Je constate peu à peu autour de moi que de plus en plus de curieux tentent leur chance avec le système d'exploitation au joyeux manchot. Au moins pour voir à quoi cela ressemble.

Malgré tout je suis bien conscient qu'ils ne représentent qu'une petite minorité des utilisateurs d'ordinateurs, et que beaucoup ne semblent pas encore prêts à passer le pas.

J'ai tenté à plusieurs reprises au cours de précédents articles de rassurer les éventuels réfractaires : en chassant quelques idées reçues tenaces, en présentant les distributions les plus populaires, les différentes façons de tester sans risque, en présentant l'exemple de la conversion d'un parfait débutant, en présentant les meilleurs logiciels, ceux capables de remplacer les logiciels les plus connus sur Windows,...

Je me rends compte cependant qu'il existe une autre catégorie d'utilisateurs d'outils informatiques, pas forcément sensibles aux arguments précédents : les utilisateurs assez avancés de Windows, qui savent faire beaucoup de choses avec, mais ne se rendent pas compte des possibilités quasi-infinies que peuvent leur offrir des solutions libres.

Il ne leur manque quasiment rien pour y passer, à part peut-être un simple déclic les aidant à s'en rendre compte. Je tente donc ma chance pour les aider, bien inspiré par cet article de MakeUseOf.

Es-tu concerné ? Sans doute si tu te reconnais dans ce portrait :

Tu modifies constamment l'interface de Windows

Custom Windows

Je vois d'ici le tableau : tu allumes ton PC pour commencer à travailler, mais en voyant ton fond d'écran vieux d'au moins 8 jours tu te dis qu'il est temps d'en changer, une petite recherche, une découpe au format de ton écran, puis il faut que tu ajustes la couleur des fenêtres pour que cela rende mieux, quand il ne faut pas ajuster les icônes des dossiers, et j'en passe.

Si tu es encore plus accro, tu es peut-être un visiteur régulier de WinCustomise où tu puises inspiration, logiciels et ressources pour qu'enfin, ton ordinateur ne ressemble à aucun autre.

Le tuning à la sauce bureau de PC. N'aie pas honte, je l'ai fait aussi (mais je ne suis sans doute pas une référence indecision)

Tu ne t'en rends peut être pas compte, mais tout ces bidouillages font partie intégrante du fonctionnement de Linux, avec dès le départ le choix entre différentes distributions, chacune proposant des environnements de bureaux différents (une notion sans équivalent sur Windows), eux-même entièrement paramétrables. Le tout sans alourdir le système par l'ajout d'une tonne de logiciels.

Les possibilités sont quasi-infinies.

Tu souhaiterais avoir plus de contrôle sur ton système

Le contrôle, ce n'est pas seulement une histoire d'interface graphique, mais aussi la possibilité de tout modifier, j'ai bien dit tout ; nous sommes dans le monde merveilleux des logiciels libres où tout le code source est disponible, copiable, modifiable.

Alors bien sûr, si tu touches à tout sans maîtriser un minimum ce que tu fais, tu risques de planter ton système aussi souvent qu'un utilisateur lambda plante Windows (#troll), mais après tout, c'est aussi comme ça qu'on apprend.

Et tu ne manqueras pas d'aller poser des questions à "ceux qui savent".

Tu es curieux du fonctionnement de ton ordinateur

Linux curiosité

image flickr / reiven

C'est sans doute cette idée de curiosité que l'on retrouve chez la plupart de ceux qui se lancent dans l'aventure Linux : cette envie de découvrir autre chose, de mieux comprendre comment un système différent peut fonctionner, et même aller plus loin pour savoir ce qui se cache derrière un système d'exploitation, et au fond ce qui anime un ordinateur.

La même curiosité qui pousse d'ailleurs certains d'entre nous à monter leurs propres PC ou réparer eux-mêmes leurs écrans ;-)

Une sorte d'envie irrépressible de comprendre, apprivoiser, adapter à son goût, modifier.

