Je commence à constater un phénomène très intéressant autour de moi : de plus en plus d'utilisateurs "lambda" d'ordinateurs se voient conseillés pour passer leurs machines sur des systèmes d'exploitation libre.

Je l'ai fait moi-même (avec quelques péripéties depuis, je te raconterai à l'occasion), et je pense d'ailleurs que Microsoft a favorisé ce phénomène. D'abord en prenant le risque d'une interface bien différente sur Windows 8, pas dénuée d'intérêt à mon sens mais propre à dérouter des utilisateurs peu aguerris aux outils informatiques. Ensuite en abandonnant du jour au lendemain à leur triste sort les utilisateurs de Windows XP, bien forcés de passer à autre chose.

Certains auront peut-être saisi l'occasion pour se dire : "s'il faut passer à quelque chose de nouveau, pourquoi ne pas carrément aller voir ailleurs si l'herbe n'est pas un peu plus verte ? Et surtout... gratuite"

Tout n'est pas rose cependant, et l'on entend toujours revenir les nombreux clichés à propos des distributions des joyeux manchots. Clichés souvent formulées par des gens qui ne savent même pas ce qu'est une distribution... mais je trolle, sans doute.

Voici donc de quoi tordre le coup à ces gros malins aux idées reçues, inspiré de ce très bon article de MakeUseOf.

Linux est difficile

Linux clichés difficile

photo NobMouse

Bim, pas de bol, j'ai un exemple tout frais pour toi : mon père, jeune retraité, une expérience d'à peine quelques années avec les outils informatiques, et qui n'a pas sourcillé lorsque je l'ai fait passé de Windows XP à Xubuntu.

J'ai fait en sorte de ne pas trop bouleverser ses habitudes, de prendre le temps de lui montrer l'essentiel du fonctionnement, et de rester disponible en cas de besoin.

Et tout s'est passé sans problème (à part les manies d'un autre âge de certains $ù%#!! de constructeurs de GPS, mais je n'entrerai pas dans les détails aujourd'hui).

Ce qui peut sembler difficile, c'est surtout le changement pour quelqu'un qui a de solides habitudes avec un autre système. Encore une fois, celui qui passe de XP à Windows 8 aura autant de raisons d'être perturbé que celui qui passe de Windows 7 à Ubuntu. J'en suis persuadé.

En choisissant une distribution relativement populaire, on s'assure en plus d'avoir une documentation de qualité (pour moi dépassant largement le verbiage parfois incompréhensible du support de Windows).

Comme tout nouvel outil, il faut apprendre quelques rudiments de son utilisation, savoir où trouver de l'aide, sur Internet ou en connaissant des personnes informées. Mais finalement, que font les utilisateurs novices de Windows lorsqu'ils rencontrent un problème ? Exactement la même chose.

"Windows n'est pas un système facile, il est juste familier" (Joel Lee)

L'interface de Linux est vieillotte et moche

Linux cliché design interface

photo blumblaum

Ah ah ah. Je ris.

Les clichés ont la vie dure, remarque que c'était relativement vrai il y a de ça quelques années. Mais la tronche de Windows n'était pas plus glorieuse à l'époque.

Les choses ont heureusement bien changé.

Déjà, les distributions les plus populaires embarquent de base des environnements graphiques de plus en plus léchés, et franchement attirant visuellement (et non, je ne suis pas un geek pervers).

Je te laisse juger sur pièce (clic pour agrandir) :

design ubuntudesign fedora

design linux mintdesign opensuse

Ensuite, parce qu'évidemment avec Linux, énormément de choses sont personnalisables : d'abord en pouvant choisir son environnement de bureau, puis en allant jeter un oeil dans ses paramètres, et beaucoup plus loin pour ceux qui ont la patience d'aller fouiller un peu dans le ventre de la bête.

Si tu aimes la personnalisation, jette un oeil à ce site dédié à l'un des environnements de bureau les plus populaires.

Il faut maîtriser la ligne de commandes

Linux cliché terminal ligne de commandes

photo Dave Sutherland

L'image du geek boutonneux qui tape frénétiquement des lignes de code pour la moindre action sur son ordinateur semble encore solidement ancrée dans les esprits de certains détracteurs de Linux.

Et pourtant, les utilisateurs qui se lancent dans l'utilisation d'un tel système n'auront pas besoin de faire appel au fameux terminal pour leur usage courant !

Mais soyons honnête : pour l'installation du système, puis de logiciels un peu plus exotiques, pour régler certains problèmes, y compris avec du matériel,... il sera parfois nécessaire d'y passer.

Mais surtout parce que c'est plus simple et rapide !

