Tu l'auras peut-être remarqué si tu es passé sur le blog aujourd'hui, il était indisponible toute la journée, affichant une belle page sombre (créée à l'arrache cheeky) avec un message d'explication.

Elle ressemblait à ça si tu ne l'as pas vu :

Coreight.com blackout SOPA

Ce phénomène était visible sur quelques blogs francophones, mais surtout sur de nombreux sites et blogs américains, dont quelques grosses machines comme Wikipédia, Mozilla, Google, Facebook... (sur les versions US, tu ne les as peut-être pas remarqué du coup. Cela allait du simple affichage d'un message d'explication jusqu'au blackout complet ).

Et si des entreprises de cette importance s'en mêlent, tu te doutes bien que ce n'est pas un sujet  à prendre à la légère.

Mais que se passe-t-il sur le net ?

Ceci n'est qu'un petit aperçu de ce qui pourrait se produire dans quelques années au train où vont les choses.

Ce mouvement de blackout a été lancé par nos amis américains à cause de deux lois actuellement en discussion au Congrès des États-Unis. Deux lois qui en apparence sont censées protéger les oeuvres et les artistes dont la mort semble proche à cause du piratage sur le net (selon l'industrie du divertissement bien entendu). Mais derrière cette façade il est question de donner la possibilité à des entreprises privées et des gouvernements d'espionner les communications électroniques des internautes du monde entier, et de censurer des sites entiers.

Et c'est là tout l'enjeu du problème : s'il est possible de ne pas se sentir concerné car il s'agit avant tout de punir des pratiques illégales, accepterais-tu que tes commentaires sur les blogs, tes mails, tes statuts Facebook... soient espionnés et censurés sous prétexte de la protection des droits d'auteur ? Quels seraient d'ailleurs les garde-fous imposés aux gouvernements et entreprises chargés du filtrage du net ?

Cela ne nous concerne pas en France ?

Bien sûr que si, tu auras rapidement fait le parallèle avec nos chères lois Hadopi et Loppsi. De plus, les lois américaines en question nous affecterons forcément nous aussi, tu n'es pas sans savoir que beaucoup de services web proviennent des USA, les quelques entreprises que j'ai cité précédemment en sont un exemple frappant.

Que faire ?

La première chose est d'informer tout le monde autour de toi des dangers qui nous guettent. C'était clairement le but de ce blackout.

Faire passer le message et montrer notre volonté ferme de ne pas accepter ce genre de pratiques. En espérant bien sûr que ces mouvements de protestation auront une influence sur les décisions politiques de nos pays.

Et comme une petite chanson du grand JCFrog vaut toujours mieux qu'un grand discours :

Si tu veux plus d'infos sur ce sujet, jette par exemple un oeil sur cet article, la page de Korben, ou les pages "officielles" du mouvement (en anglais) : Stop American Censorship et Sopa Strike.

 

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de Christophe

ça devient du n'importe quoi,
faut qu'on fasse quelque chose

Ajouter un commentaire