Tu utilises (presque) exclusivement des logiciels libres

Logiciels libres

Peu importe la raison qui t'a poussé à faire ce choix (la gratuité, la légèreté, l'aspect pratique...), toujours est-il que ta logithèque est aujourd'hui composée en grande majorité de logiciels libres : LibreOffice, Gimp, Notepad++, VLC... te sont familiers, et te conviennent très bien.

Cela tombe bien, ces logiciels sont pour la plupart multi-plateforme, quand ils n'ont d'ailleurs pas été créé d'abord spécifiquement pour Linux (avec des différences de performance assez frappante pour des outils comme Gimp par exemple).

Alors tu n'as aucune crainte à avoir sur tes possibilités en basculant totalement du côté libre de la force.

Tu essayes régulièrement de nouveaux logiciels

Tests de logiciels choix

Si tu aimes tout particulièrement tester de nouveaux logiciels, pour essayer de faire mieux, d'avoir de nouvelles possibilités, ou tout simplement par curiosité, tu connais alors la plaie sur Windows pour rechercher les meilleurs softs, les télécharger, les installer avec un tas d'écrans qui veulent souvent ajouter des tonnes d'outils inutiles, quand ce ne sont pas des spywares...

Le fonctionnement des magasins d'applications des appareils mobiles te semblent bien agréable en comparaison... et cela tombe bien car Android ou Apple n'ont rien inventé avec leurs Google Play et AppStore ; les distributions Linux proposent depuis bien longtemps ces plateformes centralisées pour installer des logiciels en toute sécurité et simplicité.

Je ne vais pas te mentir, tu ne trouveras pas tout sur ces logithèques, mais déjà de quoi contenter une grande partie de tes besoins courants.

Et lorsque tu seras un peu plus barbu, tu trouveras même encore plus simple de taper quelques mots sur une ligne de commande pour installer des logiciels... mais je ne voudrais pas t'effrayer trop tôt ;-)

Quoi que si, on y vient justement.

Il t'arrive parfois d'utiliser la ligne de commande... ou cela ne te fait pas peur

Prêt pour Linux ligne de commande

image Wikimédia / Loadmaster

En fait, cela ne te fait pas peur, car tu as bien compris qu'il était parfois bien plus simple d'obtenir certaines informations, voir d'effectuer certaines actions, en tapant quelques mots dans un terminal plutôt qu'en fouillant dans d'innombrables menus avec ta souris.

Il ne faut pas pour autant penser que le monde de Linux est composée en majorité de commandes barbares sur un écran obscur, c'est une idée reçue que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer.

Mais si tu es conscient que c'est une méthode qui peut grandement te simplifier la vie dans bien des cas, sans pour autant être un ingénieur informaticien, alors tu es sur la bonne voie ;-)

Tu ne supportes plus les antivirus

Linux antivirus

image flickr / david_bowman

Sauf si tu es un petit malade qui utilise un PC sous Windows sans antivirus, alors il est fort probable que ta machine soit équipée d'un logiciel spécialisé dans la détection des programmes malveillants.

Ils sont souvent lourds, il faut les mettre à jour régulièrement, les programmer correctement ou lancer des scans, ils ne sont pas infaillibles... mais c'est un mal nécessaire dans la plupart des cas...

... mais pas sur Linux.

Ce n'est pas que les virus n'existent pas, mais ils sont bien plus rare en rapport au nombre d'utilisateurs (cela intéresse beaucoup moins les pirates), et surtout les systèmes Linux sont bien plus sécurisés (avec notamment une gestion très poussés des utilisateurs pouvant effectuer des modifications sur la machine), et le nombre de programmeurs oeuvrant sur le code source de ces logiciels libres permet de détecter et résoudre bien plus rapidement les éventuelles failles de sécurité.

Tu sais toujours comment trouver des ressources ou de l'aide si nécessaire

Linux ressource aide

image flickr / krytofr

Si tu as la bonne habitude de chercher toutes les réponses à tes questions sur Internet, au gré des moteurs de recherches, blogs et sites spécialisés, forums et réseaux sociaux, si tu n'as pas peur de demander de l'aide à des personnes plus calées que toi, alors tu possèdes de solides prédispositions pour te lancer dans l'aventure d'un système d'exploitation libre. Le partage et la communauté y sont la règle.

