temps quoi.

Allez, je vais essayer de ne pas abuser aujourd'hui pour que le réveil soit moins dur demain matin. Et je n'oublie pas de mettre à charger mon smartphone.

Bonne nuit :-)

 


Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de Alessio

Pour ton réveil, tu as vraiment besoin de changer et passer à ça : http://alessiof.com/jukast-reveil-social ! :D

Chouette article sinon. Je m'y retrouve dans certains passages. Par contre je ne recharge pas mon GSM aussi souvent que toi. xD

Portrait de Tux

Tu passes ton temps à recharger ton smartphone :O !
Tu as une pile de bios comme batterie ? x)

Portrait de Joda

Comme Alessio, y à un peu de mon taf la dedans, surtout pour les collègues et leurs incompétences numérique. Merci pour l'article. Des journées biens chargés en somme. Garde la pêche !

Ahah il m'a fait marré cet article !
Comme quoi, la vie d'un geek est pleine de mésaventures !

Portrait de Agathe

Mais tu utilises un Iphone pour être obligé de le recharger aussi souvent ou quoi ? ;)

Portrait de Sanddela

J'attends "la journée dans la vie d'un geek en voyage" où le "je recharge mon smartphone" n'est pas si simple, ainsi que la recherche désespérément de réseau :-))

Portrait de coreight

bon j'avoue, j'ai un peu exagéré sur la partie recharge, mais à peine :-D

Ajouter un commentaire