Le monde de Linux peut paraître un peu effrayant au premier abord, il y a plusieurs explications à cela.

Tout d'abord il subsiste de nombreux clichés autour du système d'exploitation libre : c'est difficile, c'est moche, il faut faire des trucs de barbus... J'ai fait un petit point là-dessus récemment.

Mais aussi parce que pour entrer dans le merveilleux monde des gentils manchots, il ne suffit pas d'aller acheter la dernière version chez son revendeur préféré. Il faut faire des choix avant même d'avoir fait apparaître le moindre pixel à l'écran.

Je voulais aujourd'hui t'aider un peu dans ton choix

Des histoires de distributions et d'environnement de bureau

Allez, ce n'est pas si compliqué, mais ça mérite tout de même quelques explications.

Les distributions : des systèmes d'exploitation différents autour d'un même noyau

Distributions Linux

Dans le monde de Microsoft que tout le monde connaît, c'est facile, il existe un seul système d'exploitation pour les ordinateurs ; Windows, qui évolue simplement au cours du temps. Tu as ainsi connu Windows XP, Windows 7, Windows 8... Tu peux à la limite choisir entre différentes versions apportant des modifications mineures, comme les éditions familiale ou professionnelle, qui ajoutent simplement quelques fonctionnalités et logiciels à la marge.

Pas de grande différence si tu es un adepte des système d'Apple, avec Mac OS, devenu Mac OS X en 2001, qui connaît des mises à jour successives au fil du temps.

C'est assez logique, s'agissant de systèmes propriétaires appartenant à des sociétés, tu comprends bien qu'elles essayent de ne pas trop s'éparpiller.

Dans le monde de Linux, c'est un peu différent. Le noyau Linux étant un logiciel libre, n'importe qui peut l'utiliser pour créer son propre système d'exploitation.

Tu imagines bien que les développeurs du monde entier s'en donnent à coeur joie pour avoir "leur" système sur-mesure. On nomme chaque système d'exploitation basé sur ce même noyau une "distribution Linux".

Chacune d'entre elle peut se différencier par les objectifs et la philosophie de ses fondateurs, la facilité d'utilisation, les logiciels embarqués... Bien entendu, tu te doutes que certaines ne vivent pas très longtemps, que certaines donnent naissance à d'autres distributions lorsque des développeurs veulent suivre des routes différentes (on parle de "fork")...

Alors c'est sûr qu'avec tout ça, la liste des distributions peut paraître impressionnante. Ça ne l'est pas moins lorsque l'on contemple ce fascinant schéma qui retrace l'historique de tout ça depuis l'origine, au début des années 1990.

Mais ne prend pas peur tout de suite, le but de cet article est justement de te présenter les principales pour te faciliter le travail.

Juste une autre précision avant de commencer

Les environnements de bureau : l'interface avec l'utilisateur

Linux environnements de bureau

Ça, c'est un peu plus difficile à comprendre en venant de Windows, car il n'y a pas d'équivalent.

Les distributions Linux embarquent un ensemble de logiciels, certains qui te sont familiers comme les navigateurs, lecteurs de musique et de vidéos, logiciel de retouche d'images,... mais il existe un ensemble de programmes assez particulier. Ils s'occupent de l'interface graphique qui s'affiche à l'écran, la gestion des fenêtres... en gros tout ce qui concerne l'interface entre l'Homme (toi) et la machine.

On appelle ça un environnement de bureau. Et là encore, tu n'as que l'embarras du choix : Gnome, KDE, LXDE, xfce, MATE, Cinnamon...

Certaines distributions viennent avec un environnement de bureau par défaut, d'autres te demandent directement de choisir celui que tu préfères installer. Mais pas de panique, tu pourras en changer assez facilement par la suite.

Je ferais sans doute un article plus tard pour te présenter les environnements de bureau les plus populaires.

Les distributions Linux les plus populaires

Voici donc comme promis un petit tour d'horizon des distributions les plus "populaires".

Je ne sors pas de chiffres de mon chapeau, je me suis simplement basé sur le classement réalisé par distrowatch, un site bien connu dans le monde de Linux qui présente l'actualité des différentes distributions.

Ce sont donc les 6 distributions que les internautes de passage sur distrowatch ont le plus consulté sur les 3 derniers mois.

Pourquoi 6 ? A vrai dire je voulais me limiter à 5 pour aujourd'hui, mais ça aurait exclu la distribution que j'utilise moi-même depuis plusieurs années, et je trouvais dommage de ne pas te parler de ce que je connais le mieux.

Je n'abandonne pas les autres distributions pour autant, j'aurais bien l'occasion de poursuivre cette liste plus tard.