Faisons une comparaison simple ; imaginons que je veuille installer Firefox :

- sur Windows : ouverture du navigateur internet, ouverture de la page officielle de Firefox (si je ne connais pas l'adresse d'avance, il faut que je la cherche), téléchargement du logiciel, ouverture du dossier téléchargement, double-clic sur le fichier d'installation téléchargé, puis suivis de plusieurs étapes pour l'installation et la configuration du logiciel.

- sur Ubuntu : ouverture du terminal, saisie de sudo apt-get install firefox, saisie de mon mot de passe, attente que l'installation se termine.

Ce n'est qu'un exemple, mais tu comprends le principe de base.

A vrai dire il est aussi possible d'aller sur la documentation d'Ubuntu, et de cliquer directement sur le lien apt-get pour le télécharger. Ou d'ouvrir la logithèque Ubuntu, et de le chercher pour l'installer tout en interface graphique.

Mais il faut se rendre à l'évidence : une fois qu'on a prit l'habitude de l'utiliser, on arrive vite à préférer la ligne de commandes !

Il n'est donc pas nécessaire de la maîtriser pour débuter sur un système Linux.

Mais difficile de revenir en arrière une fois qu'on y a goûté ;-)

Il faut faire des trucs barbares, comme "compiler depuis les sources"

Linux cliché compilation

photo Rod Begbie

Bon, il faudrait déjà savoir ce que cela veut dire. Un compilateur sert à traduire le code source d'un programme pour qu'il puisse être utilisé sur un système en particulier.

Sous Windows, tu as l'habitude de télécharger des fichiers .exe tout prêts et de les installer. C'est facile, Windows est unique, bien que décliné en plusieurs versions au fil des années.

Sur Linux, étant donnée le grand nombre de distributions, il faut parfois effectuer soi-même ce travail de compilation.

Mais cela reste très rare pour les utilisateurs débutants !

La plupart des logiciels proposent une version directement installable pour les distributions les plus courantes.

Et c'est même encore plus simple que Windows pour l'installation : inutile d'aller fouiller sur le web pour trouver le site de téléchargement du logiciel, sans se faire avoir par des contrefaçons, sans risquer d'installer une tonnes de toolbars douteuses et autres malwares.

Le gestionnaire de paquet est là pour t'aider. Si tu ne vois pas encore ce que c'est : tu vois l'App Store des appareils mobiles d'Apple et le Google Play pour Android ? Et bien c'est la même chose pour ton ordinateur. Tout au même endroit, installable en deux clic. Qui a dit que Linux était compliqué ?

(plus d'infos sur la compilation)

On ne peut pas jouer

Linux cliché jeux

photo Linux Screenshots

Bon d'accord, ça c'est l'argument massue qui donne encore l'avantage à Windows. A vrai dire, beaucoup de linuxiens, dont je fais partie, conservent une partition sur Windows pour pouvoir jouer tranquillement.

Bien sûr, ce n'est pas la faute de Linux, mais des développeurs de jeu qui concentrent leurs efforts sur le système ayant le plus d'utilisateurs (et on peut les comprendre).

Et c'est un cercle vicieux : peu d'utilisateurs, peu de jeux, donc peu de gamers prêt à passer au tout Linux...

Mais il n'est pas impossible de jouer pour autant !

Déjà il existe de très bons jeux tournant nativement sur Linux. Ok, ce ne sont pas les blockbusters du moment, mais tu as déjà de quoi t'amuser, et surtout... ils sont gratuits.

Ensuite, tu n'as pas dû manquer que le géant Steam a lancé son offre pour Linux, avec des titres célèbres comme Civilization V, Left 4 Dead 2, Counter Strike: Source. Ok, pas du tout récent, mais c'est un bon début.

Il manque sans doute la présence de vrais blockbusters pour démontrer que Windows peut trembler.

Enfin, il est toujours possible de jouer à des jeux Windows via Wine, le plus simple étant sans doute de passer par playonlinux. Tu peux aussi jeter un oeil à la liste des jeux supportés par Wine.

 

 

Et bah ça fait du bien de tordre le cou aux idées reçues. Encore une fois, je reste pragmatique : Linux ne conviendra pas à tous les besoins et tous les utilisateurs. Mais il n'y a aucune raison de ne pas l'essayer !

Il est facile de tester sans risque, tu y trouveras l'immense majorité des logiciels que tu utilises ou des alternatives efficaces, il n'y a plus qu'à passer le pas ;-)

Ce cours sur OpenClassRooms peut t'être très utile pour débuter, il t'aidera surtout à comprendre beaucoup de choses.