Et tu en auras forcément besoin ! Ce n'est pas qu'utiliser Linux est plus compliqué, bien au contraire, mais comme tout nouveau système cela demande un minimum de temps d'adaptation pour bien maîtriser l'outil.

Les promoteurs de systèmes d'exploitation libres savent bien que pousser les autres ne fait pas tout, et qu'il y a également un rôle de "SAV" à assurer derrière.

Alors bien sûr, plus nous serons nombreux à nous y intéresser, plus nombreuses seront les forces en présence pour aider les autres.

Tu as lu cet article en entier

Bim, le vilain piège, car si tu es arrivé jusque là, c'est que ta curiosité naturelle te pousse à t'intéresser aux solutions alternatives.

Bravo :-)

N'oublie pas qu'il y a plein de façon de tester sans risque, tu ne t'engages pas en signant en bas d'une feuille sans retour en arrière possible.

Il ne te reste plus qu'à choisir ta distribution ;-)

 

Tags: 

Tu aimes ce site ?


Tu devrais lire aussi

Commentaires

Portrait de commeunegeek

Superbe article !
D'autant plus concernée que je suis passée sous Linux avec la Distrib Ubuntu limite les doigts dans le nez !
Une expérience tellement cool que j'ai même adopté le ubuntuphone !
Linux au bout des doigts et partout !

Portrait de coreight

Aaaah, une bonne nouvelle :-)

Portrait de LaboCss

J'étais sous linux pendant plusieurs années, le côté gaming m'a fait revenir sous windows et même si aujourd'hui steam a de très nombreux titres sous linux il faut avouer que l'os au pingouin à aussi des défauts :

- Le serveur X vous lâche ? Youpi, bien dans la m***de pour finir ton travail (vécu ^^')
- Besoin de photoshop (oui gimp/inkscape je sais mais non) pour intégrer une maquette fournie par un graphiste ? L'install sera soit périlleuse soit instable.
- La transition pour certains softwares et formats proprio est hasardeuse, ça dépend réellement des besoins de l'utilisateur.
- Quand tu détiens un pc au top niveau performances, la différence est négligeable.

Néanmoins encore aujourd'hui je suis très tenté d'y revenir :p
J'utilise très régulièrement la ligne de commande (Cmder sous windows) pour nodeJS, Gulp, etc... et mis à part quelques jeux & photoshop j'y retrouve largement mon compte. Je n'ai cité que les défauts plus haut mais linux a bien des avantages aussi.

Tiens... j'ai un vieux pc qui va passer à la moulinette xubuntu je le sens... :)

Portrait de coreight

Merci pour ton témoignage Nicolas.
Linux n'est pas parfait non plus bien sûr, et j'ai moi aussi réussi à exploser pas mal de distributions... mais pas autant que j'ai eu de BSOD dans ma vie :-p
Pour les logiciels c'est en effet la seule raison qui me fait garder un dual-boot avec un Windows "au cas où". Mais si je m'en sers 5x par an c'est déjà beaucoup (avec du coup 1/2 de mise à jour à chaque démarrage :-\
La plupart du temps il y a des équivalents au moins aussi performants dans le monde du libre, mais pour l'échange de fichiers au format propriétaire c'est en effet parfois la plaie... mais c'est la faute des développeurs de ces solutions et de leurs utilisateurs ! Libérons-nous bordel :-p

Portrait de Lsdm Linux

Sous Linux (Mageia) depuis ... Mandrake !

Pour cette M...e de GPS, j'ai besoin de Winwin (Meci Garmin). Je n'ai pas de dual boot mais W7 dans une virtual box. Je l'utilise bien ... 1 fois par an (avant de partir en vacances).

Portrait de Maxence

Bonjour,

Oui je me reconnais mais je suis maintenant sous Linux (quoi-qu’après une pause durant mon master...), donc je ne suis plus vraiment concerné :-)

Portrait de coreight

bravo !

Portrait de DarknessTroll

Il y a le BSOD sur Linux ? (question troll !) Que je me casse de Windows !