Mais allez, trêve de bavardage, c'est parti pour ce petit aperçu.

Linux Mint

Une distribution basée sur Ubuntu qui est devenu peu à peu la plus populaire, ayant créé son propre environnement de bureau (Cinnamon)

Simple à installer et à utiliser, Linux Mint n'hésite pas à embarquer par défaut des codecs propriétaires pour le multimédia, privilégiant la facilité d'usage des utilisateurs à l'esprit "puriste" du libre.

La communauté francophone est nombreuse et active.

J'ai eu l'occasion de prendre en main cette distribution (version Cinnamon) il y a quelques semaines, et j'ai été agréablement surpris par l'interface agréable et la facilité de prise en main.

Je la conseillerai sans problème à des débutants.

A noter l'existence d'une version basée sur Debian au lieu d'Ubuntu, LMDE (Linux Mint Debian Edition)

Environnements de bureau : par défaut Cinnamon, MATE est également conseillé, mais aussi KDE, xfce.

Le site officiel et la communauté francophone.

Quelques captures d'écran

Ubuntu

Longtemps la distribution la plus populaire, basée sur Debian, Ubuntu a pour ambition de ne pas se contenter des ordinateurs de bureau, car elle propose des versions pour les téléphones, tablettes, TV, mais aussi des solutions de "Cloud".

Certains choix des développeurs ont été vivement critiqués par la communauté Linux au cours du temps, comme l'intégration de liens vers Amazon au sein même de l'interface, où les choix ergonomiques de l'environnement de bureau maison "Unity" en 2010.

J'ai pour ma part débuté mon apprentissage sur Linux avec Ubuntu (plus précisément kubuntu, je t'explique plus loin), et j'ai décidé d'aller voir un peu ailleurs au moment de la sortie de Unity qui ne me plaisait pas trop. Mais chacun ses goûts.

Comme pour Mint, la communauté francophone est nombreuse et active, avec notamment une documentation en français très riche. J'avoue même que lorsque je bloque sur quelque chose et que je ne trouve pas de solution dans la doc de ma distribution, je continue parfois à rechercher des pistes dans celle d'Ubuntu.

Donc là encore, je pense que c'est un bon choix pour un débutant.

Environnements de bureau : Unity par défaut, mais d'autres sont installables facilement avec la particularité de modifier le nom de la distribution : Kubuntu avec KDE, Xubuntu avec xfce, Lubuntu avec LXDE...

Le site officiel et la communauté francophone.

Mieux que des captures d'écran, tu peux directement la tester en ligne.

Debian

Une distribution qui tient une place particulière dans le coeur des utilisateurs de Linux, car c'est l'une des plus anciennes, qui a donné naissance à d'innombrables forks parmi lesquelles certaines des distributions les plus populaires aujourd'hui.

Debian est particulièrement adaptée aux serveurs, réputée pour sa sécurité et sa stabilité. Elle embarque uniquement des logiciels libres.

En contrepartie les mises à jour sont moins fréquentes que sur Ubuntu ou Linux Mint, et elle est un peu plus difficile d'accès pour un débutant.

Pour ma part, je pense que j'y passerai sans doute un jour, largement influencé par les avis de blogueurs bien plus au courant que moi.

Environnements de bureau : Gnome, KDE, LXDE, xfce...

Le site officiel et la communauté francophone.

Quelques captures d'écran

Mageia

Mageia est une distribution relativement récente (septembre 2010) d'origine française (cocorico) née d'un fork d'une autre distribution célèbre, Mandriva.

La distribution est réputée pour être facile à configurer et à utiliser. Elle laisse le choix entre de nombreux environnements de bureaux.

La documentation à l'air bien foutue, avec l'avantage d'être impeccable en français.

Environnements de bureau : KDE par défaut, mais aussi Gnome, LXDE, xfce, MATE, cinnamon...

Le site officiel francophone.

Quelques captures d'écran.

openSUSE

Une distribution qui a une longue histoire dont je te passerai les détails ici. Elle est connue pour son centre de configuration simple à utiliser, et sa documentation très complète.

Attention cependant au anglophobes, j'ai vu qu'elle n'était que partiellement traduite en français.

Elle ne semble pas non plus faire partie des distributions les plus légères, attention pour les petites machines.

Personnellement je suis assez sensible à son apparence par défaut que je trouve très réussie, notamment sous KDE, j'y jetterai sans doute un oeil dans un avenir proche.

Environnements de bureau : Gnome et KDE sont mis en avant, mais tu trouveras également LXDE, xfce....

Le site officiel et la communauté francophone.