Et n'hésite pas à poser des questions !

 

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de mega

Pour les jeux ya Stream

Portrait de Yoann

Pour avoir eu l'occasion de tester de nombreux OS pour pouvoir me faire une idée, c'est vrai que Linux peut rebuter au début mais au final c'est tout aussi facile d'utilisation qu'un simple Windows. Des distributions comme Ubuntu sont en plus à la portée de tous :)

Beaucoup de mes amis et proches sont d'ailleurs passés de l'OS de Microsoft vers une distrib Linux, et pas forcément les plus calés en informatique en plus. Ce qui me pousse à penser que se sont souvent les plus "geeks" qui tendent à rester cloisonner dans leur OS de prédilection ^^

Portrait de Herve

Utilisateur quotidien de xubuntu depuis 2006 et membre du collectif Emmabüntu j'ai installé et formé autour de moi de nombreux utilisateurs de tous niveaux. Je confirme que Windows est juste plus répandu, mais pour un usage familial classique (ou même de travailleur indépendant) une bonne distribution associée aux applications courantes, permet de se distraire et de travailler dans les meilleures conditions possibles, y compris sur le plan de la sécurité, tout en conservant son PC bien plus longtemps.

Portrait de BERNARD BOUVILLE

POUR CE QUI ME CONCERNE DEPUIS QUE MON GENDRE A INSTALLER LINUX SUR MON ORDI JE N'EST EU AUCUNS SOUCIES BIEN AU CONTRAIRE.

Portrait de TheGeek54

Pour avoir installé Linux (Lubuntu) récemment, selon moi le seul défaut est de ne pas avoir de "Panneau de Configuration" unique. Sinon très bon OS, léger et fiable.

Portrait de Alain

Article interessant, pour ma part j'ai aussi installé xubuntu pour mon père (70 ans) qui était sous xp et depuis 4 ans ca se passe tres bien pour ce dont il a besoin (mail, internet, photos), beaucoup moins d'appels catastrophés de la part de ma famille ou d'amis qui sont sous Windows (virus, malware et j'en passe)...Dernier exemple, je l'ai installé à un jeune de 15 ans qui l'a utilisé pendant 6 mois puis m'a demandé Windows 7 pour les jeux, résultat 2 mois plus tard il voulait revenir sur emmabuntu car plus rapide, plus simple et intuitif pour lui. Pour les jeux, il utilise wime et ca marche pour la plupart. Quand a moi j'ai une double partition pour utiliser les logiciels adobe sous win8, le reste c'est linux :)

Portrait de coreight

Merci à tous de vos commentaires, qui confirment mes impressions décrites en introduction :-)

Portrait de Bugey images

Bonjour,
Photographe professionnel je suis passé récemment sur Emmabuntüs sans aucune difficulté. J'y ai retrouvé mes marques sans avoir à chercher et presque tous les logiciels que j'utilisais sous Win XP existent en version Linux.
Pour les autres il y a des équivalents tout aussi efficaces...
La ligne de commande est un plus qui me rappelle mes débuts sous Dos; aussi puissante et aisée à utiliser (avec quelques précautions quand même).
Bilan : Linux c'est simple et efficace. Adieu Windows !

Portrait de zack

"Mais soyons honnête : pour l'installation du système, puis de logiciels un peu plus exotiques, pour régler certains problèmes, y compris avec du matériel,... il sera parfois nécessaire d'y passer.

Mais surtout parce que c'est plus simple et rapide !"

Et aucun outil de sauvegarde et de restauration digne de ce nom sous linux, ces tâches se font en lignes de commandes, très pratiques pour quelqu'un qui ne comprends pas.

La ligne de commande n'est accessible à personne saufs ceux qui ont du temps à perdre et à se prendre la tête.

C'est incompréhensible, on sait pas ce qu'on fait et on perd du temps à chercher...

Le graphique est plus simple, plus rapide, plus accessible! (encore faut-il que ce soit bien fait!)

Linux reste donc pour un groupe restreint de personne et ce n'est pas une interface graphique et quelques outils graphiques qui vont régler ce problème.

Interface lourde, lente, pas réactive et horrible à utiliser, c'est franchement mal fichu, mal pensé... gnome 3, kde 4, unity par exemple. lxde potable, e17-e18 vraiment pas terrible...

xfce par défaut et au mieux mate et c'est pas une question d'habitudes!

trop facile de le dire pour cacher le problème!

j'ai eu aucun mal avec ubuntu au début des années plus tôt sur le plan interface mais la ligne de commande j'ai jamais digéré et les outils manquent pour faire pourtant le minimum nécessaire en cas de problème: sauvegarder et restaurer (souvent en ligne de commande ou alors à installer en ligne de commande ou ceux en graphique ne font absolument pas ce qui est attendu!)

ces systèmes sont un bordel incroyable! on sait pas où vont les logiciels installés, on sait pas où vont les raccourcis...

ils ne sont pas plus lourds ni plus rapide que windows.