Portrait de coreight

Non, mais tu peux aussi avoir des problèmes si tu fais n'importe quoi.
Cela dit les distributions Linux les plus utilisées ont une réputation de fiabilité et de stabilité. Ce n'est pas pour rien que l'immense majorité des serveurs dans le monde les embarquent.

Portrait de Guillaume

Il a encore un autre motif pour passer à Linux. Ces #&!/? de mises à jour qui n'en finissent pas alors que tu est en pleine charrette, et qui rendent la machine inutilisable pendant ce temps. Et c'est sans compter les sempiternels redémarrages du poste après avoir désinstallé une application. Pour le travail je suis obligé d'utiliser Windows mais si je pouvais influencer pour que tout le monde passe à Linux...

Portrait de Mealin

Quelques jeux, logiciels propriétaires et des pilotes de périphériques inexistants sous nunux m'ont fait quitter le navire mais pas sans un regret. Quand on y a goûté c'est difficile de s'en passer totalement...

Portrait de Paco

Ça fait plusieurs années que régulièrement j'essaie de passer sous Linux, mais je n'ai jamais eu de chance, ça n'a jamais fonctionné complètement. Il faut dire que je n'étais peut-être pas très appliqué. Dual boots qui foirent, les doigts trop profonds dans le cambouis et les erreurs qui s'en suivent, des tests de distro trop difficiles à maîtriser pour une première installation...
Bref, la seule fois où j'avais réussi était sur un PC prévu pour être branché sur une TV et je n'ai jamais réussi à mettre l'écran en 16/9 malgré toutes les configs et conseils glanés sur le net (je crois qu'il y avait un réel problème de compatibilité).

Puis plusieurs années ont passés sans que j'oublie le manchot.
J'adore Windows, je suis tombé amoureux de Windows 7 que je n'ai jamais réussi à faire planter (pourtant je n'ai pas toujours été très sympa. J'ai un peu esquivé le 8, un peu moins le 8.1 et j'ai basculé mon fixe et mon portable sur le 10.
En parallèle, côté boulot, développeur Web, un peu de configuration à faire sur les serveurs, des projets qui tournent sous Linux, je me suis dit que ça serait une bonne idée, un jour...

Avec Windows 10, que j'apprécie aussi, j'ai commencé à avoir des soucis avec Xampp (Apache PHP MySql pour Windows), des difficulté avec SVN (gestionnaire de version pour logiciel ou tout autre chose).
Je me suis lancé dans l'idée de mettre donc un dual boot Windows 10 et Linux. Mais quelle distribution choisir ?
On peut trouver quelques tops, en fonction de ce qu'on cherche (pour PC fixe, portable, vieille config, etc) mai au final distrowatch est un bon site à prendre comme base.

Tout de même quelques péripéties pour réussir à faire en sorte d'avoir le choix de l'OS au démarrage. Après l'install de Linux, plus de Windows. L'outil de Windows 10, je répare, et plus de Linux... Au final, mon installation de Linux n'était pas correcte (pas de montage du /boot/efi sur la bonne partition). Bref, c'est en faisant qu'on devient faiseron...
Je pense sincèrement que si j'avais installé Linux en me débarrassant de Windows, ça aurait marché du premier coup.

Et depuis, je ne vais presque plus sous Windows. Les rares fois sont pour jouer, et c'est la seule chose qui me le fait garder.
J'ai appris sur le tas la signification des commandes et finalement c'est plutôt logique et simple. Au pire il y a moultes tuto et explications en ligne. Attention tout de même, tous les Linusiens ne sont pas bons... ;)

Mon fixe et mon portable sont sous Linux Mint. C'est plutôt fun, ça tourne bien, il y a d'énormes possibilités. Les mises à jours ne se terminent pas par un redémarrer et ça c'est du bonheur.
Je pourrai en écrire encore beaucoup, mais le mieux est d'essayer.
Ne pas être trop confiant, choisir une distribution pour débutant et si possible l'installer sur un PC sans de Windows à côté, c'est plus simple je pense.
Ensuite selon vos envies, installation des logiciels via l'interface graphique ou en ligne de commande, configurations plus approfondies, pas besoin d'être un Barbu pour apprécier et utiliser Linux, juste un peu curieux.

Ajouter un commentaire