Internet prend de plus en plus de place dans le monde, dans nos modes de communications, dans l'échange de la connaissance, dans les interactions sociales... mais aussi dans la démocratie.

Ces dernières années ont été parsemées de multiples événements dans lesquels le web a joué un rôle majeur.

Cette petite infographie fait rapidement le point sur ce phénomène, qui n'est sans doute pas prêt de s'arrêter.

(tu trouveras comme d'habitude une retranscription en français sous l'image)

Power To The Online People

Created by : www.Open-Site.org

Le pouvoir aux peuples connectés

La connaissance va plus loin à l'heure de l'Internet.

En un mois sur Facebook : 30 milliards de contenus sont échangés entre 900 millions d'utilisateurs.

Il y a davantage d'appareils connectés à Internet que d'habitants sur Terre.

Si Internet était un pays, sa population serait plus grande que l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, l'Europe et le Moyen Orient réunis.

Internet est réactif

Les médias sociaux sont en train de devenir le nouveau média majeur.

Le jour où Oussama Ben Laden a été tué, un programmeur informatique au Pakistan à tweeté le raid militaire des heures avant que le moindre site d'information ne le rapporte.

Après qu'un tremblement de terre ait frappé la côte est des États-Unis, les New Yorkais ont pu l'apprendre par des tweets 30 secondes avant de sentir les secousses.

Les données traversent 200 000 km par seconde par la fibre, alors que les ondes sismiques parcourent seulement 3 à 5 km par seconde.

Internet est aussi proactif

En 2012, la communauté en ligne a protesté contre le projet de loi de censure d'Internet SOPA.

10 000 000 de signatures sur la pétition en ligne.

3 000 000 de mails aux membres du congrès.

Aujourd'hui Reddit utilise le crowdsourcing pour esquisser une nouvelle législation pour Internet à la place de SOPA.

Lorsqu'ils en ont eu l'opportunité, des joueurs ont résolu en 15 jours un problème de protéines du SIDA qui laissait les scientifiques perplexes depuis 15 ans.

Et Internet est utilisé pour susciter des révolutions dans le monde réel : 

90 000 égyptiens sur Facebook se sont engagés à se joindre aux manifestations contre le Président Hosni Mubarak au pouvoir depuis 30 ans.

Le 25 janvier ces personnes ont rassemblé et mobilisé les protestations.

Le 27 janvier Facebook a reçu 6 fois plus de trafic que Google.

Mark Zuckerberg a commenté : "nous espérons que les gouvernements seront plus sensibles aux problèmes, et que leurs préoccupations seront soulevées directement par ces personnes plutôt que par l'intermédiaire d'une poignée d'élus".

 

 

 

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de Cédric H.

Bonjour,
Un article vraiment instructif et intéressant à lire, merci.
Le web est encore à l'âge de pierre, l'expansion ne finira pas de si tôt ! Tous connectés.

Ajouter un commentaire