Et ce n'est pas la faute au développeur que les jeux ne sont pas sous linux!

c'est bien la faute ces systèmes et leurs développeurs!

portage médiocre des pilotes par les constructeurs (changer de version tous les 6 mois avec X systèmes forcément...) on ne peut donc rien faire tourner dessus!

de plus ils ne sont effectivement pas faits ni adaptés pour les utilisateurs lambda... alors porter les jeux dessus ça sert à rien et de toute façon ils ne tourneront pas correctement.

ces systèmes ou certains seraient plus répandus si de réels efforts étaient faits pour permettre au grand publique de s'en servir mais ça se limite aux clichés: internet, musique, film, traitement de texte...

en cinq ans je n'ai vu aucun effort de fait, aucune avancé, aucun progrès dans ce sens!

et d'ailleurs, c'est tellement le foutoir ces systèmes, t'arrive tu met un jeu tu sais pas où il est donc pour mettre tes mods dessus c'est pas terrible (et d'ailleurs, pas sûr que ça passe, ces système n'ont pas l'air bien conçus pour ça d'ailleurs...)

Pour en avoir testé parfois suivis durant ces quelques années... et tester nombre des interfaces...

c'est trop facile de jeter la faute sur les développeurs!

il faudrait arrêter de dire que linux c'est si bien et de tout minimiser!

pour ma part je me suis bien fait avoir par la pub de ces systèmes tant mis en avant!

et bien je resterai sous windows 7 le plus longtemps possible avant de migrer sur ces trucs infâmes!

car je sais que ce sera impossible de faire passer le moindre jeu dessus!

leur émulateurs ne fonctionnent pas avec les jeux donnés dessus (sauf en ligne de commandes... super intuitif dis donc!)

Oh je ne défend pas windows pour autant! mais je reste par défaut faute de mieux! (ou de moins pire!)

Les jeux, les sauvegardes et les restaurations possibles, la réparation aussi et sans ce tableau noir incompréhensible et inutilisable.

Faudrait aussi qu'ils se remettent en question et qu'ils arrêtent de se plaindre et fassent le nécessaire!

Si j'avais l'argent j'hésiterais pas à tout mettre en oeuvre pour développer un système conçus avec des bases linux, quelques unes de bsd (sécurité etc...) et sur l'idée de haiku os!

Le tout exclusivement sur les pc! (un fourre-tout bien lourd, bien gras, c'est un terrible handicap inutile!)

au moins deux interfaces au choix, modulables, paramétrables (une qui serait comme MATE l'autre ressemblerait à unity mais ce serait pas une horreur qui fait péter les plombs pour s'en servir! (pc donc pour pc, point final! utilisation donc adaptée pour le pc avec l'usage d'une barre latérale gauche qu'on pourrait organiser et gérer!)

le but serait bien sûr: optimisation, légèreté vitesse (et un code source le plus minimal, clair et précis possible, le mieux organisé possible...)

le tout serait d'avoir directement dedans tous les outils pour: sauvegarder, restaurer, réparer, entretenir et nettoyer le système... tout en graphique bien sûr (ligne de commande possible mais au moins le choix existerait!)

le moins de lignes de commande possible et dans le pire des cas une interface pour pallier à ce... "bug..." où l'utilisateur peut choisir graphiquement et compiler graphiquement...

et aussi au lieu de faire tous les 6 mois... faire tous les 5 ans minimum (avec mises à jours donc...) (et les versions mises en lignes auraient toutes les mises à jours à chaque fois... (donc pas besoin de tout refaire (ni de franciser d'ailleurs!)

aucun os linux ne fait ça, aucune n'est conçus ainsi et aucun ne le fera jamais.

donc aucune chance qu'ils soient un jour beaucoup plus répandus ce qui fait qu'il n'existe pas d'alternative à windows. (sauf pour ceux qui veulent perdre du temps, se prendre la tête etc...)