Quelques captures d'écran

Fedora

Une distribution qui a passé les 10 ans l'an dernier, et qui se porte plutôt bien.

Elle met l'accent sur la nouveauté avec des mises à jour fréquentes, une sécurité renforcée, et reste très attachée à la philosophie du libre.

Mon choix depuis de nombreuses années, je m'étais à l'époque penché sur son cas car j'étais attiré par Gnome 3, proposé par défaut, et je ne suis jamais parti depuis.

Je n'ai jamais rencontré de gros problèmes avec, mon matériel fonctionne à merveille, tout au plus la gestion de la sécurité est presque trop contraignante pour un ordinateur de bureau (mais il suffit d'apprendre à s'en servir).

La documentation francophone ne me semble pas aussi fournie que celle d'Ubuntu, mais on arrive à se débrouiller quand même.

Environnements de bureau :

Le site officiel et la communauté francophone.

Quelques captures d'écran

 

J'espère que tu y vois un peu plus clair présent. A toi de jouer maintenant, car n'oublie pas que tu peux tester Linux sans risque, et que tu n'auras aucun mal à retrouver des équivalents de qualité à tes logiciels préférés.

Si cela t'intéresse, je poursuivrais cette liste avec d'autres distributions un peu moins populaires mais non moins intéressantes.

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Très bon article, par contre cela est dommage de ne pas parler de ArchLinux ou du moins de son fork Manjaro (beaucoup plus accessible) et je conseillerai une dérivée de Ubuntu qui se nomme elementaryOS.

Portrait de AirBAT

Je vais aller dans le sens de Wolf117 car je suis moi aussi plutôt fan de Manjaro qui je trouve est alrgement plus adapté à nos machines et bien plus optimisée. Noyau en architecture 686 et non le très (trop) vieillissant 386. Un rapidité de l'OS qui fait franchement plaisir aussi.
J'aime bien eOS mais je trouve les MaJ vraiment trop lentes et bien trop espacées à mon goût.

Portrait de anatolem

Ayant découvert le monde Linux avec Mandrake, je suis maintenant un utilisateur Debian satisfait depuis quelques années, j'ai même converti les autres membres de ma famille.
Effectivement, Manjaro aurait pu avoir sa petite place dans la sélection :D
A pluche.

Portrait de Wilfried18

Bon article

Pour ce qui est de Manjaro que j'utilise pour le moment , comme il c'est bassé sur distrowatch , arch est 7 iéme et manjaro 20 iéme.

J'ai essayer beaucoup de distros , ubuntu (jusqu'a la 8.xx) debian, fedora, linux mint, mageia opensuse etc

Maintenant que j'ai utilisé une rolling realase , il est pour moi impensable de revenir a une distro avec des cycle de mise a jours a la debian ou fedora

J'ai jamais voulu essayer Eos car méme si je la trouve super jolie et en constante amélioration , elle est bassé sous ubuntu et comme je n'aime plus cette distro commercial ....

Portrait de AirBAT

J'avoue que comme Wilfried, une fois qu'on a gouté au "rolling release" il est très difficile de repasser aux "version release" qui du coup est vraiment trop long.
Bénéficier des dernières mises à jour de la version d'un logiciel qu'on utilise alors que les autres doivent attendre que la distro soit à jour c'est long. Sur ubuntu il faut passer par les repo tiers et il faut quelqu'un s'en donne la peine; exemple avec Gimp qui est toujours en version 2.6.x sur Ubuntu alors qu'on en est à la version 2.8.x officiellement.

Bravo pour cet article. Les distributions de linux sont légion. Effectivement basé sur 3 grandes bannières : Debian - SlackWare - Redhat... Si cela intéresse quelqu'un voici un lien pour voir une timeline des distributions existantes : http://futurist.se/gldt/

Portrait de coreight

Merci à tous de vos retours d'expérience !
Pour les cas d'ArchLinux et de Manjaro, en effet je me suis volontairement limité dans cet article à un nombre retreint de distributions, en parlant des plus "populaires" sur la base du classement de distrowatch, mais je pense poursuivre plus tard la présentations d'autres distributions non moins intéressantes. Vos commentaires en tout cas me confortent dans cette voie ;-)

Portrait de Tiboulot

Merci pour l'article.

Pour Debian ça semble inquiétant

http://maniacgeek.net/actualite/important-developpeur-debian-se-barre-en...

Portrait de David

Je pense que Linux Mint est bien placé, car il me semble que la dernière fois que je l'ai testé le navigateur par défaut contenait dans ses raccourcis la page "distrowatch", donc ne serait ce que par curiosité plus de chance d'avoir des personnes aller sur le site ensuite.

Ajouter un commentaire