Portrait de coreight

Merci pour ce partage de point de vue bien différent du mien :-)
Je ne pense pas réussir à vous convaincre, mais pour reprendre les différents points :
- outil de sauvegardes et restauration : une liste ici trouvée en 2 secondes sur Internet, et pas seulement en ligne de commandes ;-)
- la ligne de commande, je pense avoir suffisament développé dans mon paragraphe. Il y a en effet une difficulté : il faut APPRENDRE quelques rudiments de langage pour s'en sortir. Passé ce cap (qui est loin d'être insurmontable), le gain de temps est considérable, et les avantages en terme de sécurité et stabilité que l'on gagne en annexe le sont tout autant.
- les interfaces lourdes, difficile à croire quand on sait que Linux est généralement utilisé pour "réssusciter" de vieilles machines qui ne peuvent pas supporter les versions les plus récentes de Windows. Il faut bien choisir sa distribution, j'en conviens, mais c'est l'avantage d'avoir le choix.
- les interfaces moches, c'est sans doute une question de goût, et les quelques exemples que j'ai montré dans cet article ne sont peut être pas suffisants, car il faut bien comprendre que l'on peut tout personnaliser pour le rendre à son goût (sans ajouter des dizaines de logiciels de personnalisation comme j'ai déjà eu l'occaion de le faire sur Windows)
- le jeu j'ai là aussi essayé d'être clair, et c'est d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle je garde un dual-boot linux/windows chez moi. C'est en effet un point faible non négligeable pour les gros gamers. Quoi que le dual boot est une solution qui fonctionne parfaitement.
En bref, j'essaye toujours d'avoir un point de vue objectif, et je suis pas le genre qui essaye de pousser tout le monde à se ruer sur une distribution Linux sans filet. Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer sur ce blog.
Cependant les points de vue tranchés qui crachent sur un système parce qu'ils n'ont pas eu la curiosité nécessaire pour apprendre à s'en servir me hérissent un peu le poil. Personnellement cela fait des années que mes machines personnelles tournent sur Linux, j'ai fait migrer certaines de mes connaissances qui en semblent ravies, et dans mes souvenirs je pense avoir passé plus de temps à débuggué des Windows plutôt qu'à taper des lignes de commandes lors de problèmes sur Linux.
Ce qui pourrait m'amener à croire que le problème est souvent l'utilisateur.
Bon courage pour la création de votre distribution Linux idéale, je serais ravi de la tester ;-)

Portrait de Steph

Bonjour,

Votre article est très bien fait mais aujourd'hui, fin 2016, il faudrait définitivement tordre le cou à l'idée fausse qu'il n'est pas possible de jouer sous Linux.
Je viens de jouer à Portal 2, Half-Life 2 (update) et TombaRaider (la version 2013) en utilisant steam. C'est très bien rien à dire. Pour tout un tas d'autre jeux j'utilise wine... Donc la réponse est que techniquement, si les développeurs de jeux opte pour l'OpenGL par exemple, le portage est possible sur une plateforme linux. Et des geeks prennent le temps de jouer lorsque c'est facile d'accès.
Je n'oublierai pas de mentionner que Minecraft est un excellent exemple de développement orienté multi-plateforme (java si mes souvenirs sont bons) et qui est un blockbuster. Dans ce cas, l'installation d'un serveur sur nos plateformes linux est un vrai plaisir.

Et quand on veut vraiment jouer sans avoir à bidouiller (ça fait plus de 30ans que je joue, C64, PC, PS2, PS3, etc) la solution c'est la console. Un seul hardware, une optimisation du code par des pros, des campagnes de test assez poussées et des exigences techniques de la part des constructeurs assez poussées.

Bref, les plateformes linux sont prêtes pour le jeu et les connexions en ligne avec un compte permettent d'assurer une verification des licences. Car c'était l'un des problème de Linux, pas d'accès hardware direct ce qui empêchait de nombreux outils d'antipiratage de tourner et qui donc facilitait l'utilisation d'une copie de jeu.
Ne serait-ce pas plutôt cela le problème ? Et oui, opensource est peut être difficilement compatible avec l'arnaque mercantile (DRM, logiciel espion, suivi de la consommation, tag sur le hardware, etc...)

Bref, un petit update de votre article pour montrer que Linux est même compatible avec les lois du marché afin de réduire encore plus le nombre d'arguments et convaincre encore plus de personnes de se détourner d'un système de location de logiciel (et oui les mise à jour de windows sont payantes...)

Bon courage.

PS: j'ai moi aussi fait migrer mes parents et beaux-parents vers une plateforme linux pour éviter d'avoir à acheter un nouvel OS (nous avons quand même vu DOS 4 à 6, windows 3.1, 95, 98, 98SE, NT, 2000, Vista, XP, 7, 8, et enfin 10, ce qui fait 12 version à plus de 80€ la version) et de nouvelles versions de Office (tout aussi nombreuses).

Ajouter un commentaire